11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 07:20

AS0232

Pourquoi visiter l'Équateur ?

L'Ecuador, le plus petit des pays andins, le plus densement peuplé, se compose de trois régions bien différentes. Adossé à la Cordillère des Andes, il regorge d'une étonnante variété de paysages: ses splendides monuments religieux, les hauts plateaux andins et ses villages pittoresques où le temps semble s'être arrêté, l’Amazonie et ses moments inoubliables au sein d'une nature authentique, la côte Pacifique et ses iles. Ce pays offre un cadre contrasté d'innombrables beautés naturelles, de belles rencontres avec une culture formidablement vivante. En quelques heures  on passe des 5000 mètres au bord de la mer.  Il est possible de se rendre en une journée de car de Quito à la forêt amazonienne.
Dans la forêt, sur la côte,  on peut observer différentes espèces d’oiseaux, de poissons, des milliers d’espèces de fleurs, plantes, arbres, y compris orchidées, sans parler des papillons, et tout le reste.
Cette biodiversité ne pouvait qu’apporter  une grande diversité culturelle. Treize nationalités indigènes ont survécu après quelques siècles de pressions extérieures. Et elles sont vivantes et fières de leur langue et de leur culture.
Il y a eu aussi la domination espagnole qui a laissé derrière elle beaucoup de traces, entre autres le Centre colonial de Quito, de Cuenca . Et puis il y a la 4 ème région les Galapagos, elles sont là, en pleine mer, peu de gens savent qu'elles sont équatoriennes, il nous faudra faire un autre voyage pour elles. 
Comme pour nos autres récits , il n’est pas question ici de faire un guide touristique , mais seulement donner des informations, des ressenties… à d’autres voyageurs tentés par l’Equateur.

                                                           Voyage effectué en mars_avril

                                En fin d'article : Informations générales, infos pratiques, hôtels.

 Si vous désirez voir plus de photos cliquer sur la carte du trajet ci-dessous pour lancer  un diaporama 

 AS0000

France  Lyon – Madrid – Guayaquil – Quito

Nous arrivons juste à temps à  Lyon, aéroport de départ pour les formalités d'enregistrement, nous nous envolons pour  Madrid avec la Cie Iberia. C’est la Cie LAN qui prend le relais pour le vol Madrid/Quito, avec une escale à Guayaquil. Il faut changer d’avion, prendre celui de Guayaquil-Miami et qui nous déposera à Quito (+ de 2800 m d’altitude) 16h après notre départ de Lyon (escales comprises)

Quito  / Ligne équinoxiale  / Quito

Arrivés à Quito vers  8 h du matin, Gustavo, notre guide et Galo notre chauffeur nous accueillent et nous emmène  à l’hôtel. Nous disposons d’un petit moment pour poser les valises dans les chambres immenses, nous enchaînons  sur le programme, il fait beau, déjà il faut repartir en oubliant le décalage horaire (6 h) et le manque de sommeil.

En route, quelques informations nécessaires et utiles au déroulement du circuit "découverte naturelle", parmi les plus importantes :

-  En Equateur pas de stress

-  Les notions du temps ne sont pas les mêmes que chez nous, un quart d’heure équatorien n’a pas la même valeur, le temps est « élastique »  !!!!AS0113    

AS0060Pour débuter, visite du musée de la banque centrale, le  vieux Quito, la place de l'Indépendance, coeur névralgique du Quito colonial, où on trouve le palais présidentiel et l'hôtel de ville. L’église de la Compagnie de Jésus, le joyau de Quito, commencée en 1605,  fut achevée 170 ans plus tard, la décoration de style baroque est chargée : pas moins de sept tonnes d'or ont été nécessaires à sa réalisation. La cathédrale Primada, est un édifice mélangeant les styles gothique et néoclassique. L'intérieur, un peu kitch, est surprenant.

Nous déjeunons dans un restaurant local à 14 heures (beignets de maïs, porc accompagné de banane et avocat)

AS0084Au programme de l’après-midi, Latitude 0 “La Mitad del Mundo” Le monument en forme de monolithe est situé sur la ligne de l’équateur à une vingtaine de kilomètres an Nord de Quito. Au XVIIIe siècle, l'équipe scientifique dirigée par Charles de la Condamine, détermina le tracé de la ligne imaginaire de l'Equateur.

Comme tous les visiteurs, nous nous amusons à passer d'un hémisphère à l’autre, beaucoup de photos dans ce lieu simple mais particulier , nous pourrons vérifier que vers le Sud, l'eau s'écoule en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, alors que dans l'hémisphère Nord l'eau se vide en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre !! AS0076 Nous revenons sur Quito, visitons la basilique de la Merced, un des derniers édifices religieux construits pendant la période coloniale. Elle allie le style baroque et mauresque, avant de faire une très intéressante ballade à pied sur les hauts de Quito.

De là,  vue panoramique splendide et idéale pour se faire une idée générale de la ville, entourée des volcans Pinchincha, Cotopaxi, Antizana et Cayambe, qui forment un contour andin majestueux.

Nous redescendons en ville  place de la libération et le dîner en ville (soupe de pomme de terre et crevettes coco riz) et retour à l'hôtel, 3 pièces composent la chambre et permettent une nuit réparatrice.

Quito  / Calderon / Otavalo / Laguna  Cuicocha  (120km)

Départ pour Otavalo, un arrêt dans le village célèbre de Calderon, pour l’artisanat de pâte à pain, nous profitons d’un petit marché local pendant la vente, passage devant le volcan Cayambe (5790m) et le lac San Pablo et ses roseaux.

AS0150Nous  continuons vers Otavalo (2500 m d’altitude et 150 km de la Colombie et des farks).

Cette ville paisible et prospère dans le nord de la Sierra, est réputée pour son marché artisanal.

Le plus grand, le plus coloré et le plus fréquenté d'Equateur.  (ponchos, tissus, tapisseries, vêtements divers, chapeaux) premiers achats, premiers souvenirs. AS0164

Un peu plus loin c'est le marché des denrées alimentaires. Nous sommes étonnés par la variété de fruits et légumes. L'Equateur, de par sa position géographique, jouit d'un climat idéal pour l'agriculture. La terre est fertile et la plupart des productions peuvent se réaliser toute l'année : maïs, bananes, cacao, avocats, agaves, roses, quinoa, patates, nous découvrons les tomates d'arbres.

Nous sommes sur la célèbre route Panaméricaine.   Nous allons visiter un atelier artisanal de laine d’alpaga et le travail des tisserands.

Un déjeuner typique chez des indigènes à la casa de Cosequimbo qui portent tous la tresse avec un groupe de musiciens local   (dégustation de cuy, soupe maïs + poulet patate + tomate arbre en dessert suivi d’un digestif chaud Erbido = Mure + alcool sucre de canne)  avant le départ pour la lagune de Cuicocha. Nous effectuons une petite randonnée qui surplombe le lac (pays des ours à lunettes),c'est une réserve écologique avec un petit musée à 3100 m d’altitude. Du temps libre nous permet de déambuler dans le village de cuir de Cuicocha.

L 'hôtel d’Otavalo, près de la panaméricaine très circulée, se trouve dans un cadre très agréable.

 

Otavalo  / Papallacta / Baeza / Punta / Amazonie (300km - 6h de route + temps de pirogue)

Depuis notre arrivée c’est toujours grand soleil, le départ est fixé à 7H30. Les consignes ont été données la veille, pour l’Amazonie, prendre un petit sac pour les 2 jours  (nous ne pouvons pas emmener les valises dans la pirogue). Nous prenons  la route qui remonte la Cordillère des Andes jusqu'à 4150m, sommes toujours près de la Colombie mais peu de contrôles, photos de volcans dans la région de Calliende, arrêt au col à 4000 m à la chapelle Reina del Peramo.

C’est la fin du district de Quito, nous arrivons en Amazonie . Un arrêt au thermes de Papallacta, une baignade curative de plus d’une heure dans les eaux thermales à 3300 m  (vertues soignantes: l’arthrose, rhumatismes) Plusieurs bains, les températures de l’eau  vont de 30° à 47°avec en toile de fond, les sommets d'un volcan.  Nous atteignons Baeza, dégustons un déjeuner de spécialités (soupe de banane cuite et truite) avant la descente vers le bassin de la forêt amazonienne...par une route boisée, sinueuse, souvent en plaques de béton. La forêt est dense, quelques maisons isolées, des enfants, des vaches et veaux.

HS0323Dans 2 h (Equatoriennes !!!!) nous prendrons la pirogue pour rejoindre notre lodge. Nous arrivons à l’heure, par une piste à La Punta, et embarquons à bord de pirogues en direction d'Ahuano et du lodge Casa Del Suizo en bordure de la rivière Napo qui se jette dans l' Amazone. Les femmes font la lessive dans le fleuve.C’est ici que se construira le nouvel aéroport amazonien.

1/2 d’heure de pirogue avec notre petit sac pour 2 jours et nous voila dans le lodge, au milieu de milliers de fleurs et plantes, un apéritif frais pour la première fois  (curaçao + citron vert, alcool de cane ou rhum, sucre roux) nous sera servi. Ici les repas sont  sous forme de buffet, au bord de la piscine dans un cadre paradisiaque, la chaleur est humide, il faut s’habituer.

Amazonie

HS0337Pluie et orage dans la nuit, réveil par les oiseaux, grasse matinée aujourd’hui, départ à 9 h en pirogue jusqu’au départ de la ballade, après avoir pris les bottes prêtées  par l’hôtel, les gilets de sauvetage.

Nous voila équipés pour aller dans la jungle, avec David, guide local,  à la découverte des fleurs, plantes, arbres de l’Amazonie, ( le roucou arbre à maquillage, l'arbre fourmi citron,  palmier ail pour n'en citer que quelques uns…) les plus courageux jouent à Tarzan .

AS0322Une première approche de cet univers  tropical et sauvage qui abrite en son sein une vie humaine, animale et végétale très riche. Nous aimons beaucoup cette promenade dans la jungle et  la rencontre avec les indigènes. Il pleut, il fait chaud  c’est le temps local  alors !!!!!AS0452

Pour revenir, la pirogue nous attend mais la possibilité de construire et rentrer sur un radeau est proposée, et adoptée , ce sera un moment très sympa et unique

 

L’après midi,  balade dans le village indigène d'Ahuano et ses maisons traditionnelles sur pilotis. Un moment passé à l’artisanat d’argile peint et cuit, (tout les matériaux étant pris dans la forêt), une démonstration de sarbacane;  démonstration et dégustation de la chicha, faite ici avec du manioc écrasé. Retour au lodge pour un petit bain dans la piscine avant le dîner buffet.

 

Amazonie / Punta /Puyo / Riombamba (280km - 6h de route)

AS0497Départ  en pirogue pour retrouver le bus laissé à La Punta , nous partons par la forêt jusqu'à Puyo, capitale de la province Pastaza. Juste après et en face de la visite de  l’artisanat  de bois de balsa (oiseaux, tortues…)  nous dégustons divers produits à base d’alcool de canne. Dans une auberge de Puyo, le déjeuner est composé de soupe de lentilles et de tilapias (poissons locaux) accompagnés de banane

Nous traversons le village de Shell, la route escarpée, en balcon, elle suit les gorges du rio Pastaza, elle est bordée de milliers d’orchidées Catleya roses hautes d’un mètre.

 

 

Arrêt photo au  « pailon del diablo » chaudron du diable avant de prendre  la nacelle pour  un aller retour sur le canyon et une grande cascade.

HS0511La nacelle glisse le long d’un câble de 450 m de long, le pilote contrôle à distance les manœuvres à l’aide d’un moteur de camion et d’une poulie. Impressionnant et sympathique moment, nous sommes à une centaine de mètres au-dessus des cascades. 

Un arrêt à Baños, pour la  visite d’un atelier de tagua (ivoire végétal), nous allons en ville , assistons à une manifestation en allant visiter la cathédrale et la place avant de reprendre la route pour remonter l'allée des volcans.

 

Nous nous arrêtons pour attendre une éventuelle éruption du  majestueux Chimborazo  mais il a la tête dans les nuages.

Nous filons jusqu'à la ville de Riobamba,  petit arrêt photo de tomates d'arbres en route. Il est tard et nous arrivons de nuit à l’hôtel . le diner sera accompagné d'un petit spectacle musique des andes.

 

Riobamba / Train des Andes / Ingapirca / Cuenca (285km - 6h30 de route)

AS0595

Levé matinal à 5 h, le train des Andes part à 6H30. Le petit train du Nez du Diable est fermé pour 6 mois en raison de travaux de réhabilitation entrepris sur la voie ferrée Alausí-Riobamba et il est désormais interdit de voyager sur le toit suite à des accidents . 

HS0670Émotions garanties dès l'embarquement à Riobamba, à la découverte de cette merveilleuse cordillère, jalonnée de canyons d'altitude, de vallons verdoyants et de volcans sacrés. Cette façon de voyager permet d’approcher la vie quotidienne des habitants et d’admirer des paysages étonnants de diversité.

E0761Les chiens effrayés courent après le train, les nombreux animaux le  frôlent  malgré la corde qui les attache et le klaxon qui n’arrête pas.

En route, premier arrêt à la lagune de Colta, et à église de Balbanera la première construite en équateur en 1534. Un deuxième arrêt à  Guamote, nous permet d’approcher les indigènes qui préparent la fête de Pâques. Nous sommes les seuls touristes dans ce village typique. Arrivée à la gare de Palmira vers 10h après plus de 100 km ,nous descendons du train et retrouvons le bus, en route pour  Alausi et son marché coloré et typique indigène .

Au menu du repas  soupe de quinoa, goulasch riz banane.

Un tour au marché couvert avant de repartir, en route nous assistons à une procession pour les Rameaux. E0992Une visite s'impose à la forteresse Inca d'Ingapirca à 3200 m, elle date de 1450 et est composée de 2 parties : Inca et Canari.

Ce soir, nous devons aller jusqu'à Cuenca, le chauffeur nous fait gagner du temps en prenant une piste raccourcie en pleine campagne.

Voila nous y sommes, pour l'heure du diner, ce soir c'est soupe à la tomate. AS0750

Après, sur la place principale nous pouvons assister à la fin de l’office des rameaux. 

Cuenca / Guataquil (200km - 4h00 de route... équatoriennes)

E1022bCe matin,  visite de cette ville coloniale au programme : musée de la banque et des cultures, cathédrales, marché couvert, aux fleurs, la place. Visite également de la fabrique des chapeaux de Panama, mais oui le Panama comme son nom ne l’indique pas est d’origine équatorienne. Le tissage des chapeaux est fait dans les villages autour de Cuenca et le travail de finition se fait dans cette usine. Il faut de quelques jours de tissage à 6 mois, selon la qualité du chapeau, et compter de 15 à 280 $ pour en acheter un.

Le déjeuner a lieu dans une famille d’archéologues en ville: soupe tomate crevettes + poulet et frites de manioc au menu.

La route pour Guayaquil est longue, elle passe  par le parc national de Guayas (piscicultures, truites arc en ciel)  passer les Andes, le col à plus de 4000 m est dans le brouillard,  la route est en travaux. Nous devons stopper plusieurs fois,  la circulation est alternée (parfois presque une heure) mais les locaux ont tout prévu, ils font à manger ou vendent leurs produits aux endroits stratégiques. Nous en profitons pour déguster les Humitas (mais écrasé + œuf + fromage, en papillote).

La végétation est luxuriante, dense  (fougères, mousses) comme en amazonie. Après une longue descente des Andes coté ouest dans le brouillard, nous traversons des plantations de café, bananier, cacao … et arrivons à Guyaquil, pas de temps pour la douche, il faut se mettre à table à l'hôtel .

   

Guayaquil / Puerto Lopez (200km - 4h de route équatoriennes)

AS0868Le départ pour Puerto Lopez est fixé à 8H30 et passe  par Salinas et la route du soleil le long du Pacifique.  aujourd'hui c'est avec la pluie. Arrivés à Puerto López pour le déjeuner de spécialités locales au restaurant (le fameux Ceviche de poisson) . Ballade dans ce village de pêcheurs, assistons à l' arrivée de certains, repérons un CC français garé dans une rue, laissons notre adresse.

Nous aimons beaucoup ce village typique, nous y reviendrons  demain, notre écolodge est à un quart d'heure de route à Puerto Rico, également dans un cadre paradisiaque, au bord du Pacifique, la température de l'air avoisine les 40°

L’eau de l’océan est supérieure à 25° et celle de la piscine à plus de 32°. Le soir, un apéritif cocktail rhum, glace passion est apprécié de même que le potage, poulet calamar riz.

Oui pour aller en Equateur, il vaut mieux  aimer les potages.

 

Puerto Lopez / Ile de la Plata / Puerto Lopez

Avant de prendre la mer pour l'Ile de la Plata qui fait partie du parc national Machalilla,  nous assistons à nouveau  au retour des pêcheurs, leurs bateaux sont escortés de pélicans, mouettes...assez amusant comme spectacle matinal !

Une traversée d'1h30 environ pour rejoindre l'ile dite "Galapagos du pauvre" en bateau à moteur avant de découvrir les premiers habitants (oiseaux, tortues géantes,) de l'île de la Plata. colibri

On y trouve en effet pleins de fous à pattes bleus, fous masqués, pélicans, frégates...

Nous optons pour le circuit qui dure environ trois heures, mais il fait très chaud (surement environs de 40°).Nous pouvons voir un colibri. 

Un sentier de découverte permet de passer à proximité des sites de nidification des fous à pattes bleues ainsi que des frégates, nous sommes à quelques centimètres d'eux. AS0936Le fou à pattes bleues est un des oiseaux de mer à l'allure la plus amusante. Ceci en raison de la combinaison étonnante de ses larges pieds palmés d'un bleu vif.

  L'oiseau ci-dessous noir et blanc est un fou masqué (sula dactylatra)

.E1247

Au retour de la randonnée, vers 15 h, déjeuner sous forme de panier repas sur l'île avant un arrêt au large des côtes. Avec ou sans masques et tubas, nous  pouvons voir de très beaux poissons aux couleurs étonnantes.

C'est le retour sur Puerto Lopez,  nous avons la chance d'observer des dauphins, pour les baleines c'est seulement de fin juin à septembre.

Pour diner à Puerto Rico :soupe de mais, crevettes et riz 

Puerto Lopez  / Guayaquil 

E1313Départ pour le village-musée d'Agua Blanca  puis pause baignade sur une des plus belles plages d'Equateur.

La plage de Los Frailes, sauvage, au sable blanc en forme de fer à cheval, est accessible par une piste. Nous allons à pied jusqu’au mirador puis revenons manger à Puerto Lopez. Nous agrémentons le repas de Gambas achetées aux pêcheurs le matin, complétons les achats (timbres à 2.25 dollars l’un !!!).

L’après midi est à l’hôtel (au choix bain dans le Pacifique, piscine, ballade dans le village, coucher de soleil …) Il faut aussi faire les valises

 

Guayaquil /  France

E1401Nous partons  à 7H30 pour Guayaquil , par la même route qu’à l’aller, cette fois sous le soleil, pour la visite

 de la ville. C'est la première ville en population et considérée comme capitale économique. Sa Cathédrale moderne, son parc envahi par les iguanes, la Torre Morisca, la Rotonda, le Malecon 2000 à l’architecture moderne, une promenade au bord de l'estuaire du fleuve Guayas. E1410

La colline Santa Anna et son phare Pour l'atteindre, il faut monter environ 500 marches, sous la chaleur. L'escalier est  bordé de cafés, boutiques, galeries d’art et artisanat local. La rue Las Penas mérite le détour aussi.

C'est le dernier  repas à Guyaquil , nous prendrons la soupe des 12 apôtres = 12 féculents  faite pour Pâques.

A côté se tourne un film série comique , dans le groupe, un anniversaire, c'est sympa de le fêter ensemble.

Galo nous attend pour le transfert à l'aéroport, Gustavo nous "abandonne"  aux  formalités d'enregistrement, il faut payer une de la taxe de 28.27 dollars pour quitter l’équateur.

Après un contrôle de douane par tirage au sort (assez musclé pour certains, ou certaines) nous embarquons et nous envolons à destination de la France. Malgré le retard pris au départ, nous arrivons  à Madrid à 13H45 , nous pouvons avancer notre avion pour Lyon à 15H30 au lieu de 20H50, (merci Iberia) nous sommes à Lyon vers 17 h

 

Ainsi s'achève, après 2500km de routes, pistes, 120km en train, quelques kilomètres en pirogue et radeau, sans oublier la nacelle et les kilomètres à pied, notre voyage en Equateur, pays aux mille et une couleurs..

 

REMERCIEMENTS

gustavoA toute l’équipe de Contacts tours, à Gustavo notre guide qu'il est possible de joindre par Email : Pfeilmoncayo@hotmail.com     

et par son site  www.verdeecuador.jimdo.com ,

à Galo notre chauffeur.

Vos compétences professionnelles, votre très bonne pratique du français, votre sens de la convivialité nous ont permis de découvrir et d’apprécier votre pays, sans stress, avec des souvenirs et des images inoubliables

 Quelques informations :

Population : 13 600 000 habitants.
- Superficie : 283 560 km², soit environ la moitié de la surface de la France
- Capitale : Quito (2 millions d’habitants). Guayaquil reste la plus grande ville avec près de 3 millions d'habitants, et le premier port équatorien.
- Langues : espagnol : 93 %, quechua : 6 %, shuar et autres : 1%. Mais beaucoup d’indiens sont bilingues espagnol-quechua.
- Composition ethnique : métis : 60 % ; Indigènes (Amérindiens) : 30 % ; Blancs : 7 % ; Noirs : 3 %.
- Monnaie : le dollar américain (qui a remplacé le sucre en septembre 2000).
- Régime : République, régime présidentiel.
- Religion : catholique (plus de 80 %) ; protestants,  animistes
- Chef de l'État : Rafael Correa (Allianza Pais, gauche) depuis novembre 2006.
- Sites inscrits au Patrimoine de l'Unesco : la vieille ville de Quito, les îles Galápagos, le parc national Sangay et le centre historique de Cuenca.

- Prix du gasoil, vendu au gallon (3,7L) mais beaucoup moins cher: 1$, ce qui fait 0,22€ le litre

Le pays comprend quatre grandes régions dont nous avons pu découvrir les 3 premières.

- La côte ouest est une région côtière chaude et humide. Elle forme une longue plaine, s’étalant des versants de la cordillère des Andes jusqu’à l’océan Pacifique. 

- La Sierra est une région de la cordillère des Andes présentant deux chaînes parallèles de plusieurs volcans de plus de 5 000 m. Chimborazo (6 310 m), le plus majestueux le Cotopaxi (5 897 m). L’altitude moyenne du haut plateau andin est d’environ 2 500 m. Les précipitations sont faibles et les températures moyennes. 

- L’Amazonie est une région peu accessible, peu peuplée, sillonnée de différents affluents du fleuve Amazone. Cette région au climat extrêmement chaud et humide ne connaît qu’une seule saison. Cette région représente la moitié de la superficie totale du pays. 

- Les Îles Galápagos sont un archipel considéré comme patrimoine de l'humanité pour la diversité de ses espèces. 

 

Infos pratiques

 • Formalités : Passeport en cours de validité.

• Santé : Aucun vaccin obligatoire - Etre à jour pour le DTP - vaccins fièvre jaune, hépatites A et B recommandés - Traitement antipaludéen à certains moments de l’année et certaines régions

- • Monnaie : 1 Euro = 1.27 $ dollars en avril 2010

• Décalage horaire : 6 heures l’hiver, 7h l’été

 

Nos hotels

• QUITO : Hôtel Reina Isabel 3*

• OTAVALO : Hôtel El Indio 3*

• AMAZONIE : Lodge Casa Del Suizo 4*

• RIOBAMBA : Hosteria Andaluza 4*

• CUENCA : Hôtel Inca Real 3*

• GUAYAQUIL : Grand Hôtel 3*

• PUERTO LOPEZ : Hôtel Ecolodge Andaluz 3*

Documentation

Equateur et Galapagos Biblio du voyageur Gallimard

Equateur carnets de voyage Le petit futé

AS0154

 Si vous désirez voir plus de photos cliquer sur la photo pour lancer  un diaporama 

 

  Equateur crestois
 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain26 - dans Equateur
commenter cet article

commentaires

Karl 17/09/2013 18:51

Bonjour et merci pour ce blog et cette excellente description.

Bien que cela fasse environ 4 ans (déjà… dirons certains  ) je me demande si, vous deviez refaire le même voyage, rétrospectivement, vous changeriez quelque chose ?
Quels sont les éléments que vous pensez, aujourd’hui qu’il mieux valu approfondir ou bien éluder ?

Je suis en train de préparer un voyage Equateur/Panama et votre avis et vos réponses me seront bien utiles.

Merci d’avance et au plaisir de vous lire. Karl

circuit Equateur 16/08/2013 16:05

L’expédition Equateur m’a marqué. Durant notre passage dans plusieurs coins de ce magnifique pays, j’ai pu remarquer que chaque ville garde encore la marque de l’architecture médiévale. Ce que j’ai
aimé durant notre voyage, c’était de voir cet oiseau avec ses pieds bleus. Si l’occasion se présente encore une fois, je renouvèlerais très volontiers cette expédition. J’adore ce pays.

Tapin Marie-Claude 10/07/2013 07:25

Je prépare actuellement un voyage en Equateur avec Capac-Nan. C'est la 1ère fois que nous partirons (4), si l'accord se fait, avec un réceptif. Nous avons déjà connu des départs difficiles à cause
des grèves à Roissy -départ anticipé ou retardé- nous craignons le fait de dissocier voyage aérien et séjour en cas de problème...
En tout cas, j'ai déjà voyagé grâce à ce commentaire et ces images et j'ai une idée bien plus nette de ce que nous pouvons faire et voir. Merci, Saludo!

alain26 02/08/2013 14:44



bon voyage à vous



Daniel66 14/03/2013 19:16

Toutes mes félicitation pour votre site que je viens de découvrir.
Eh oui, une recherche sur Equateur et Perou. Comme quoi, il est toujours agréable de retrouver d'autres voyageurs. Cette recherche fera peut-être suite à notre voyage aux USA cet été. Comme disait
un de nos amis Charentais, il faut toujours avoir des biscuits dans sa poche au cas où.?! C'était sa façon de voir ses échappées? Une bonne réserve préparée. Amitiées de voyageurs à vous deux.DD.

nadia 26/04/2010 19:11


bonjour
je pars fin mai faire ce circuit... donc c'est avec attention que j'ai lu votre compte rendu et voir vos jolies photos... ce qui me donne encore plus envie de partir...


Marie Claude TERRAL 22/04/2010 09:02


Magnifique reportage de votre voyage! Vos photos sont splendides et me rappellent que de bons souvenirs. Je suis amoureuse de l'Equateur, j'y retourne cet été pour la troisième fois.
Je ne connais pas encore Puerto Lopez et j'ai profité de vos commentaires et photos pour me faire une petite idée.


Denis Clavet 18/04/2010 15:43


Bonjour,

Merci pour votre blog. Vos photos de l'Équateur m'ont rappelé d'excellents souvenirs de mon propre voyage dans ce pays.

Bonne route!


Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie,Pays-Bas et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations