12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:07

G20090393b.jpg

Les Sporades et le Pélion : un voyage en Magnésie

Les îles des Sporades sont situées au nord de l'île d'Eubée et à l'est de la péninsule du Pélion. Les Sporades et le Pélion font partie du même département : La Magnésie 

Les Sporades sont formées d'une multitude d' îles. Les principales sont : Skiathos, Skopelos, Alonissos et Skyros. Elles sont toutes couvertes d'une végétation dense, formées de montagnes, de magnifiques plages aux eaux turquoise, de charmants monastères, de tours vénitiennes... le vert des pins et la forêt dense se mélangent au bleu profond de la mer et du ciel.
Les  marcheurs peuvent y faire de très agréables et pittoresques randonnées. Skiathos et Skopelos sont les plus connues et les plus populaires. Elles développent une industrie touristique qui attire chaque été de nombreux touristes tandis que Alonissos et Skyros sont plus isolées.
Si vous désirez voir plus de photos et en grand, un clic sur la photo du chat lance un diaporama.

G20090113b.jpgSkiathos, (48 km2)  possède un aéroport, plusieurs ports, et compte une soixantaine de plages et criques. C’est la patrie du célèbre poète et écrivain grec Alexandros Papadiamantis.
Les toits des maisons sont faits d’ardoise.
C’est une île très touristique en juillet et août parait-il, pas en septembre !!!

G20090492gb.jpgSkopélos  (96 km2)  plus grande, moins fréquentée, moins commerciale, est réputée pour ses fruits (prunes et amandes entre autre, olives aussi), elle possède également de très belles plages noyées dans la verdure des pinèdes.
Sur cette île naquit le premier roi grec, qui s’appelait Stafylos.
Elle compte plus de 300 lieux de cultes, ses églises blanchies et ses monastères  émergent parmi les fermes, au milieu du vert argent des oliviers.  

G20090660b.jpgLe massif du Pélion est une des plus belles régions de Grèce.
Ce qui rend le Pélion si spécial est la beauté de ses villages et hameaux dispersés dans toute la région, une architecture unique et protégée, une histoire riche.
Une grande variété d’arbres fruitiers, pommiers, châtaigniers, poiriers, figuiers et oliviers offre un impressionnant cocktail. Pour se baigner, il y a le choix entre les plages de la mer Egée d’une beauté sauvage et celles de la baie beaucoup plus calme.

G20090713b.jpgMétéores : Les monastères des Météores, « monastères suspendus au ciel » sont situés au nord dans la plaine de Thessalie, à proximité de la ville de Kalambaka , c’est un haut lieu orthodoxe classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Ces constructions à vocation religieuse sont perchées au sommet d'impressionnantes masses rocheuses grises sculptées par l'érosion et appelées Météores. Vers 1920, à la place d’échelles de cordes, furent aménagés les escaliers actuels permettant un accès plus facile. Seuls six monastères sont aujourd'hui en activité: Agios Nikolaos, Agios Stefanos , Aghia Triada , Grand Météore, ou monastère de la Transfiguration ; il est le premier en taille et en ancienneté. Un circuit de 17 km environ permet d’en faire le tour au départ de Kalambaka.

Au fil des années et de nos différents voyages en Grèce nous avons eu le plaisir de découvrir une trentaine d'îles en camping car. Vous pouvez déjà trouver sur ce site des articles (pas tous terminés) sur :

           

-          L’Epire au retour de l’Albanie en 2007

-     Karpathos en 2005 

-     Lemnos, Thassos en 2003

-          Hios Chios et Lesvos en 2002

-          îles Ioniennes : Zante Céphalonie Leucade en 2000

-          îles Dodécanèse : Rhodes Kos Kalymnos Nisyros Patmos en 1998

-          La Macédoine centrale + île de Samos en 1996     (aller et retour  d'un voyage en Turquie)

-          Cyclades : Syros Paros Milos et Sifnos en 1995

-          Cyclades : Santorin Naxos Amorgos Mikonos Délos en 1991    (article non fait)

-          Crète en 1990     (article non fait)

-          Et bien sur la Grèce continentale, Péloponnèse en 1986      (article non fait)

                                                                
                                      (Voir infos pratiques en fin d’article pour bateaux, tarifs, durées…)

G20090010b.jpgDrôme puis région lyonnaise 117 km

Départ  6 septembre 2009

Lyon- Italie Gradara     803 km

C’est dimanche,  réveil matinal à 6 h, la route est longue, direction la Grèce. Nous partons par l’autoroute de Grenoble  (15,40 € pour Lyon Grenoble) puis le Col du Lautaret, le Montgenèvre que nous passons à 10H30, Turin, Piacenza ; de Bologne à Rimini  il y a de gros bouchons en sens inverse.
Nous sortons à San Marin, (sortie San Marino Gradara Cattolica), il y a le grand prix moto. Nous souhaitons dormir sur le parking CC de Gradara, au pied du château ; nous l’avions repéré lors d’un arrêt pour notre précédent voyage en Albanie.  Il nous restera une centaine de kilomètres pour aller jusqu’au port d’Ancône demain. Nous arrivons sur le parking vers 18 h, une promenade nocturne nous permet d’apprécier les remparts illuminés.
Nuit au parking P4 réservé CC Aire Eau Vidange

 

Italie Gradara   Ancône  125 km

Levés vers 7 h, départ vers Ancône, nous devons acheter nos billets bateau pour Patras, le Superfast de 13h30 est complet ( gros groupe de CC Allemands en voyage organisé), nous prenons chez Anek qui part à 16 h. Nous effectuons le check in (lieu différent à partir de cette année), découvrons les derniers aménagements du port, visitons l’aire de service CC d’Ancône. De retour sur le port pour l’embarquement nous assistons au départ de Superfast à 13H30, saluons des connaissances drômoises qui partent avec et assistons également à une impressionnante " formation  de police détection des clandestins" lors de l’arrivée des camions. Pour cette raison, nous "décollons" avec un peu de retard, à 16H30, le bateau est ¾ plein, et ce soir petit repas à la cafétéria. La nuit est agitée en mer, nous ne regrettons pas d’être au milieu du bateau. Les CC du bord devront faire le lavage à l’arrivée pour le sel !!

Nuit en open deck à bord du bateau qui nous emmène jusqu’à Patras.

 

Patras – Ag Konstantinos   222 km

G20090028b.jpgL’Hellenic Spirit arrive à Igoumenitsa vers 8 h du matin. Le tangage est terminé, nous nous déplaçons vers les fenêtres, le côté  est maintenant vide. Au revoir nos voisins sympas  du 68, nous arrivons à Patras vers 14 h.
Il faut avancer les montres d’une heure et après un débarquement rapide,  direction le supermarché AB pour quelques courses (ouzo, tarama, tzatziki, olives, melons …) et le plein de gasoil à 0.939.
Nous filons vers Rio pour prendre le bac (6 € pour notre CC au lieu de 11.70 par le pont). Serré comme des sardines entre 2 semis de ciment, nous retrouvons les premiers mots de grec (Hella, parakalo, yia sou ou kalimera …) ¼ d’heure de traversée, belle vue sur le « bridge » que nous pouvons admirer et photographier.  
G20090035b.jpgA 16 h nous partons vers Itéa, laissons Delphes et la mer des oliviers, remontons sur Lamia, bifurquons pour  Ag Konstantinos par la voie rapide /autoroute gratuite.
Depuis Patras, après environ 3H30 de route, il n'y a pas de possibilité de dormir sur le village et le port. Nous dormons 5k400 après le village, après un camping fermé, au bout d’une route qui serpente entre les oliviers, sur une magnifique plage.
Nuit à 5.4 km au sud de Ag Konstantinos en bord de plage Eau Douches
 

Ag Konstantinos - Skiathos  Koukounaries   22 km

G20090044b.jpgLevés à 7h30, le temps est brumeux, nous partons  acheter nos billets pour l’île de Skiathos, à l’agence CA ferries, sur le port.
Nous partons à 11 h, en attendant nous visitons le village, faisons un mail au café Internet (1 € pour 30 mm).
Embarquement et départ à l’heure pile, pique nique à bord et arrivée à 14H30 comme prévu, débarquement délicat pour les camions, accueil par Bernard et Jacqueline qui sont déjà là. G20090059ab.jpg
Nous allons à la « plus belle plage de Grèce » de Koukounariès selon les guides !!!!  ce n’est pas la seule. G20090058b.jpg
Elle est surtout très touristique, l’été les caïques y déversent les touristes.
Premier bain, l’eau est bonne malgré les fortes pluies de la veille.
Le soir repas à la taverne, en bord de route (repas complet et copieux 25 € tout compris pour 2 personnes) rien à dire, nous nous attendions à plus cher vu les commentaires des revues, nuit calme en compagnie des canards.

A proximité plage de Koukounaries, à coté du petit port Douches Toilettes

 G20090108b.jpg

Skiathos Koukounaries - Skiathos Koukounaries    19 km

Lever moins matinal, le soleil arrive nous partons marcher, magnifique randonnée d’environ 3 h , à partir du CC , à la plage Mandraki et retour par les criques Marathias, Paraskevi, Elias, Elenis …., chemin dans une superbe pinède lavée par la pluie.
Pas de Banana Beach !!! réservée aux nudistes.  
Repas et bain puis direction le monastère Panagias Kounistras dans la montagne.
Après sa visite, nous nous dirigeons vers la beach Aselinos, la route et la plage sont ravagées par les pluies. G20090132b.jpg

Nous ne restons pas là pour dormir, l’orage menace encore.
Nous revenons  à Koukounaries avec les canards et mangeons à la taverne « The Village ». Super accueil en français (ouzo citron et dessert offerts), nous commençons notre cure de calamars et poissons.

A proximité plage de Koukounaries, à coté du petit port Douches Toilettes   

 

G20090144b.jpg

Skiathos  Koukounaries  Skiathos Chora  42 km

Malgré quelques gouttes, la nuit est calme et le coin agréable.
Le temps est couvert, nous partons pour le monastère Evanghelistria, fondé en 1704 par les moines du Mont Athos, visitons son musée d’instruments de musique du monde, pour 2€/personne.   
L’accueil  est très sympa, la dame parle un français parfait, normal elle est suisse/grecque.
Elle nous donne de précieux renseignements sur l’île : la fête du dimanche suivant avec la distribution du basilic qui sera coupé,et le rôle important des églises et monastères dans l’histoire de la civilisation de Skiathos ; également sur l’état de la route pour aller à Kastro (sur la piste s’arrêter au parking à l’église ….) ce que nous faisons puis en ½ h, nous sommes à pied à Kastro.
Le  temps est maussade, venté. G20090175b.jpg
Autour de Kastro, il y a une vingtaine d’églises. G20090123b.jpgG20090191b.jpg
De gauche à droite Alain Bernard Hélène et Jacqueline ( Récit et photos d'Alain et Hélène )
Retour sur Skiathos ville en passant par la plage Xanemos à proximité du terrain d’aviation. Il y a beaucoup de vent et la mer est agitée. Nous voyons le premier CC depuis notre arrivée, c’est un français (33). Nous sommes les seuls sur l’île et cela incite forcément à la rencontre, nous nous reverrons.
G20090212b.jpgNous allons visiter la capitale : le vieux port, la presqu’île et son théâtre de verdure, la vieille ville… l’office de tourisme est très peu ouvert et n’a plus rien à donner, heureusement nous avons des guides.
C’est la surprise, c’est déjà la fin de saison. Nous aurons les prix et horaires de bateaux pour Skopélos dans une agence, nous prenons le repas à la taverne Fresh sur le port (calamars et gavros= fritures d’anchois).
Il pleut, nous  passons la nuit sur le parking municipal gratuit en ville, à côté d’une école. C’est calme, il y a une fontaine.

Parking devant le port

  

Skiathos  Chora – Skopelos Stafilos  9 km

Il pleut toute la nuit,  avec du vent aussi. Nous  n’attendrons pas la cérémonie du dimanche, nous avançons notre départ pour Skopélos d’un jour. Nous achetons les billets, (bon à savoir, c’est moins cher pour le port de Loutraki) mais pas d’arrêt ce jour là.
Départ du bateau à 14H30, en attendant, re-visite de la ville, courses, repas au CC, plein d’eau. Le temps passe vite,  il faut venir au port pour l’embarquement.

Nous voila partis, la mer est mauvaise, nous regardons à la télé du bateau des images d’inondations sur Eubée et Athènes. G20090235db.jpgDu fait du mauvais temps, nous accostons à d’Agnontas au lieu de Skopélos soit une petite heure de traversée avec l’express Skiatos Hellenic Seaway.
Le port d’Agnontas est tout petit et le bateau doit pratiquement faire un créneau pour accoster mais ce port est plus calme en cas de mauvais temps.
Il faut repérer un coin pour dormir et commençons par la plage de Limnonary qui est jolie mais déserte. Tout est fermé ici aussi, taverne compris.
Nous allons à Stafilos (ou Stafilou) beach, le cadre est superbe, un parking bétonné, plat, une taverne en face,  la plage en dessous, et des chats partout.
Nous dormons ici, il y a des robinets d’eau sur le parking, l’accueil est ici aussi très sympa, tout comme les souvlakis (qui sont préparés devant nous) et la vue sur la mer. Cet endroit nous plait beaucoup

Petit parking au dessus de la plage de Stafilou eau taverne vue ***

  

Skopelos Stafilos   -  Skopelos Hora    26 km

G20090267b.jpgLa nuit est très calme, nous avons l’impression d’être les gardiens des lieux et le ciel est bleu alors tout va bien.
Un bain le matin, les rochers sont poissonneux, 2 belles plages reliées par une presqu’île, nous y reviendrons. En attendant nous allons voir le beau panorama sur la route en surplomb avant de rejoindre la capitale Skopélos.
G20090296b.jpgNous nous garons sur le parking gratuit du port.
Une première visite, il reste encore les affiches du film Mamma Mia tourné dans les Sporades dont une partie ici. Pendant le repas, les bateaux défilent.
C’est plus cool, moins commercial que la ville de Skiathos,  ici aussi tout est fermé y compris l’office de tourisme.
G20090327b.jpgL’après midi, départ pour la visite des monastères principaux, par la route qui longe le port, la montée est impressionnante dans la montagne, les vues sont splendides sur la capitale, il y a une fontaine en chemin et nous ferons le plein.
 La route se transforme en piste, nous nous garons au col sur un grand terre-plein tout près tout près des monastères et du relais. Skopelos compte de nombreux monastères : le Moni Evangelismou, abrite un couvent, le Moni Metamorfosis, le plus vieux de l’île (XVI ème siècle)  inhabité, le Moni  Prodromou pour n’en citer que quelques uns.

G20090350b.jpgNous revenons sur le port pour la nuit. Le repas à la taverne Platanos est recommandé par le routard. Filet d’Espadon ou souvlakis de crevettes + pain pita super spécial c'est grand luxe ce soir : 30 € pour 2 personnes, avec ouzo/citron en apéritif et ouzo en dessert offerts !!!
Une petite marche de nuit pour digérer avant de venir dormir sur ce parking.

Parking gratuit (très grand) devant le port

 G20090298b.jpg

Skopelos Hora  -  Skopelos Elios     23 km

Tourisme au programme de ce matin, nous allons visiter la ville.
Dans la partie haute, l’église Panagia Papameletiou, toute blanche, est particulièrement belle, accueil par les chats et  choeurs orthodoxes plus loin. 
Nous enchainons par le Kastro. La ville est un véritable entrelacement de ruelles pavées, de placettes de maisons traditionnelles passées à la chaux blanche, aux toits en lauses et aux balcons en bois suspendus. G20090406b.jpg
Nous achetons les billets pour Alonissos, repas de midi sur le port après l'achat de yaourt aux prunes ou plum une de leur spécialité.
G20090394b.jpgPremier problème de démarrage de notre CC, nous allons au market avec B et J. Nous bavardons avec des français qui viennent ici depuis 40 ans et retrouvons nos amis du CC 33 rencontrés à Skiathos.
G20090431.jpgL’après midi, départ pour les plages en traversant l’île, bain à Panormos beach (belle eau transparente, plage de galets) avant d’aller à celle de Milia dite la plus belle de l’île.
Le parking est petit et presque complet, la plage de galets est très belle aussi, mais nous décidons de pousser jusqu’à Elios, le parking est grand, il y a un beau petit port tout neuf, de l’eau sur le port et … des tavernes et... des octopus.

Nous prenons l’apéritif sur une table tout à côté des CC, allons manger à la taverne et la nuit va être difficile.
Un très gros orage, de fortes pluies nous obligerons à déménager à minuit. Merci B. et J. de nous avoir téléphoné, nous dormions alors que l’eau (de pluie) s’accumulait dangereusement (25 à 30 cm) autour de nous. Il a bien fallu calculer pour partir, nous avions l’impression d’être dans un lac. Nous finissons la nuit sur le port, les marins travaillent à l’amarrage ou à la fermeture de leur bateau,  l’un d’eux a même coulé.

Bord plage, douches,

  

Skopelos Elios  -  Skopelos Elios     37 km

Après cette nuit mouvementée à cause du temps, nous repartons et constatons les dégâts, la plage où nous étions hier  est défoncée, les tractopelles sont en action de partout pour nettoyer les routes et les villages. Les pluies abondantes pour la Grèce en cette saison ont fait pousser de véritables tapis de cyclamens sauvages roses, c’est superbe.G20090459b.jpgG20090477b.jpg
Nous visitons Glossa (pour les CC, se garer le long de la route avant Glossa). Ce village est resté très authentique avec ses maisons blanches aux jolies terrasses, son labyrinthe de ruelles ombragées et fleuries, ses balcons en bois.  
Au bas  il y a le joli petit port de Loutraki et ses nombreux restaurants. Nous ne verrons pas le site archéologique de Loutraki car il faut passer par la mer et  inaccessible aujourd’hui.
G20090484.jpgNous achetons du miel, des timbres  et repartons pour Ag Ioannis et son rocher.
La route est étroite, sinueuse, vertigineuse par endroits.
Nous arrivons sur le petit parking tout en bas, (pour les gros CC possibilité de rester devant la chapelle un peu avant)  mangeons et montons au monastère par les escaliers  impressionnants.
G20090515b.jpgNous revenons sur Elios pour un bain et une promenade jusqu’au rocher de la plage sud,  repas à la même taverne sur le port.
Nous rencontrons des français qui viennent d’accoster avec un voilier. Ils étaient pharmaciens à Calais (originaire de Valence pour madame)  et très sympathiques.  Cure de sardines ou calamars et match de basket France/Grèce à la télé.
Retour au CC, les 33 sont là aussi, facile à repérer nous ne sommes que trois sur l’île.

Bord plage, douches,

  G20090520b.jpg

Skopelos Elios  -  Skopelos Stafilos    20  km

Nuit calme et étoilée, matinée passée à faire trempette,  bavardage avec les 33 et les « Calais » qui nous rejoignent. Nous échangeons adresse site et autres infos.
Nous repartons à Skopélos ville en passant par une autre route (celle côté gauche) que nous ratons en partie puis nous nous retrouvons en direction de la plage Glisteri par une route étroite, vertigineuse, en surplomb bref comme dit  J.  à faire de l’huile ….. d’olives bien sur!!.
La plage est resserrée, dévastée par les fortes pluies, il y a une taverne avec un petit musée,  des chats, des douches tout ce qu’il faut pour dormir là mais après le bain et l’écriture des dernières cartes, nous décidons de revenir sur Stafilos car l’eau y était plus belle. Nous retrouvons la taverne sympa, d’autres chats, une autre plage déserte…… et une autre nuit calme

Petit parking au dessus de la plage de Stafilou eau taverne vue ***

  Skopelos Stafilos   - Kato Gatzea  27    km

Nous devions partir ce midi pour Alonissos mais 2 ème problème de démarrage de notre CC !!!!
Nous prenons la sage décision d’y renoncer, préférons rentrer sur le continent, voir un garage car Alonissos est une île perdue (le trou du c.. du bout du monde d’après des grecs !!)  rendant un dépannage moins évident sachant que nous ne savons plus si nous allons démarrer pour prendre un bateau !!!!
Merci à l’agence qui accepte de transformer  nos billets d’Alonissos pour un retour sur Volos .  B et J partent sans nous à 13H15. Pour nous, retour sur Volos à 15 h sur ce même bateau puisqu’il n’y a plus que celui là et qu’il fait la navette entre les Sporades et Volos. Quelques achats, espérons que le CC démarre, et revoilà nos 33 qui rentrent aussi par le Pélion avant d’aller à Eubée. Nous faisons un email pour 1 € les 15 mm mais il arrivera vide, ce n’est pas notre jour !!!

G20090573b.jpgEmbarquement délicat et cafouilleux, çà crie comme dab, le bateau est bondé, il n’y en a plus jusqu’à dimanche.
L’accès est impossible aux véhicules, l’arrivée à Volos à 19H15, le débarquement à 19H45, il fait nuit et il faut chercher un coin pour dormir, bref pas facile. Nous avions bien quelques infos mais pas prévu.
Nous partons vers le Sud Est, dans le golfe, nous allons refaire le Pelion (déjà fait en 1986) Les 33 nous suivent et vers Kato Gatzea, nous bifurquons vers la mer. Miracle, un coin super, comme nous les aimons, nous attend. Un passage entre les tavernes puis un chemin,  et sous les eucalyptus, de quoi stationner, la mer est à 2 m, ce sera le seul bruit de la nuit.
Il est tard, nous sommes un peu contrariés et fatigués, pas de taverne ce soir.

Sur presqu’île de Volos à Kato Gatzea (ou Kato Gadzea) 18km du port SE Volos bord de mer, douche

  

Kato Gatzea  - Kato Gatzea (ou Kato Gadzea)        245 km

 G20090628b.jpgLa nuit a été réparatrice. Nous sommes réveillés par le calme me dira le monsieur du 33, le camion démarre, tout va bien. Nous allons à Volos chercher un garage Renault, le premier ne peut rien faire pour nous, il ne connaît pas le diesel, il nous envoie au  second à 2  km qui ne peut faire mieux car il sera équipé (matériel et personnel) dans 15 jours !!! il faut aller à Larissa (grande ville à 60 km de là) . Retour en ville, plein de gasoil, info tourisme sympa à Agria pour la région, du coup nous avons les infos pour toutes les Sporades, il était temps !!! Repas et bain à Cala Nera, douche sur la plage avant de poursuivre notre visite du Pélion mais le camion a décidé de ne pas démarrer, à nouveau. Nous contactons notre assistance, et ce n’est qu’au bout de 2 h que nous pouvons partir pour Larissa au grand garage Renault. Arrivés trop tard, il est plus de 18 h et vendredi donc fermé jusqu’à lundi !!! Préférant passer le week end sur la plage plutôt qu'en zone industrielle, nous revenons à K. Gatzéa, les 33 y sont encore.
Pour la soirée, salade grecque géante et calamars à la taverne avec le  match de basket Turquie/Grèce qui gagne de justesse.

Sur presqu’île de Volos à Kato Gatzea 18km SE Volos bord de mer, douche

 
G20090605b.jpg

Kato Gatzea  - Kato Gatzea         175 km

Nuit calme, orageux le matin, courses au market du village, bain et douche sur la plage.
Après le repas, nous décidons d’aller jusqu’à Trikéri, tout au bout du Pélion en passant par la baie des oliviers,  Afissos, de jolis ports, criques…

G20090667b.jpgLes villages à l’architecture unique s’accrochent aux flancs du Pélion.
 Ils sont bâtis dans une région très boisée et l’eau sort de partout.
Au bord de la route, on peut voir de nombreux vendeurs de fruits ainsi que les fameux fruits à la cuillère (fruits confits dans du sirop).
En route nous discutons avec un CC 26 d’Espeluche, c’est leur première fois en Grèce, et ont l’adresse de notre site dans leurs favoris !!!
Nous arrivons à Trikeri, et continuons jusqu’à la mer, une impression de bout du monde vraiment superbe, les oliviers, les petits ports de Milos, Kiriaki et un  parking ou nous pourrions dormir, sans problème mécanique.G20090619b.jpg
Nous remontons  par Platanias, pas pratique pour stationner, nous voila repartis pour Gatzea, faisons le plein à une fontaine au bord de la route. Nous retrouvons également les tapis de cyclamens sauvages.Taverne le soir, nous les aurons presque toutes testées.

Sur presqu’île de Volos à Kato Gatzea 18km SE Volos bord de mer, douche

G20090648b.jpg

Kato Gatzea  - Kala Gatzea        114  km

Je me répète, nuit calme malgré la pluie, ciel couvert sur le Pélion le matin, petite ballade dans les rochers en longeant la mer et retour par un grand café bar tout vide.
Il y a une jolie église à côté et des baptêmes ce dimanche, les enfants sont habillés comme des princes.
Nous sommes là depuis quatre nuits,  repérés, la conversation est plus facile.  Après le repas, nous partons dans la montagne, à Milies, puis dans le nord entre les pommiers et les châtaigniers, on se croirait en Ardèche.
Petit arrêt, nous retrouvons les drômois d’hier, achetons  quelques châtaignes sur la route à des vendeurs typiques locaux. Ils vendent aussi des champignons. G20090660b.jpg
Nous rejoignons la belle plage de Milopotamos, çà brasse pas mal de ce côté du Pélion, un peu frustrés de ne pas pouvoir rester plus.
Tout comme dans les Sporades, la végétation descend à la rencontre des eaux de la mer Egée. Nous remontons vers Ag Ioannis par Mouresi, route pittoresque interdite aux camions, toilettes sur la place et possibilité d’y dormir.
Retour vers Volos en passant par Makrirachi et laissons Zagora. A la station de ski du Pélion, environ 1500 m il fait 13°. A Hania nous prenons la direction Agria par une route en lacets, en forte pente, entre pommiers, châtaigniers puis oliviers.
Nous attendons B. et J. qui reviennent d’Alonissos par le bateau du dimanche, bondé comme pour nous, nous testons la taverne que nous ne connaissons pas encore.

Sur presqu’île de Volos à Kato Gatzea 18km SE Volos bord de mer, douche

 
G20090703b.jpg

Kato Gatzea  - Ioannina        315  km

Debout à 7 h direction Larissa au garage Renault pour résoudre notre problème de camion. L’accueil par la secrétaire est très chaleureux, en anglais, le camion est pris en charge tout de suite par le technicien et le mécanicien, mis sur le pont, l’ordinateur détecte la panne, mais la pièce en question n’est pas en Grèce, (délais 15 jours pour l’obtenir). Nous remercions beaucoup le garage et son personnel, ils ont été super et n’ont pas voulu de paiement. Nous repartons, pas réparé, mais avons pu  rentrer à la maison sans tomber en rade.
Nous prenons la dirction des Météores, les champs de coton se succèdent,  à Kalambaka nous souhaitons refaire le circuit complet, nous ne les avons pas revues depuis 1986. Repas sur un des parking, photos, ballets des bus (bulgares, roumains …) Nous ne revisitons pas les monastères, et sachant  que l’on ne peut pas dormir ici, nous prenons  la route de Metsovo. G20090754b.jpgC’est une très belle petite ville  montagnarde de caractère mais difficile de s’y garer.
Direction Ioannina, par l’autoroute presque terminée et gratuite pour l’instant,  le col de Katara (12° à 1700 m) nous a suffit.
 Nous cherchons  pour la nuit à Ioannina, finalement nous irons côté  Perama, près de l’embarcadère pour l’île, il y a deux tavernes.
Nous choisissons la 2 ème,  (Drambatova) qui sert plus tôt, nous y  serons les seuls clients. Nous sommes autorisés à rester pour dormir, tout près, avec en prime un très beau coucher de soleil, au bord du lac. (assiette de souvlakis + patates + riz , le pain chaud avec huile d’olive et origan). Le coin est calme, dommage, des chiens  ont hurlés une bonne partie de la nuit.

Sud de Perama Drambatova parking taverne au bord du lac

 
Ioannina – Karavostasi      141  km

Réveillé par les chiens, nous déjeunons sur le parking de Perama en surplomb du lac (toilettes et eau à côté), puis  partons en direction de Parga sur la côte,  par l’autoroute gratuite, à peine terminée. Nous passons par Dodoni, voulons prendre la route verte pour Parga.  Le GPS nous emmène sur une piste puis sur un chemin sur plusieurs kilomètres, un brave paysan nous remettra sur le bon chemin pour rejoindre la route. A Parga, trop de monde, nous remontons et arrivons sur la magnifique plage de Karavostasi (Commune de Perdika Arillas). G20090795b.jpgG20090786b.jpgIci c’est beau, calme, pas de construction, tout est fermé, les employés communaux enlèvent les poubelles comme si l’on était en plein hiver.
Quelques CC sont là,  nous attendons B et J qui ont baladé dans  le Pélion après nous. Ils nous rejoignent vers 17 h.
Nous mangeons à la seule taverne ouverte, les 3 autres sont « closed », nous sommes à 40 km environ au sud d’Igoumenitsa.G20090783gb.jpg

Karavostasi au sud Perdika Arillas Sivotta Bord de plage, douches

 

Karavostasi – Igoumenitsa    48  km

Une très bonne nuit, un temps superbe, nous profitons de la plage le matin, l’eau est bonne,  les vacances !!!

Nous partons pour Igoumenitsa en longeant la côte, ses belles  criques, son eau turquoise :  Sivota, Plataria …. Arrivés au port, B et J souhaitent avancer leur billet mais pas possible ce jour, il faut attendre demain.
En ville, tout est fermé, c’est vrai qu’en Grèce avant 17 h c’est sieste obligatoire.
Nous allons faire les courses (huile d’olive entre  20 et 24 € le bidon de 5 litres) au market du carrefour de la route pour  Drepano. Le camping est lui aussi « closed » et semble abandonné. Repas à la taverne de Drepano avec sardines, gavros, squid  au menu, la nuit est calme, le ballet des bateaux est continu le soir et le matin.

Drepano nord ouest Igoumenitsa Bord de plage, douches

  

G20090414.jpg

Igoumenitsa Bateau    53 km

Un peu nuageux, toujours pas de billet pour B et J ce matin, il faut revenir le soir. Pendant ce temps, nous allons chercher du vin (précisément du Limnos) nous en trouvons au magasin Carrefour en direction de l’Albanie. Pour le gasoil, nous faisons le plein à l’entrée de Plataria, il est moins cher et devons prendre le repas de midi, au bord de la plage, sous les eucalyptus et palmiers. Dernier bain, derniers souvenirs, direction le port, plein d’Ouzo au magasin du port (1 l d’Ouzo 12 = 8.50€, plus cher sur les bateaux).  Course poursuite pour le changement de billets réussi  pour B et J, dernier apéro, ils partent sur le Superfast vers 20H 30, et nous sur Anek vers 22H30. Les ferry ne sont pas pleins, nous décollons à l’heure sur l’Olympic Champion.

Bateau Cie Anek en open deck

  Si vous désirez voir plus de photos et en grand, un clic sur la photo ci-dessus lance un diaporama.

G20090810b.jpg

Bateau  Italie Villanova d’Asti   531 km

Nuit à bord, discussions avec les CC voisins, échanges d’infos, de circuits, car tous viennent depuis longtemps en Grèce et ce sont un peu les  enchères. Le matin passe vite, à midi, giros sur le bateau, nous  arrivons vers 13h à Ancôna. Soulagement, le camion démarre, nous nous mettons en position pour sortir, retrouvons B et J sur un parking d’autoroute, en Italie.
Nous roulons jusqu’à Villanova d’Asti (30km avant Turin) cherchons, de jour, une pizzeria et un coin pour dormir ce que trouvons vers la gare de cette ville.
Nuit à peu près calme, quelques trains le soir mais c’est tout.

Parking à proximité du pont et de la gare

 Italie Villanova d’Asti  -Drôme   354  km

Réveil prévu à 7 h mais le téléphone est encore à l’heure grecque, en réalité il est 6 h  !!!  Nous partons avec une heure d’avance vers Turin, Montgenèvre, Briançon, le Lautaret. Nous laissons B et J à Grenoble et arrivons à la maison vers 13 h. 

C'était une première en septembre, nous avons vu la Grèce d'une façon  différente. 
Nous avons vu d'autres iles, elles sont toutes différentes. Ajouter à cela, la vie abordable, pas de problème de sécurité et des gens adorables. C'est peut être cela qui nous incite à y retourner, pour sa beauté, sa diversité, sa tranquillité ....

3428 km au compteur dont environ 1400  en Grèce.


P.S. Problème démarrage résolu : Changement du capteur PMH (sonde électronique)  

  Infos pratiques :   

Bateaux Ancone- Patras/ Igoumenitsa

Aller Retour en Open-deck 2 personnes seniors et CC de 5.5m : 74.70€ x 2 personnes + CC 197€  total 346.40€

Pour les bateaux Grèce Italie voici un site de comparatif  http://www.greece-ferries.com/fr/camping.asp

Bateaux pour les îles :

Horaires, tarifs infos sur les sites : www.gtp.gr      www.ferries.gr  

Attention tous les bateaux ne prennent pas les véhicules, en été il est aussi possible de relier l’île de Skiros et donc Eubée

Ag. Konstantinos-Skiathos  
Ferry 3h30  Passager 27 €/personne  Véhicule de 5.5 m 96,00 €   Total 150 €

On peut rejoindre Skiathos aussi depuis Volos

Skiathos -  Skopelos

Ferry 1 h  Passager : 9 €/personne + véhicule 36.00€   Total 54.00 €

(bon à savoir, c’est moins cher pour le port de Loutraki)

Skopelos - Volos
Ferry  4 h   Passager 23.00 € Véhicule de 5.5m  95.00 €   Total 141.00 €

Skopelos Alonissos

Ferry 1 h    22.50 € pour 2 personnes et le CC

Départs les lundi, mercredi, jeudi et dimanche en septembre

 

Formalités : Carte d'identité en cours de validité ou passeport. Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie et qui vous permet de bénéficier de la gratuité des soins sur place.
Santé : Pas de vaccin obligatoire
Monnaie : L’euro
Langue : Le Grec
Décalage horaire/France : + 1h en été comme en hiver, lorsqu’il midi ici il est 13 h à Athènes

Electricité : 220 V

Restaurant, taverne : Prix moyen 40 à 50 € à 4 personnes (avec ½ l de vin)
Site Internet "officiel" :  www.grece.infotourisme.com


Aires CC Parkings Infos en plus des bivouacs dans le texte :

Italie Parking CC au pied du château  de Gradara, (payant de 8h à 23 h : Tarif 2 h = 5€ puis forfait 10 €/jour)

 

Italie Aire de service CC d’Ancône, bien indiquée  à partir de l’entrée de la ville (une partie gratuite et une partie payante avec services).Accès/adresse :Strada della Grotta Parco Belvédère 60100 ANCONA (AN)
Latitude : (Nord) 43.60106° Décimaux  Longitude : (Est) 13.4834° Décimaux

Grèce Ioannina, parking en ville accueil CC la nuit au prix 12 €, camping (8€/ pers + 7 €CC /nuit) à 2km plus calme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joëlle 09/06/2014 00:20

Merci pour ces belles images, commentaires et infos !
C'est un régal de préparer un voyage en suivant vos périples !

Joëlle 02/06/2014 19:11

Bonjour,
Merci pour ces supers reportages !
J'y puise un tas d'info sympa !
Nous partons en septembre pour la Grèce et quelques îles en CC, on va adorer !
Merci encore ! et photos sympas !

lizagrèce 20/02/2011 20:55


Je suis bien heureuse que vous ayiez choisi la Grèce 14 fois parmi vos voyages ...
Bienvenue dans la Communauté des Philhéllènes et si vous avez besoin de renseignements n'hésitez pas à me contacter


alain26 21/03/2011 10:20



La Grece un plaisir partagé



micheve-44 22/03/2010 13:19


Kaliméra !
Nous partons mi mai pour la crête avec un billet open pour le retour ; votre description des iles de Skiatos/Skopelos nous tente bien... s'il nous reste du temps avant d'embarquer à Patras au
retour, nous irons rouler sur vos traces...
Bravo pour ce site très bien fait et merci de noûs faire rêver !
Evelyne


Elodie 16/02/2010 14:19


Bonjour,

et merci pour ce récit de voyage très complet !

Nous aussi, nous allons quelquefois en Grèce en camion, mais l'été (et nous sommes fans du Pélion, un émerveillement à chaque fois ! J'aimerais d'ailleurs prolonger la découverte de cette région
par les Sporades lors de prochaines vacances) ; je pense que nous retiendrons votre idée de pause en Italie, c'est toujours un peu la galère d'arriver jusqu'à Ancône, et les aires d'autoroute
italiennes sont généralement... "animées", pour ne pas dire franchement effrayantes, la nuit.
Je remarque que vous n'avez pas réservé à l'avance votre billet pour le bateau (Ancône-Patras) :privilège du "hors-saison", ou bien pratique adaptable en juillet-aout ?

Merci d'avance, et bonne continuation !

Elodie.


alain26 18/02/2010 09:32


En juillet aout ? fonction des jours grands départs et risque d'attendre un jour à ancona. Dans tous les cas prendre billet A et R pour bénéficier du tarif!!!


nathalie 15/02/2010 16:44


bonjour,
savez-vous s'il existe des ferries entre Rhodes et la Turquie (Marmaris?) permettant d'embarquer un CC ?
Merci d'avance pour vos infos, nous partons d'ici 3 semaines !
Cdt


alain26 15/02/2010 18:23


pour rentrer de Turquie nous avons l'expérience d'un  "ferry" entre turquie et Samos Voir l'article turquie


ulysse 06/02/2010 21:59


Lors de votre voyage en 2005, il semblait facile d'éviter les campings. Est-ce toujours le cas d'après vous, ou-bien la police se "croatise"-t-elle?
Merci de nous éclairer pour notre voyage de mai/juin 2010.


alain26 10/02/2010 14:44


Nous étions dans les Sporades en 2009, et n'avons jamais eu de problème de stationnement, mais il est vrai que  nous sommes discrets (fourgon, pas de déballage..


sarang 18/01/2010 14:09


Bonjour,
Un bien beau voyage et de beaux souvenirs.
A ne pas avoir le vertige à certains endroits.
Quand au bleu- turquoise de l'eau....qui pourrait vraiment résister?!
A bientôt et merci pour les renseignements.


DB34 30/12/2009 18:18


Bravo et merci pour ton site: une mine de renseignements pour la Grèce en particulier .


Gilles et Pascal 15/10/2009 23:01


Beau voyage, et beau pays la Grèce !! Le bjr à nos deux globe-trotters !! Nous on part une semaine en janvier sur l'île de Margarita au vénézuéla..
A+
Gilles & Pascal :)


Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie,Pays-Bas et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations