25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 15:42

Espagne Escapade septembre 2010  E2010 (107)

Suite à la lecture de récits de voyages sur Internet et l’avis de collègues, nous avions envisagé de découvrir  le désert des Bardénas Réales en Espagne depuis longtemps. En raison de contraintes, nous  avons  du modifier nos vacances initialement prévues en Sicile en septembre. Sans trop de préparation, nous avons pris la direction des  Pyrénées, puis de l’Espagne, nous vous invitons à nous suivre dans le Nord de ce pays.

Si vous désirez voir plus de photos , cliquer sur la photo ci-dessus pour lancer un diaporama dans une nouvelle fenêtre

E2010 (00)

Drome (26) – St Pierre La Mer :  290 km

Fin d’après midi, nous sommes presque prêts, nous avançons notre départ d’un jour et souhaitons aller dormir à St Pierre La mer, juste avant Narbonne. Pour gagner du temps, nous prenons l’autoroute, nous passons une nuit calme sur le parking très chargé de St Pierre La Mer (5 € pour la nuit paiement  par carte)

  E2010 (2)

St Pierre La Mer – St Gaudens : 273 km

Vers 9 h c’est le départ, objectif St Gaudens, un arrêt photo s'impose sur le belvédère d’Auriac et son point de vue sur Carcassonne. Après la sortie de l’autoroute à Bram, direction Mirepoix, que nous visiterons une autre fois. En raison du marché, il est impossible de se garer. Pour continuer,  Foix, St Girons, avant le repas de midi sur le grand parking ombragé de Castelnau Durban.

  E2010 (20)Des amis voyageurs habitent St Gaudens, il est impossible de ne pas passer les voir, le téléphone sonne, Thérèse et Michel sont là et nous attendent. Avec eux, nous visiterons la ville haute et la cathédrale de St Bertrand de Comminges ainsi que St Gaudens.

Leur cour est grande et calme, nous passerons la soirée et la nuit chez eux. C’est la surprise du jour et c’est très sympathique.

St Gaudens – les Bardenas : 390 km

Un petit déjeuner avec nos amis, la route est encore longue, nous voila repartis par Lannemezan, puis Pau, Jurançon, Oloron Ste Marie, le col du Somport, Jaca, Sanguesa, Carcastillo aux portes du désert des Bardenas. Nous cherchons en vain un office du tourisme ouvert mais tout est fermé jusqu’à 16 h, et quand il est l’heure, il n’y en a pas. Nous en trouvons un à Alfaro, aux portes du désert mais changement de région et très peu d’infos.

E2010 (28) Nous irons demain au centre d’information à l’entrée du désert. Situées à 640 mètres d'altitude, en Navarre, long de 45km et large de 24km, les Bardenas Reales, le plus grand désert en Europe ont été classés zone protégée en 1999 et comprennent deux zones: la Blanca (avec la Blanca Alta, la Blanca Baja et El Plano) et la Negra (avec El Fraile). A l’intérieur, se trouve une zone militaire importante (zone de tir de l’Otan)

Il est interdit d'y bivouaquer,  nous irons dormir à Arguedas, plus exactement à 3 km au monastère Virgen del Yugo.

Un grand parking nous attend, nous serons 2 CC et une voiture. c’est le grand calme, une vue panoramique et un coucher de soleil magnifique en supplément, de l’eau et des barbecues à proximité. Notre voisin est seul, équipé, et passionné d’astronomie, il  nous a préparé une soirée  sympa.

  E2010 (41)

Les Bardenas Reales : 165 km

  La boucle qui  part du parking en direction du barrage et  El Plano n'est pas la plus belle. Nous faisons demi tour et  filons à la sortie sud d’Arguedas. Il y a une entrée qui passe par le centre d’information des Bardenas Reales, (avec un  parking CC). Nous voilà enfin équipés d’une carte des pistes voitures du désert. Nous partons de là pour faire la boucle de 32 km, «  la Blanca Baja » c’est le plus beau et le plus surprenant.

Après presque 4 km, nous arrivons au Cabezo de Castildetierra, cheminée et emblème des Bardenas.

E2010 (57)Au carrefour suivant, nous nous dirigeons vers le nord, El Paso  en traversant La Blanca Alta .

Arrêt au parking de Pisquerra pour une randonnée spectaculaire, qui nous permet de voir la flore, pour la faune faudra revenir.

E2010 (75)   Nous continuons jusqu’à El Paso, ou trône une des statues  en l'honneur des bergers  qui accompagnent en transhumance leurs troupeaux de moutons aux Bardenas chaque hiver.  5 km de route pour rejoindre Carcastillo, c'est l'heure de manger sur le parking du monastère de la Oliva. Il est possible d'y  dormir également.E2010 (71) L’après midi, retour par cette même piste  pour poursuivre la boucle (Entre le carrefour et Carcastillo = 44 km au total dont 34 km de piste) E2010 (126) 

E2010 (100)

La piste continue vers El Rallon, longe le barrage de Zapata, la caserne militaire entre autre.

E2010 (120)Une rencontre sympathique et un échange photos avec un jeune vététiste, avant  le retour par la petite route qui rejoint le centre information.

bardenas2Ce site est une mine de renseignements sur les Bardenas, je vous le conseille en cliquant sur le logo ci-dessus.

Aujourd’hui, nous avons fait environ 70 km de piste.

Pour terminer la journée, nous rejoignons Tudela, après quelques courses et visite de la ville, nous revenons dormir au monastère del Yugo. Ce soir, nous sommes seul sur le parking, il a fait chaud, nous sommes à l’air et c’est très calme. E2010 (87)La pluie est annoncée, il faut profiter des Bardenas car c’est impossible d’y aller avec la pluie, demain nous ferons la partie sud appelée aussi Plana de la Negra.

  E2010 (70)

Bardenas –  Alquezar : 257 km

  Nous partons par Tudela, puis Fustinana pour faire la « Plana de la Negra ».

Ici c’est moins bien indiqué et nous nous perdons un peu dans les pistes ou plutôt chemins. Les gardes nous avaient pourtant bien renseignés mais il y a pleins de carrefours, et comme dans la partie nord, certains chemins sont  réservés aux VTT ou randonneurs.

E2010 (131)Cette partie du désert est moins spectaculaire. Nous continuons par le sanctuaire de Sancho Abarca, route au départ et large piste à la fin. Tout est fermé mais c’est  un très beau point de vue.

Nous revenons manger au village, il se met à pleuvoir, nous avons bien fait de faire le plus beau hier.

E2010 (204)

 Après environ 100 km de piste en 2 jours, cette après-midi, nous souhaitons aller à Alquezar en passant par Ejea Caballero et retrouver le bitume. Nous faisons le plein de gasoil au supermarché Simply (1,005 au lieu de 1,10 au minimum chez nous), puis direction Ayerbe, Huesca.

E2010 (147)L’arrivée sur Alquezar est magnifique.

Le village médiéval aussi, il est construit sur le canyon du Véro, ses maisons sont en pierres ou briques, ses rues s’adaptent aux dénivelés du sol.

E2010 (173)Un tour à l’office de tourisme sympa nous permet de prendre les dépliants  des randonnées locales. E2010 (202)Après la visite du château, du village, de la collégiale, nous profitons du seul petit  resto ouvert. Ils servent à partir de 20 h (C’est très tôt en l’Espagne) pour 13 € tout compris, très correct.

Ici, c’est le désert mais dans les rues, tout est fermé, il parait que les touristes arrivent le week-end.

E2010 (191)Le soir, calme et belle vue depuis le CC, sur l’église et le château éclairés. Nous sommes 5  CC.

E2010 (199)Le parking en étage est en principe interdit la nuit, mais pas de problème en cette saison et en semaine (Fontaines dans le village et sur le parking) E2010 (196)

E2010 (231)

Alquezar – Ainsa : 68 km

Descriptifs à la main, nous partons randonner en jumelant 2 randos, le chemin des passerelles (1H30) et le chemin circulaire d’Alquezar à Asque (4 h) E2010 (227). E2010 (256)Ce Ce sont 2  randonnées réputées, peu de marcheurs ou touristes, c’est vrai que la pluie menace. Des passerelles aménagées au dessus du rio Véro, des paysages uniques, des parfums de thym et de romarin, des couleurs ocres, nous sommes au milieu du parc national de la Sierra et des canyons de Guara et du parc culturel du Vero.E2010 (286)

E2010 (317)De retour vers 14 h, nous allons visiter le village médiéval de Lecina, plus au nord, en remontant le canyon du Véro.

Un arrêt au mirador del Vero nous permet d'appercevoir des vautours. Des peintures rupestres peuvent se voir dans plusieurs grottes du coin.

Le village de Lecina, maisons en pierres,  mérite le détour. Des pattes de sangliers son clouées sur presque toutes les portes, sans doute pour un pouvoir magique protecteur. Nous avons croisé un chat et 2 belges, il tombe des gouttes, nous nous sentons un peu seul, nous repartons en direction d'Ainsa. 

A Ainsa, uE2010 (330)n petit tour à l’office du tourisme du bas, un plan, des infos, on nous dit qu’il y a un grand parking en haut, des restaurants ……

E2010 (336)Effectivement, un grand parking de 1325 places nous attend. Il est presque vide comporte une grande partie sur l’herbe, idéal pour les CC, nous seront 6 pour la nuit.

N’ayant pas eu le temps de préparer ce périple, c’est avec surprise (et chance) que nous découvrons cette ville haute située à presque 600 m et déclarée monument historique-artistique.

La place Mayor avec ses arcades de style roman, son église Santa Maria sont admirables tout comme les deux rues qui partent de cette place avant de se rejoindrent. Il parait que c’est une des plus belles places d’Espagne.

  Bonne pluie le soir, un petit tour de la vieille ville magnifique même sous la pluie, quelques courses, repas au sec  dans un resto médiéval recommandé par le routard pour déguster un plat pyrénéen.

La nuit est calme, c’est gratuit (en tout cas ce jour là), il y a des toilettes à proximité alors que demander de plus !!!  

 

E2010 (367)

Ainsa – Torla : 64 km

  Nous souhaitons revisiter le village d’Ainsa Sobrarbe avec le soleil ce matin, c'est toujours aussi beau. Les jours passent, il faut avancer.E2010 (364) 

Nous quittons cet endroit magique pour le parc national d’Ordesa en passant par Boltania, Fiscal, Broto. Nous voila à Torla ou nous nous renseignons sur le parc et les randonnées à faire. E2010 (374)Tout est bien organisé, un dépliant en français,  on nous dit qu’il faut aller 8 km plus loin, se garer à Pradera, à 1200 m d’altitude. E2010 (380)De là nous pouvons partir en randonnée, 3 h pour aller jusqu’au cirque de Soaso (Gavarnie Espagnol) , plus le retour = 5 H 30 minimum nous dit on.

E2010 (394)Nous partons à 13 h, faudra pas traîner !! 500 m de dénivelé, plein de cascades à voir, une rencontre avec un grec parlant français, habitant Madrid et très sympa ….. E2010 (397)

A 18 h nous sommes de retour au parking de Pradera, nous avons marché 5 h. Retour sur Torla, visite du village, petit resto, nous restons sur le parking pour la nuit, c’est calme, quelques CC et vaches pour compagnie.E2010 (409)

Si vous désirez voir plus de détails sur ces 3 randonnées espagnoles, cliquer sur la photo de la cascade pour aller sur notre site de randonnées

 E2010 (431)

Torla – Andorre (Encamp) : 289 km

 Nous repartons de Torla vers 9 h.

Nous laissons pour une autre fois les 3 autres vallées du parc situées au nord est. Pas mal de route  pour aller jusqu’en Andorre ce soir.

Direction Ainsa puis Campo, les belles gorges de l’Eresa  « Congosto de Ventamilo », le col de Fabas à 1470 m, Noales, Pont de Suert, pique nique en surpomb  du lac de Escales. Ensuite, Pobla de Segur, le défilé « desfiladero de Collegats », E2010 (442)un arrêt à Gerri de la sal, (ses salines abandonnées, son pont médiéval, son monastère), Sort, La Seu d’Urgell. Des paysages variés, de belles vallées, gorges, des cols, des couleurs bauxite entre autre, nous arrivons en ville à Andorra. C’est dimanche, tout est fermé, impossible de se garer à Andorra la Vella.

E2010 (445)

Le GPS et la gendarmette nous envoient en direction de la France, à environ 7 km à Encamp au parking du funiculaire (Funicamp).

Le parking est en étage,  avec une rampe d’accès à fort pourcentage mais très calme et nous y serons seul. En plus, pas besoin de payer en ce moment et de toute façon gratuit la nuit. Les seuls bruits de la soirée seront les clochettes des chèvres d’à côté.

E2010 (448)

Encamp – Le Barcares : 216 km

  Quelques courses à Andorre, au centre commercial River, en direction d’Espagne. Ce centre accueille les CC la nuit (parking en contrebas) pour info le pastis 51 ou Ricard = entre 5 et 7  € le litre, le gasoil traditionnel = 0.95 €, le gasoil Premium = 0.98 €

Andorra la Vella nous déçoit, la ville est un champ de grue, dommage !!!

Pour continuer notre route passe par Port Envalira, Pas de la Case, nous mangeons au col de Puymorens (nous ne prendrons pas les tunnels) avant de rejoindre Font Romeu et Mont Louis. Nous visiterons Mont Louis et son four solaire (6 € la visite commentée).E2010 (455)

Nous passons à Villefranche de Conflent, que nous reviendrons visiter car çà à l’air très beau, puis à Prades, Ille sur Têt, Perpignan pour arriver à Le Barcarès.

Un parking en bord de plage, à coté de l’office de tourisme accepte les CC, gratuit en plus, à éviter certains jours de marché. (P CC fermé depuis )Il y a des toilettes, et un resto pizzeria à côté. La nuit est calme (en cette saison) et la mer est à 2 pas.

E2010 (472)

 Le Barcarès – Drôme : 400 km

Nous avions prévu de rester un jour mais la petite pluie du matin nous invite à rentrer après une petite ballade le long de la mer, sur la voie verte.

Nous remontons le long de la côte direction Narbonne, puis Sète pour manger le long de la mer. La nouvelle route est presque terminée, nous avons pu, à partir du parking des 3 digues (rempli de CC) revenir sur l’ancienne. Le retour se fera par Montpellier, Vauvert, Remoulins puis pont St Esprit, et la Drôme vers 19 H avec au compteur 2412 km pour ce circuit.

Si vous desirez voir plus de photos cliquer sur la photo ci-dessus pour lancer un diaporama dans une nouvelle fenêtre

Repost 0

Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie,Pays-Bas et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations