17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:31

   cuba20140226183112

Cuba est la plus grande île de la mer des Caraïbes, une terre accueillante et multicolore qui jouit d'un climat tropical. Sa population métisse puise ses traditions dans ses origines espagnoles et africaines. Les Cubains sont très chaleureux, et toujours prêts à faire la fête au rythme de la Salsa.
cuba20140219001308Découvrir Cuba c'est se plonger dans une histoire riche et tumultueuse. De sa découverte par Christophe Colomb à l'arrivée de Fidel Castro et du Che Guevara, l'île a toujours été au centre des destinées du Nouveau Monde.
Critiquée par les uns, glorifiée par les autres, la Révolution Cubaine a profondément marqué la vie de ce pays. Mais quoiqu'on en pense, Cuba est une perle des Antilles, offrant  des plages magnifiques, une culture très riche et un parfum de fête. 

Notre voyage à Cuba est placé sous le signe de la variété : des plantations de cacao, de tabac, de canne à sucre,  des villes historiques de caractère, des bâtiments anciens transformés en hôtels élégants, des rues parcourues de voitures anciennes... le tout sur fond de musique... et de Mojito (avec modération) !!!

Alors, ne résistez pas à nous suivre pour découvrir ou redécouvrir  la "Isla Grande"

Ce récit de voyage (comme les autres) ne se veut pas pédagogique, complet ou ethnologique et n'a pas vocation à remplacer votre guide de voyage traditionnel. Il veut juste transmettre des impressions, purement subjectives sur des lieux, des événements, des personnages, des anecdotes….

Après la lecture de cet article vous pouvez lancer un diaporama en cliquant sur la photo ci-dessus ou ci-dessous

 Paris – Santiago de Cuba

Nous sommes à Orly, en début d’après midi l’avion de la Cubana de Aviacion, décolle direction Santiago de Cuba pour presque 11 h de vol.  Le décalage nous permet d’atterrir ce même dimanche, l’accueil à Santiago se fait sous l’orage par Mercédès notre guide et Manguera le chauffeur du bus 1610. Non, ce n'est pas celui de cette photo !!cuba20140217165714

La journée a été longue, le sandwich de l’avion nous a calé, la chaleur humide nous surprend, un petit tour au buffet de l’hôtel puis dodo au plus vite.
Santiago de Cuba

Les montres sont retardées de 6 h depuis hier soir, c’est par un tour de ville de Santiago de Cuba que notre circuit « Cuba Intense » commence.  

Santiago de Cuba est une ville portuaire, elle est située au sud-est de l'île, à environ 800km de La Havane. C'est la deuxième ville du pays.

cuba20140217165558Au programme : la statue Antonio Maceo (combattant et héros de la lutte pour l'indépendance) sur la place de la Révolution, la caserne de Moncada (l'attaque est le point de départ de la révolution), le célèbre cimetière Sainte-Iphigénie (13 ha, 8000 tombes) classé Unesco, ou reposent de nombreux personnages emblématiques de l’histoire cubaine (Marti...), nous assistons à la relève de la garde.cuba20140217173319

cuba20140217173954

Dans le centre ville, le parc Cespedes ou place de la cathédrale semble être le cœur animé de la ville.cuba20140217230110

Le musée de l'Art colonial (ou Musée de l'ambiance historique cubaine) se situe dans la maison du grand conquistador, Diego Velazquez de Cuéllar. C’est la plus ancienne maison de l'île,construite en 1522, son architecture contraste avec les autres maisons. cuba20140217185058

Une galerie de bois qui fait penser aux maisons andalouses, encercle la partie supérieure de la maison.

cuba20140217193540

A 10 km, le Château de San Pedro de la Roca ou forteresse Del Morro domine la baie. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO. Citée comme exemple le mieux préservé et le plus complet d'architecture militaire hispano-américaine. cuba20140217193208

Nous prenons un petit bateau pour aller déjeuner sur l’ile en face. Premier repas poissons, premier apéro, au choix Cuba libre,  Mojito, Piña Colada, daïkiri…. Attention, il fait chaud 33 ou 35 degré !!!

cuba20140217224000

Retour dans la vieille ville, promenade dans les rues en escaliers, les rues piétonnes plus animées….

Un spectacle afro-cubain nous attend au musée du carnaval, nous sommes déjà dépaysés : la danse, la musique, les couleurs, les vieilles voitures….le carnaval nous entraîne........chantait Jean Ferrat

Santiago de Cuba - Baracoa

cuba20140218235126Environ 250 km et 5 h pour rejoindre Baracoa,  en raison des 50 derniers km de route sinueuse et montagneuse. Baracoa est une cité de la province de Guantánamo à l’extrémité orientale de Cuba. Cette colonie fut fondée en 1512 par le conquistador Diego Velázquez de Cuéllar, ce qui en fait tout à la fois la plus ancienne colonie espagnole de l'île, mais aussi la première capitale. Cette petite ville a gardé son charme colonial ainsi que son importance stratégique avec ses trois forts construits par les Espagnols.

Elle est surplombée par une chaîne de montagnes qui isolait la ville du reste de l'île jusqu'à la construction d'une route  passant par un col (l’alto de Cotilla) dans les années 1960. Un arrêt photos au col, des achats de gâteaux coco, et autres friandises…nous permettent d’attendre  un bon diner exotique au bord du Rio Toa : apéro crème coco,  cochon grillé, banane plantain….

La visite d’une plantation de cacao, le guide a beaucoup d’humour, le chocolat est bon….les thermites aussi !!!

Du temps libre à Baracoa, pour voir les maisons en bois, le malecon,  la statut de C. Colomb,  l’église restaurée (1er endroit d’église à Cuba) ….la plage est bien déserte !!!

Un peu à l’écart, notre hôtel en bord de mer est très convivial, ce soir pot d’accueil « cuba libre ».

Baracoa – Guantanamo – Santiago de Cuba

Faux départ à 4 h du matin, le décalage horaire n’est pas encore résorbé !!!! Puis le vrai à 8 h, 250 km nous attendent pour retourner à Santiago par la même route. Nouvel arrêt photo dans les montagnes, nous arrivons à la mer, repassons tout près de la base américaine mais interdit de s’arrêter, tout juste le droit de ralentir. A Guantanamo, le spectacle « Tomba Francesa »  nous attend. La Tumba Francesa est l'une des plus anciennes expressions de musique et de danse de la culture cubaine. Elle est née avec l'arrivée à Cuba de propriétaires fonciers français qui, pendant la révolution haïtienne de 1791, se sont enfuis de leur pays accompagnés de leurs esclaves, principalement des domestiques habitués à côtoyer la haute société française.

cuba20140219195030

Un temps libre pour découvrir l’architecture de cette ville.  La Guantanamera ("La fille de Guantanamo") est probablement la plus célèbre des chansons cubaines et le chant patriotique le plus populaire. Les paroles sont inspirées du premier poème de la collection Simples Verses par le poète nationaliste cubain José Martí, adapté par Julian Orban. 

La pluie est chaude ici et ne nous empêche pas de manger à l’abri au bord de la rivière dans un cadre verdoyant. Retour à la case départ, à Santiago pour la nuit. 

Santiago de Cuba – Biran – Holguin - Camagüey

Au programme ce matin, après le moment journalier de détente, visite du village natal de Fidel et Raul Castro à Biran avec une guide locale.  Sur ce site déclaré « lieu historique national »  existe un musée qui comprend une réplique quasi exacte de la maison familiale des Castro qui a brûlé en 1954.

Nous arrivons à Holguin, 4 ème ville du pays, ville sucrière, que nous apprécions tout d’abord par son belvédère le mont « Loma de la cruz ». De là nous dominons toute la ville, ses parcs ombragés, ses rues en damier…..

cuba20140220210138A midi, ou plutôt 14 h, poulet farci au porc, bananes frites, riz et crudités traditionnel, crème glacée, encore un très bon repas. Le pain a été remplacé par une bouteille de rhum. Nous n’avons pas perdu au change, en prime les musiciens mettent une ambiance maximum dans le car !!!

Nous continuons la route jusqu’à Camaguey, de nuit la conduite est dangereuse avec les calèches, vélos piétons non éclairés !!! cuba20140221045556

L’hôtel colonial est simple, les chambres petites et quelque fois sans fenêtre, il est en plein centre, idéal pour  une promenade découverte de nuit, prévoir une lampe de poche les rues ne sont pas très éclairées.

Camagüey – Sancti Spiritus - Trinidad

cuba20140221140532C’est parti pour un tour de ville de Camaguey en vélo-taxi. cuba20140221164756Le centre historique de Camagüey  considéré comme le plus grand et le mieux préservé de l’île a été inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Les  églises somptueuses, (La Mercedes, San juan de Dios, la cathédrale) ses bâtiments publics, le labyrinthe de rues,  ses places pavées, les jarres en terre cuite qui ornent les rues font le charme de cette ville.

cuba20140221161720A la bodega, explications du fonctionnement des tickets de rationnement seul pays au monde qui les utilise encore. Ces magasins d’état ne sont pas très achalandés.cuba20140221165802

Un tour au marché de fruits, légumes, viandes, bien calme. cuba20140221170206

Ici les Cubains vont acheter en extra ce qui n'est pas disponible via leur carnet de rationnement...La qualité n’est pas toujours en rapport avec ce qu’ils doivent payer à prix fort. N’oublions pas que pendant que nous sommes choyés, les cubains n’ont pas droit ni à la langouste, ni au bœuf.

En route nous achetons de la pate de goyave, de la pate de lait et coco, plus loin nous regardons les locaux qui coupent la canne à sucre, dégustation et échanges agréables.

cuba20140221223902

A midi repas à Sancti Spiritus, un quartier libre en ville, ses jolies petites rues pavées, ses statues, cuba20140221160240

le pont Yayabo, classé bâtiment historique est un des plus vieux ponts de Cuba.cuba20140221224030

La route pour Trinidad passe par la vallée de los Ingenios, classée  également à l’Unesco, nous y reviendrons après demain. Au niveau de la porte d’entrée de Trinidad, un belvédère permet de dominer cette vallée.

A Trinidad l’hôtel est idéalement placé pour visiter à pied, prendre l’apéro au café Hemingway d’à côté.cuba20140222014648

Trinidad

cuba20140222184618

 Nous passons la journée à Trinidad, splendide ville musée : la place Santa Ana, la Plaza Mayor,

cuba20140222185004

l’église Santissima Trinidad, le musée Palais Cantero, les demeures colorées aux belles grilles de fer forgé, le marché d’artisanat, la poterie… cuba20140221225736

La ville de Trinidad se trouve dans la région centrale de Cuba, à 5 km de la mer des Caraïbes,  appartenant à la province de Sancti Spíritus. Elle fut fondée en 1514 par le conquistador espagnol Diego Velázquez de Cuéllar et a longtemps vécu grâce à la canne à sucre. cuba20140222175002

La ville est réputée pour son centre historique à l'architecture coloniale inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988. Restaurée, la ville n'a rien perdu de son charme. cuba20140222172942

Les rues pavées et les maisons aux couleurs pastels contribuent à donner l'impression que le temps s'est arrêté depuis l'époque coloniale. Du XVIIe au XIXe siècle, la ville fut au centre du commerce du sucre et des esclaves. Les bâtiments entourant la Plaza Mayor témoignent de la richesse des propriétaires de l'époque.cuba20140222233804

Après le déjeuner, retour en ville, flâner dans les rues de Trinidad est impératif, et pour peu que l’on parle un peu d’espagnol, les locaux ouvrent leur porte, esquissent quelques pas de salsa…..cuba20140222233332

Ce soir un bon repas langouste nous attend en ville, et pour ceux qui aime danser ou écouter de la musique rendez vous à « la Trova » ou à la « casa de la musica »

Trinidad – Remedios – Cayo Santa Maria

Nous serions bien restés plus à Trinidad, nous avons beaucoup aimé. La vallée de Los Ingenios est constituée de trois vallées. Elle est appelée ainsi à cause des ingenios, les sucreries qui fonctionnaient au XIXe siècle et où travaillèrent plus de 12 000 esclaves.

La vallée, de 40 kilomètres de long, située entre Trinidad et Sancti spiritus est parsemée d’haciendas, de castels et de maisons d’esclaves.

cuba20140223152422La Torre Manaca Ignaza est une tour de 50 mètres de hauteur et de 7 étages qui servait à la surveillance des esclaves dans les champs de canne.

Un petit marché artisanal de dentelle (faites mains en principe) se tient tout à côté.

cuba20140223183413

Nous continuons vers Caibarien puis Remedios visiter une usine transformée en musée du sucre,  en train à vapeur. J’en connais un qui aurait bien voulu être avec papy !cuba20140223183542

Le musée présente l’histoire du sucre…… et une quarantaine de vieilles locomotives…cuba20140223190446

Un repas dans un cadre sympa (purée de banane +lapin) avant le départ pour Cayo Santa Maria par la route digue payante posée au milieu de l’océan. cuba20140223215126

De Caibarién, la route de la digue s’étend sur la mer sur près de 50 km, elle a été  construite dans les années 90, elle s’achève sur l’une des nombreuses petites îles dont  Cayo Santa Maria.

Nous  voici à l’hôtel/usine (9 piscines, restaurants et bars à volonté comme le rhum !!!) demain c’est farniente, nous l’avons bien mérité.

Cayo Santa Maria

cuba20140224170126

Des plages de sable blanc baignées d’eaux claires et turquoise sont les atouts de cette oasis.

cuba20140224180932

Même si le cadre et paradisiaque et même si tout est à volonté, le Cuba authentique nous manque.

Une marche le long de la plage, une pause d’une journée qui nous vaut de repartir rose crevette !!!

cuba20140225040040Ce soir au resto Romantic repas langouste extra, chanson cubaine et française à volonté également, faut dire que nous avons une pro avec nous, merci Michèle.


Cayo Santa Maria – Santa Clara – Cienfuegos

cuba20140225173254

C’est une journée pleine d’émotion qui nous attend, nous allons à Santa Clara.

cuba20140225173242

Cette ville a vécu un moment historique lors de la révolution cubaine d'Ernesto "Che" Guevara et Fidel Castro contre Batista. Le 29 décembre 1958, un peloton de 18 hommes sous les ordres du commandant Ernesto Ché Guevara et avec sa participation directe au déraillement, attaque et s’empare d’un train blindé composé de 2 locomotives et de 18 wagons, avec à bord 408 officiers et soldats et un puissant armement. Après une heure et demie de combat, les soldats de l’armée rebelle armés uniquement de fusils et de bouteilles incendiaires, obtiennent la reddition de l’ennemi et remportent une brillante victoire militaire.Cet évènement décisif va appauvrir l'armée de Batista et faciliter le cheminement de la révolution cubaine vers La Havane. Depuis, Santa Clara a gardé la fierté de tout un peuple. En 1997, le corps d'Ernesto "Che" Guevara est inhumé, ainsi que ceux de ses compagnons, dans un immense mausolée construit pour l'occasion. cuba20140225184804

Nous sommes impressionnés aussi par la portée historique de la victoire des révolutionnaires à Santa Clara et de l'épisode de l'attaque du train.

A midi, au restaurant Santa Rosalia, un autre moment important de notre voyage se prépare, la rencontre avec Andrea maman du prof de salsa de notre village. Elle habite tout près, nous passons un peu de temps avec elle et sa sœur !!!

cuba20140225214030Sur la place de la révolution, la fête du livre commence, des spectacles ont lieu à cette occasion.

cuba20140225192538

Nous passons un moment également avec « los Abuelos » association des anciens de la ville ainsi qu’avec les musiciens du groupe « Melodia Antilla », nous dansons avec eux, bravo aux vainqueurs du concours !!!

Nous reprenons la route pour Cienfuegos appelée aussi « la perle du sud », classée Unesco. cuba20140226005742

Le Palacio de Valle est un ancien palais du XXe siècle, style mauresque, roman, gothique et vénitien de la ville de Cienfuegos à Cuba. Il est construit en 1917 par un milliardaire marchand de sucre espagnol. cuba20140226034705

Un tour de ville, son théâtre Terry, le parc José Marti, l’arc de triomphe, ses palais… Ce soir, repas poisson dans le palais, grand luxe !!!  Pour digérer un tour en ville et sur la place toute proche de l’hôtel.

Cienfuegos – La Havane

cuba20140226151422

Ce matin, promenade en ville et au port, impossible de faire du change à la banque, l’ordinateur a « planté »

Avant de continuer plein ouest en direction de la baie des cochons, sur la mer des Caraïbes (côte méridionale). cuba20140226181344L’endroit est devenu célèbre suite au débarquement de la baie des Cochons le 17 avril 1961, pendant lequel des opposants à la révolution cubaine débarquèrent avec l’aide matérielle de la CIA pour tenter de renverser le régime castriste, opération qui tourna au fiasco. Le terme en réalité ne se réfère pas à des cochons, mais à une sorte de poisson également appelé cochino en espagnol cubain. cuba20140226182330

Nous apprenons qu’il existe environ 25 sortes de crocodiles en liberté dans le secteur ainsi que des moustiques géants.cuba20140226192014

cuba20140226183310Nous ne ferons donc qu’un bain de pied et des photos à la Punta Perdiz avant de prendre le repas de midi (Crocodile et poisson grillé au menu) face à la baie des cochons, tout près d’un cénote.

Ce soir nous serons à La Havane en prenant l’autoroute 2 fois 3 voies !!!  Pour comparer avec notre vallée du Rhône nous comptons les véhicules sur 100 km : nous sommes doublés par 4 voitures, nous doublons 5 calèches, 5 camions, autant de voitures,   laissons sur le bord de la route des vendeurs d’ail et oignons, des centaines de stoppeurs qui brandissent un billet dans la main, pas encore saturée  mais très dangereuse surtout la nuit quand tout ces « moyens de transport » et piétons circulent.

Nous voilà à la Havane la capitale et  ses 3 millions d’habitants. La « Plaza de la Revolución »  est une vaste place pouvant contenir jusqu’à un million et demi de personnes.

cuba20140226225642

L’endroit a été le théâtre de nombreux évènements marquants de l’histoire cubaine : lancement de la campagne d’alphabétisation, cérémonie d’adieux au Che et surtout, les discours interminables de Fidel Castro (jusqu’à 8 h).cuba20140226225710

Sur la façade du bâtiment du ministère de l’Intérieur, un portrait gigantesque du Che Guevara  ainsi que le mémorial José Marti dominent la place.cuba20140226225718

Un « 360 degrés » sur la Place de la Révolution, bien vide aujourd’hui, nous permet d’admirer le panorama. Derrière le Mémorial José Marti, s'élèvent le Palais de la Révolution, siège des Conseils d'Etat et des ministres, et du Comité central du Parti communiste. 

Tout autour, la Bibliothèque nationale José Martí, le ministère de l'Intérieur, le Théâtre national, puis le ministère des Forces armées révolutionnaires, le ministère des Communications, la gare routière interprovinciale et la salle omnisports Ramón Fonts.

La Havane – Pinar del Rio – Viñales – La Havane

Nous sommes sur l’autoroute pour 420 km aujourd’hui pour aller à Viñales. cuba20140227180316Toujours pas d’encombrement mais  les demi-tours, les voitures en panne, les calèches, les stoppeurs que nous ne pouvons pas prendre… demandent au chauffeur une grande attention.

cuba20140227182928

La région est réputée pour son tabac et ces cigares, parmi les meilleurs du pays et du monde. La visite d’une plantation est un passage obligé.

La vallée de Viñales possède un paysage splendide, photos obligatoires : Orangers, bougainvillées, plants de tabac…  Partout, on voit des casas de tabac, où sèchent les feuilles de tabac, des plantations de canne à sucre…

.cuba20140227183920

La vallée de Viñales est surtout réputée pour les mogotes, de petites montagnes rocheuses (ou pains de sucre) qui s’élèvent ça et là au milieu des champs, c'est leur baie d'Halong.cuba20140227200554

Ce matin est consacré au tabac : après la culture, la récolte, le séchage et la fermentation des feuilles de tabac, vient  le moment d’assembler le cigare. cuba20140227195652

A Cuba, l’ensemble des feuilles séchées, fermentées, triées, classées sont gérées par l’organisme d’Etat qui gère toute la chaîne de fabrication du cigare, l’état prend 90% de la récolte, c’est une obligation. cuba20140227195712

C’est après la troisième fermentation, qui aura duré une année entière, qu’est effectué le mélange des tabacs, ultime étape avant le roulage du cigare.  

cuba20140226232324 1Un habano est un cigare manufacturé à Cuba avec du tabac planté, récolté, et transformé dans ce pays, c'est une appellation d'origine protégée. Le cigare est un produit naturel souvent comparé au vin. Sa qualité dépend de celle des feuilles utilisées pour sa fabrication, tout comme celle du vin dépend du cépage utilisé.

Un  très  bon groupe de musiciens et chanteurs accompagnent notre paella avant un quartier libre dans Viñales,ses rues bordées de maisons typiques,  son petit marché artisanal…

C’est sous l’orage que nous rentrons à La Havane.

cuba20140228040728

Ce soir, repas poisson dans un patio magnifique de la place de la Cathédrale, à l’abri de la pluie, tout à côté se trouve le café Hemingway.

La Havane

Malgré la pluie, c’est parti pour une visite de la Havane en vieille voiture américaine. cuba20140228161144Direction la forteresse del Morro en passant par l’Hôtel National, son architecture est un mélange d'Art Déco, de néo-colonialisme, de néo-classicisme et d'arabo-ibérique. Là sont passés Nat King Cole, Winston Churchill, Errol Flyn, Marlon Brando, Ernest Hemingway, Frank Sinatra, Ava Gardner...

cuba20140228174922

Ensuite à pied, nous parcourons la « Habana Vieja » ses places et ses monuments édifiés au fil des colonisations espagnole, britannique ou américaine, la place d’armes et son imposante chambre de commerce, l’emblématique place de la cathédrale et ses palais baroques et austères, cuba20140228175000

La cathédrale « San Cristobal de la Habana » est une des plus vieilles d’Amérique, elle est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1982. 

cuba20140228194210

 La plus belle, la plazza Vieja  presque entièrement restaurée, aligne de nombreux et beaux palais colorés 

cuba20140228201912

Le Capitole  siège de l’Assemblée du Peuple, tout de marbre blanc est en restauration, un petit air de Washington ! cuba20140228224236

La non moins célèbre rue Obispo nous entraîne au musée de la pharmacie puis jusqu’à la Bodeguita del Medio, un des cafés favoris d'Hémingway. Les murs y sont recouverts de graffitis et de signatures célèbres, comme celle de Salvador Allende… Les consommateurs boivent déjà le Mojito. Le majestueux Palais des Capitaines généraux, longtemps siège du gouvernement, est devenu le musée de la cité. Il abrite, dans son Patio, la statue de Christophe Colomb ainsi qu’un surprenant Christ assis.

cuba20140228230930

Un tour du Capitole nous permet de passer sous la porte du quartier Chinois, devant une imprimerie qui date de 1905.Pour terminer la journée, le marché de l’artisanat offre un grand choix pour les derniers souvenirs. 

Ce soir à l’hôtel Sevilla, l’opéra nouveau de La Havane nous offre  une soirée de musique classique exceptionnelle et inoubliable.

La Havane – France

Du temps libre ce matin histoire de faire les valises et de profiter un peu de la piscine. C’est au resto café Laurent que nous prenons le dernier repas et remercions nos accompagnateurs.

On ne peut pas quitter Cuba sans avoir visité le musée du rhum, de prendre un petit cours de Mojito et de déguster bien sur!!.cuba20140301225636cuba20140301225644


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Servez-vous !!    et à la votre   ( Salud !!! )cuba20140228200356

cuba20140301234254

  En ville, nous longeons le Malecon, boulevard  en arc parfait, croisette longue de 8 kilomètres ; il sépare la ville de la mer. 

cuba20140301235358

cuba20140302000922Qu’il fait bon remonter le Prado, cette longue avenue qui part du Malecon jusqu'à la place de l'opéra et le Capitole. Au centre des deux voies « El Paseo »  on y croise beaucoup de locaux qui nous abordent, des enfants qui jouent, des peintres locaux exposent leurs toiles….

cuba20140228223722Des maisons coloniales sont en restauration mais reste encore beaucoup d’immeubles prêts à s’effondrer ou à l’abandon, nous nous imaginons le glorieux passé de La Havane.

cuba20140228223752cuba 4 voitures

En ville les calèches se mêlent aux vieilles voitures américaines, idéal pour les dernières photos.

C’est au bout de 2974 km que nous nous dirigeons vers l’aéroport de La Havane, l’avion a plus de 3 h de retard annoncé et encore 2 h  après un faux départ.

France

cuba20140302165652Retour à Orly, notre TGV est loupé, rachat de billets et retour en Drome, à la maison vers 21 h, la tête encore pleine de tous ses visages.cuba 4femmes

Après la lecture de cet article vous pouvez lancer un diaporama en cliquant sur la photo ci-dessus ou ci-dessous

cuba 4hommes

Vos photographes sur le Malecon à La Havane

cuba20140301234656

  Conclusion

Nous avions peur d’être déçu par ce voyage à Cuba, il n’en est rien. Cette découverte s’est faite au rythme de la salsa et musique en général. Tout le temps, partout, nous sommes escortés de petits groupes musicaux, gais et rieurs. Contre la pénurie, ils se débrouillent dans une économie parallèle qui leur permet de glaner quelques CUC, puisque le  travail pour son propre compte est légalisé. Leur présence ainsi que celle de petits vendeurs n’est jamais pesante, ni stressante. Leur contact est très chaleureux d’autant plus si l’on parle un peu d’espagnol. Autres surprises, la propreté de ce pays, nous pourrions y prendre des leçons. La cuisine est bonne, variée, appétissante pour nous touristes, rappelons que les cubains sont rationnés !!!

Non Cuba n’est pas que plage, l’histoire est passionnante pour qui aime savoir. L’éducation, la culture et la santé sont les points forts de ce régime pourtant confrontés à de nombreuses difficultés.

 Remerciements :

cuba20140301200220A  Mercedes guide et accompagnatrice du circuit,  tes compétences professionnelles, ton humour, ta très bonne pratique du français…… nous ont permis de découvrir et d’apprécier cette belle ile des Caraïbes à travers son histoire,  son patrimoine, sa musique, sa culture, son économie, sa cuisine….. Nous avons été touchés par l’accueil  chaleureux et les gentillesses.

Merci à tous pour ces brèves et sympathiques rencontres, pour ces  souvenirs et images inoubliables, également  pour cette « famille éphémère ».

cuba20140301214016

Merci aussi à Manguera notre chauffeur de bus, discret et efficace ainsi qu'aux équipes de Transat

cuba20140217180652

Informations générales sur Cuba

Intitulé officiel du pays : République de Cuba

Capitale :  La Havane 3 millions d’habitants

Division administrative :15 provinces

Superficie : 111.000 km²

Population :  11 millions d'habitants

Langues : La langue officielle est l’espagnol (90%),  l’Anglais est largement répandu.

Religions : Catholique essentiellement,  l'État reconnaît, respecte et garantit la liberté religieuse 

Monnaie : le peso cubain et le peso cubain convertible, le CUC (prononcer « Kouk »)

                   début 2014, 1 € valait environ 1,30 CUC

Prix des carburants : gasoil = 1 CUC – essence = 1.30 et 1.60 CUC
Régime politique : république socialiste unitaire (seul le parti communiste unique est légal).

Chef de l'État : Raúl Castro Ruz qui a succédé à son frère Fidel le 24 février 2008.

Fêtes nationales:  10 Décembre (1898 ), jour de l'Indépendance.

                          25, 26 et 27 juillet (1953), attaque de la caserne de Moncada, point de départ de la révolution.

Salaire mensuel moyen : environ 28 € pour un fonctionnaire

Climat : tropical humide, températures moyennes de 20 à 35°, saison des pluies de mai à octobre

Agriculture et pêche: canne à sucre, riz, patate douce, et tabac, (50 000 tonnes par an), café, agrumes, ananas, mangues, maïs, langoustes
Ressources minières : nickel, cuivre, manganèse, chrome et zinc.

Tourisme : 1° activité économique du pays.

Médias : Presse écrite : La « Granma »  

Internet : Payant dans les centres d'appels téléphoniques et les grands hôtels. La connexion est souvent très lente. Pas d’internet pour les cubains en général.

cuba20140219001252Informations pratiques

Visas : une carte de tourisme est exigée 23 € par personne. Passeport  valable au moins six mois après date d'arrivée dans le pays.

L'assurance voyage : imposée depuis 2010 à tous les voyageurs,  présenter document attestant la souscription à une police d'assurance voyage, couvrant les frais médicaux et l’assistance en cas de rapatriement. Cette attestation est délivrée gratuitement par les assureurs et les organismes de cartes de paiement (Visa et MasterCard).

Taxe sortie : 25 CUC en espèces à l’aéroport de départ, à payer après avoir enregistré les bagages, avant d'embarquer.

Décalage horaire : - 6h par rapport à la France en hiver
Electricité : 110V (ou 220 V dans les hôtels) fiches plates.
Indicatif téléphonique : vers la France : composer le 119 + 33

Quand partir : La meilleure saison pour visiter est de fin novembre à mai.

Route : Le réseau routier est correct.

Conseils : - Prévoir lampe de poche pour les visites de nuit et chaussures confortables pour les rues pavées.

- Avoir toujours quelques CUC dans ses poches pour les musiciens, les  « dames pipi » ….

- Les échantillons de savons, brosse à dents, crèmes, parfums…. stylos, bonbons sont aussi les bienvenus

cuba20140225040040Cuisine :

Légumes : riz, haricots noirs, tomates, concombres, banane plantain, patate douce….

Viandes : cochinito (porc) grillé, frit …poulet, lapin…   bœuf (pour les touristes)

Poissons : beaucoup de poissons, crabes, crocodile…  langoustes (pour les touristes)

Fruits et desserts: ananas, banane, agrumes, papaye, goyave, mangue… glaces

Boissons : Bière (Bucanero…) jus de fruits, eau plate et gazeuse en bouteille capsulée, café,  jus de canne à sucre…

Le rhum et les cocktails : A Cuba, un barman qui se respecte doit connaître une base de 100 cocktails à base de rhum ou d'autres spiritueux, puis ajouter au choix : glace, sucre, fruits, jus de fruits, bitters, feuilles de menthe, produits laitiers, épices... Il y a les classiques, les fantaisies, les cocktails d'hiver, les Havana Club long drinks et les shorts drinks.

cuba20140219001138Lectures :

Le vieil homme et la mer (Hemingway)

José Maria de Heredia

José Marti

cuba20140226164254Nos hôtels

Santiago de Cuba:   Hotel Melia Santiago

Baracoa: Hôtel Porto Santo

Camaguey: Gran Hôtel

Trinidad: Iberostar Trinidad

Cayo Santa Maria : Hôtel Cayo Santa Maria

Cienfuegos : La Union

La Havane : Hôtel Quinta Avenida 5

Ci-dessous notre circuit à Cuba 

 cuba20140203000001cuba20140216000010

 cuba20140509010101

Cuba
Repost 0
Published by alain26 - dans Cuba
commenter cet article
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 07:32

Si vous désirez de la musique de Galice tout en lisant cliquer ci-dessus

ESP20130917141234

Espagne du nord ouest en Septembre  2013

 Drôme – Oloron Ste Marie

ESP20130905192558Partis de la Drôme vers 9 h le matin,  nous roulons en direction du sud, Orange, Montpellier, Béziers, repas de midi à  Narbonne, puis St Gaudens, Tarbes, Pau, Jurançon.

Nous passons la nuit sur l’aire CC gratuite d’Oloron Ste Marie au bord  de la rivière avec tous les services, électricité et ombre comprises.

L’odeur de chocolat chaud nous attire en ville, et pour dégourdir les jambes, nous parcourons celle-ci, la chocolaterie Lindt est fermée.

En fin d'article:

- carte de notre parcours

- nos bivouacs

Oloron Ste Marie – St Jean Pied de Port

ESP20130906111915ESP20130906113103

 

ESP20130906171924

En passant par Arette, puis Ste Engrace et son église romane du 11ème, nous allons faire les gorges de Kakuetta (entrée 5 €). Presque personne ce matin, nous mettons environ 2 heures pour l’aller/retour.

Repas pris sur le parking CC tout près de l’entrée des gorges.

Nous continuons en direction des chalets et du plateau d’Iraty, la hêtraie  la plus grande d’Europe,ESP20130906145237 puis Esterencuby, le col de Bagargui, panoramas magnifiques sur les Pyrénées, troupeaux à perte de vues, nombreuses fromageries, routes étroites et pentues, une impression de bout du monde et de grand calme. ESP20130906163949

St Jean Pied de Port, étape majeure du chemin de Compostelle pour les marcheurs, est pour nous le point de départ de notre découverte du pays basque.

Nous  passons la nuit au parking cc après la visite de la citadelle et la ville envahie par les pèlerins.

St Jean Pied de Port – Parking Rhune à Sare

ESP20130907114700

Un peu tôt pour déguster le bon vin d’Irouleguy ou la fête se prépare, traversons St Etienne de Bigorre, stoppons à Cambo Les Bains que nous visitons plan de l’OT en mains, dégustation et achats de chocolats  Puyodebat (chocolats au piment entre autre), les thermes et sa petite chapelle, le Bas Cambo et ses maisons traditionnelles, la célèbre maison Arnaga est fermée alors repas de midi sur son parking. ESP20130907120201

Toujours sur la route du fromage, direction Espelette et c’est garé sur le parking de la chocolaterie que nous parcourons le village, ESP20130907134013

ses maisons typiques blanches aux boiseries vertes ou rouges décorées de piments, ses boutiques….ESP20130907134855  

ESP20130907152319St Pee sur Nivelle, son lac ( et son aire CC payante), son église possède un grand retable, une voûte à nervure en forme de coquille Saint Jacques et trois étages de galeries en bois. 

ESP20130907152745

A Sare, village classé, c’est la fête pour 5 jours, nous passons la nuit au col de St Ignace au pied de la Rhune que nous comptons faire à pied demain ou lundi suivant météo. Un petit resto ce soir au col (menu spécial pour la fête assez sympa)

Parking Rhune à Sare – Parking Rhune

ESP20130908105122ESP20130908114259La nuit est calme, le temps pas terrible pour la Rhune alors ce sera la fête de Sare après un tour dans les environs : Ascain, St Jean de Luz ou notre fourgon trouve une petite place au parking CC ultra serré et bruyant  pour la visite de la ville (les rues piétonnes, l’église, la maison de Louis XIV…).  ESP20130908140356La visite du village d’Ainhoa classé très beau village de France s’impose, nous flânons le long de sa rue unique, les façades aux couleurs blanches et rouges de ses maisons typiques. ESP20130908141111Nous sommes de retour pour la fête à Sare,ESP20130908170235 c’est devant une grande foule que défilent les chars des jeunes (attention aux jets de boue),ESP20130908175405 animations diverses, ainsi que les très attendues forces basques sur la place devant le fronton.ESP20130908185521ESP20130908192518 Nous revenons dormir au col St Ignace, le beau temps est pour demain nous dit on alors préparatifs des sacs à dos pour la Rhune.

  Parking Rhune – Hondarribia

ESP20130909121841La brume se lève, le temps est clair, chaussures aux pieds et bâtons en mains, nous partons à 8H 30 à l’assaut de la Rhune. 736 m de dénivelé, 2H30 de montée raide, rocailleuse à la fin.ESP20130909105639

Les trains montent aussi pour 15 € l’A.R (ou 11 € pour un seul trajet) Au sommet, une impression de sortie du métro à Paris tant il y a de monde à l’arrivée des trains. Nous laissons de côté boutiques et restaurants, allons prendre le pique nique sur la crête et profiter du vaste panorama 360°sur l’océan, les Pyrénées, les landes, en compagnie des chevaux pottoks en liberté. 

ESP20130909112356Idem pour la descente raide, parfois glissante, nous passons par la crête et en 1h30/ 2h nous sommes au parking du col surchargé.

ESP20130909105920Un arrêt à St Jean de Luz pour le plein d’eau avant de quitter le pays basque français pour celui d’Espagne.

C’est au parking CC encore gratuit d’Hondarribia, en face d’Hendaye, à côté de la plage, de sanitaires et à un quart d’heure du village que nous passons la nuit.  

C’est aussi la fête ici, nous irons demain le village à l’air magnifique.

  Hondarribia - St Jean de Gaztelugatxe

ESP20130910095411

C’est sous la pluie que nous partons à pied visiter le village fortifié d’Hondarribia (ou Fontarrabie) son centre historique, un des plus beaux villages basque espagnol. Comme tous les ans vers le 8 septembre,  l'alarde, fête commémorative de la Vierge de Guadeloupe  bat son plein et c’est par pur hasard que nous arrivons pile pour la cérémonie dans les rues et à l’église (tambours, impressionnantes cannonades, défilés presque militaires...) ESP20130910102225

L’OT nous donne le plan du pays basque, ainsi que les principaux sites à voir sur la côte : nous commençons par Zarautz, ESP20130910133452puis Getaria (ci-dessus) , repas pris sur le parking payant à la sortie, une descente raide pour atteindre le port de Mutriku ou l’on peut se garer, à Lekeitio les pêcheurs partent en mer.ESP20130910162246 Nous passons à Gernika ville symbole des libertés basques et de la paix. En 2003 la ville reçoit le prix de "Ville de la Paix" par l'UNESCO et est membre de l'Association Mondiale des Villes Martyres. C’est aussi le nom d’un célèbre tableau de Picasso.

ESP20130911085800Un arrêt au parking CC de Bermeo assez entassé, nous repartons dormir à St jean de Gaztelugatze, au parking du belvédère, presque seul, nous dominons l’océan, beau coucher de soleil en prime.

La ballade à la presqu’ile sera pour demain. 

 

 

 

 

St Jean de Gaztelugatxe – Laredo

ESP2013091109183925 minutes à pied  pour descendre puis par un long escalier balisé de croix en fer noires, on peut accéder au sommet  à la petite église/ ermitage du X ème siècle.ESP20130911094740 Elle est sur une magnifique petite ile reliée par un pont. Des tunnels sont creusés dans la roche, frappée par les vagues, une autre petite ile se trouve à côté.

ESP20130911150251Nous partons pour Bilbao en passant par Gorlitz, repas de midi à Plentzia, (possibilité de dormir, WC et douche sur la plage). ESP20130911152337A Bilbao nous stationnons sur le parking au pied du grand pont Euskalduna (2.25€ pour la demi-journée), le temps de visiter la ville, compter 15 minutes pour aller au musée Guggenheim en traversant le grand parc Doña Castilda.ESP20130911155045ESP20130911164614 Nous laissons le pays basque espagnol pour la Cantabrie. Interdit aux CC sur la presqu’ile de Laredo, nous venons dormir au camping Laredo (15 € la nuit) Ce sera le seul pour tout notre séjour, c’est très calme, lessive, vidanges, Wifi au programme

  Laredo – Fuente De

ESP20130912135948Aujourd’hui programme chargé encore : le capo de Ajo du côté d’Isla, puis Santander et sa belle baie mais impossible de se garer, ce sera plus facile au Cabo Mayor, petite promenade au phare et à la pointe, nous trouvons un coin sympa pour le repas de midi pile en face de la péninsule de la Magdalena, à proximité de laquelle se trouvent l'îlot de La Torre et l'île de la Horadada. La baie de Santander fait partie des plus belles baies du monde.

ESP20130912152935Ambiance médiévale à Santillana del Mar, sa collégiale du XIIe siècle , sa grotte d'Altamira , ESP20130912153341Sartre décrit dans son roman « La Nausée » que c’est le plus beau village d’Espagne, pourquoi pas mais il y en a d’autres !!! ESP20130912154454

A Comillas, il faut voir le village, ses rues pavées et ses petites places….ESP20130912164901On peut y distinguer «El Capricho de Gaudi », avec ses murs aux décorations céramiques,  et l'université pontificale, qui domine l'ensemble de la localité.ESP20130912165638

Sur les conseils de l’OT, nous  prenons la route des plages qui passe par le parc naturel d'Oyambre,  une ria de grande importance ornithologique.

Nous traversons St Vicente de Barquera, décidons d’aller à Potes pour les Picos de Europa, à une heure et 40 km de là, par l’étroit défilé de la Hermida. ESP20130912185028 La vieille ville de Potes, aujourd'hui monument historique, est un dédale de ruelles et d'escaliers, elle est dominée par la Tour de l’Infant. ESP20130912190327Encore demi heure de route pour aller dormir au parking du téléphérique de Fuente De, normalement interdit au CC, rester discret s’impose.

  Fuente De – Pimiango

ESP20130913091103

ESP20130913090213Levés tôt (par rapport aux espagnols) nous sommes prêts pour le 1er téléphérique de 9 h (16 € A/R) il nous propulse de 1000 à plus de 1800 m en 4 minutes. 

(Vous pouvez en savoir plus sur cette randonnée en cliquant sur la photo ci-dessous, lien vers notre site Randosalain26)

ESP20130913111842De là nous partons en rando faire le « Torre de Horrados Rojes » qui culmine à 2506 m;5 heures de marche, temps idéal dans un paysage minéral surprenant à cette altitude,ESP20130913120343 et c’est  après plus de 750m de dénivelé ESP20130913133619et quelques névés vertigineux que nous arrivons au sommet à plus de 2500 m d’altitude. ESP20130913120156Les vues sont époustouflantes. ESP20130913130224Photos effectuées, nous préférons redescendre  manger au col, c’est plus confortable,  en compagnie des chocards à bec jaune qui nous "volent" un peu  de notre repas!!!

Bien sympa le couple de randonneurs de St Gaudens qui nous ont accompagnés.

ESP20130913153008Redescendus du pic à pied puis en téléphérique au CC, avant de rejoindre Potes ou la fête se prépare, un arrêt à l’imposant Santo Toribio de Liebana (4ème lieu de pélerinage)ESP20130913164350puis à Tudes village classé «Village de la Cantabrie» en 2010,ESP20130913175616 le temps s’est arrêté là il y a plus de 50 ans. De retour sur la côte, nous venons dormir à Pimiango

ESP20130913195403 sur un promontoire route du phare et des grottes info trouvée sur un récit CC, un bon plan mais toujours pas d’explications sur le balcon géant !!!ESP20130913203106

  Pimiango – Cudillero

ESP20130914120348Nous repartons par Llanes, remontons la ria pour aller au joli petit port de Tazonnes ;un grand parking à l’entrée du village fait l’affaire des CC et du repas.

Les restos sont assez chers ici, nos estomacs ne s’habituant pas trop à l’heure espagnole, nous achetons le poisson frais et pas cher juste en face du parking (8 € pour un kg de moules géantes + un kg de sardines) nous nous régalons.

ESP20130914150919Impossible de se garer à Gijon, c’est parti pour le Cabo Peñas, le panorama est superbe, le vent se met à souffler fort, la pluie menace, une vrai impression de Bretagne. ESP20130914183613Nous pensions dormir ici mais vu le temps, nous allons à Cudillero, petit port de pêche pittoresque, adossé au versant d'une montagne.ESP20130914185030 Il possède d'étonnantes maisons suspendues aux couleurs vives, en forme de fer à cheval, qui encerclent le port.

Côté ouest, le nouveau port possède un grand parking accessible aux CC et bus, ou il est possible de passer une nuit... très calme

  Cudillero – Foz

ESP20130915115932Début de matinée au  cabo Vidio, bonjour le CC 86, échanges de bons conseils, repas de midi à la pointe  du phare de Ribadeo (Isla Pancha), encore un endroit comme nous les aimons, nous entrons en Galice.

Les plages Cathédrales (également appelées Praia As Catedrais) sont devant nous, nous y allons en prenant la route des plages à Rinlo, (attention pour les CC classiques village et pont très étroit venir côté Foz) ESP20130915145715Parasols évités et pont traversé, nous longeons la célèbre plage longue de plus de 4 km, faisons plusieurs arrêts. ESP20130915151919Ce site naturel permet à marée basse de se promener entre des falaises , arches, grottes marines formées par l'érosion marine. Par marée haute, un sentier suit la côte. ESP20130915152214Ne pas hésiter à faire d’autres arrêts que le parking des cathédrales très fréquenté,  coins sympas pour des bivouacs en CC un peu plus loin…

ESP20130915174947

 

Ballade effectuée, nous repartons, croisons un fourgon 26 de notre région, venons dormir à Foz, une aire CC agréable, sur l’herbe, services gratuits, détente et ballade le long de la ria.

 

    Foz – Laxe

Vidanges et plein d’eau effectués,  nous partons par Viveiro puis la punta Estaca de Bares, pointe la plus au nord de la péninsule Ibérique, traversons la forêt d’eucalyptus sous un « crachin breton », passons à Ortigueira connu pour son festival celte, Cedeira et son OT sympa, venons à Ferrol. ESP20130916134629ESP20130916140246Nous cherchons un petit resto et ne trouvant pas, une charmante commerçante ferme sa boutique pour nous emmener à la Cidreria, pourtant loin de chez elle.

Merci madame, nous avons bien mangé les calamars et la cabrette. (photo : chaque plat est pour une personne !!)

Préférant les paysages aux villes, nous décidons de zapper La Coruna pour venir à Malpica, ESP20130916164857petit port agréable, les pêcheurs arrivent avec des bateaux pleins de poulpes, une des spécialités de Galice.

Ici commence la «Costa da Morte» un nom qui impressionne, en raison des nombreux naufrages de bateaux.

La côte sauvage est une succession de caps, de rias et de plages, de petits ports, des paysages qui rappellent parfois l’Irlande ou la Bretagne.

L’intérieur, parsemé de collines couvertes de forêts de pins et d’eucalyptus, vient d’être ravagé par d’immenses incendies, le feu est éteint depuis quelques jours, seules les maisons sont restées.

ESP20130916174324Nous venons dormir à Laxe après être passé à la plage de Soesto connue pour les compétitions de surf. ESP20130916190748Le grand parking est idéal pour bivouaquer, mais seuls et isolés, nous préférons le port de Laxe et une ballade à pied jusqu’au phare.

     Laxe – Bertamirans

Nous continuons la route de la mort, en direction de Camariñas, son petit marché permet de faire nos courses (poissons, légumes, fruits) pour presque rien. ESP20130917111954Nous arrivons à Muxia qui se remet d’une grande fête que nous  ratons de 2 jours, beaucoup de monde travaille à nettoyer, nous allons au sanctuaire NS de Barca dans un site spectaculaire surtout par mer démontée.

ESP20130917112621

ESP20130917140455Nous sommes tout prêt du « bout du bout » le cabo Fisterra ou cap Finisterre, le point le plus occidental de l’Espagne (et non pas de l’Europe), point 0 du chemin de Compostelle.

Le cap Finisterre est la destination finale pour de nombreux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle  

ESP20130920135113

Il est de tradition chez les pèlerins de brûler leurs vêtements ou leurs chaussures, ou plus simplement de laisser ces dernières en offrande. ESP20130917141517

Repas de midi pris sur le parking CC (possibilité d’un parking plat juste au dessous), photos avec la chaussure, la borne 0 … ESP20130917154224

nous continuons par Corcubion, Cee,

Carnota, ci-dessous le plus grand horreo de Galice (grenier à céréales) , il y en a de toutes les tailles, signe de richesse des familles, ESP20130917154636Lira  en possède également beaucoup, à Muros promenade sur le port et ses maisons à galeries.

Nous traversons une Galice sauvage, d’immenses plages de sable blanc splendides et désertes, presque inaccessibles mais surtout noircie par les incendies récents, un désastre.

Nous pensions dormir à Noia, pas de chance le parking prévu est fermé. Direction Bertamirans, l’aire CC dans le parking du Carrefour ne nous emballe pas, nous nous retrouvons avec deux autres CC dans une impasse, tout à côté et surtout tout près de Santiago de Compostelle, ville classée au patrimoine Unesco, que nous souhaitons visiter demain. 

  Bertamirans – Lugo

Levé tôt nous partons à Santiago, plus de place au parking Cathédrale, sur conseil nous tentons dans le quartier des universités, trouvons de la place à celui de la faculté de pharmacie (2 € les 4 heures).ESP20130918104753 A environ 1 km de la cathédrale, bon plan mais uniquement pour les fourgons. ESP20130918102018Plan en mains, nous arpentons la vieille ville, le monastère San Martino Pinario, le marché, la Praza do Obradoiro, la rue Do Vilar ou se trouve l’OT et l’accueil des pèlerins et bien sur la somptueuse cathédrale de granit, c’est le «poumon » de Santiago. ESP20130918103908Nous assistons à la messe des pèlerins (tous les jours à midi). ESP20130918124600C’est la foule, nous sommes assis par terre, et c’est l’apothéose lorsque l’encensoir géant  (+ 50 kg) s’envole à plus de 20 m de haut (photos interdites !!!). Plus de 200 000 pèlerins de toutes nationalités et tous âges  arrivent à pied ou en vélo à Santiago dans une année et la motivation n’est pas toujours religieuse. ESP20130918104842ESP20130918125616A la sortie, nous ne manquons pas de manger la fameuse spécialité de la région, le pulpo de Galice.

 

 

 

 

  Souhaitant ne pas dormir ici ce soir, nous ne visitons pas toutes les églises de Santiago !!!

ESP20130918163154ESP20130918170313Nous repartons vers Lugo, pour arpenter sa muraille romaine longue de plus de 2 km, classée Unesco.

Nous sommes garés au parking à l’intérieur de la porte de la ville pour 0,02 € la minute !!! curieux.

Pour la nuit, nous allons au parking CC, avec services gratuits à côté du Palacio Municipal de Deportes Calme la nuit mais assez bruyant la journée, ce grand parking est réservé aux CC

   Lugo – Castrillo de los Polvazares

Services et courses effectués, nous repartons vers Ponferrada, nous trouvons les infos pour la région du Léon à l’OT de Villafranca.

ESP20130918150847

Les pèlerins ont eux aussi repris leur marche, le nombre nous surprend, ce ne doit pas être toujours agréable de marcher le long des routes ce qui est souvent le cas en Espagne.

Un tour rapide à Cacabelos puis, après avoir mangé au bord du lac Carucedo,ESP20130919142333 nous souhaitons voir Las Medulas, mines d’or romaines classées au Patrimoine Unesco.

Par une route assez étroite, nous allons au mirador d’Orellan, c’est le là que l’on a la meilleure vue sur ce splendide paysage de ravins, tunnels et pitons rougeâtres au milieu de forêts de châtaigniers et de chênes verts, qui ressemble un peu à notre Colorado provençal. ESP20130919145804Ce paysage extraordinaire n’est pas naturel, il a été façonné de main d'homme pendant l'Antiquité romaine. ESP20130919145749

Nous revenons sur Ponferrada, remarquons son imposant centre historique, venons à Molinaseca, petit village agréable,ESP20130919164825 son pont romain, un coin sympa idéal pour la nuit sauf que les hélicos tournent pour éteindre un incendie, le col par lequel nous voulons passer est fermé, les pèlerins détournés.

Il vaut mieux partir, par la voie rapide nous rejoignons Astorga et venons dormir au village de Castrillo de los Polvazares ESP20130919183042bien restauré, sur un parking à l’entrée du village, un cheval nous tient compagnie. ESP20130919183314

   Castrillo – Caïn

ESP20130911160111Nous repartons, les pèlerins aussi, seuls ou en paquet, à l’envers sur le «camino» nous les voyons de face, c’est plutôt mieux !!! …. ESP20130920102009A Léon, nous trouvons à nous garer à côté du Coreos (poste) idéal pour aller au centre, à la Casa Botines (ci-dessus) à la cathédrale (ci-dessous). ESP20130920104122Nous allons en direction du village de briques Mansilla de la Mulas, mangeons à Villapadierna et ses nombreux nids de cigognes puis Sabero. ESP20130920124357Sur la route de Riaño, nous avons le temps de faire le détour à Lois petit village de montagne après 8 km de route étroite,ESP20130920144500 revenons sur Riaño, traversons les lacs de barrage.ESP20130920152500 L’OT est « cerrado » comme tout en Espagne avant 16 voire 17 h.

Nous avions beaucoup aimé les Picos côté Cantabrie, nous souhaitons découvrir la partie Asturies, nous allons donc jusqu’à Cain.

ESP20130920170956 Les derniers 10 km sont impressionnants, pentus, étroits (jusqu’à 20% de pente) attention aux gabarits et aux freins !!! ESP20130920171747

A Cain, de nombreux parkings tenus par les locaux, soit payants (5€ les 24h compris un dépliant et accueil en français en ce qui nous concerne) soit gratuits liés à des restaurants et partout un menu à 11 € tout compris = très correct.

Nous dégustons le cabrales (fromage), la fabada, (sorte de cassoulet)….

    Caïn – Covadonga (Los Lagos)

(Vous pouvez en savoir plus sur cette randonnée en cliquant sur la photo ci-dessous, lien vers notre site Randosalain26)

ESP20130921090259ESP20130921094634Nous sommes venus pour faire la très connue randonnée des gorges de Cares, (peut être la plus courue d’Espagne)

ESP20130921094151Nous partons tôt avant la foule, c’est samedi et il fait très beau. Il faut entre 3h et 3h15 pour atteindre le petit village de Poncebos depuis Cain, le parcours s’étire entre les parois d’un défilé vertigineux sur environ 12 km (soit 24 km A/R).ESP20130921115955

Ce sentier a été creusé dans la roche pour l’entretien du canal des gorges de Cares. ESP20130921124323Au début du XXème siècle, pour produire de l’électricité un canal qui déviait l’eau du Cares a été construit du village de Cain à Poncebos où se trouvent les turbines d’une petite centrale. 

De retour après plus de 4 h de marche, pour raccourcir un peu, nous ne faisons pas la dernière partie après le belvédère et la descente sur Poncebos, nous mangeons d’autres spécialités de la région (entre autre le codillo jarret), toujours pour 11 € tout compris. L’essentiel est fait, en tout cas le plus spectaculaire, pas de regrets d’être partis tôt ce matin, une véritable marée humaine arrive dans les gorges.

ESP20130921143215ESP20130921142526En partant en début d’après midi pour Cangas de Onis, nous évitons de trop croiser car il faut reprendre l’unique et étroite route jusqu’à Posada de Valdeon, puis remonter le col et passer par le long défilé de los Beyos dans des gorges étroites.

ESP20130921171416De nombreux et immenses parking vides longent la route de Covadonga, son sanctuaire sa basilique, une messe a lieu dans la grotte, beaucoup de monde, nous fuyons vers les lacs Ercina et Enol, nous y arrivons après 12km d’une route tortueuse, des à-pics, magnifiques.ESP20130921180157 Pas de problème de croisement sauf avec les vaches, chevaux, chèvres… ESP20130921182123 Nous sommes toujours dans le massif des Picos,  les  paysages sont différents, plus verdoyants, le mirador d’entre 2 lacs  permet de les voir en même temps, une randonnée permet d’en faire le tour et le spectacle est époustouflant.ESP20130921191133

Le parking du lac Ercina est complet en raison d’un trek.

 

Nous passons la nuit sur celui du lac Enol pourtant interdit au CC avec un superbe coucher de soleil et au son des cloches de vaches.

    

Covadonga – Lekeitio

ESP20130922093706C’est beau mais il faut partir,  nous redescendons les 12 km, attention animaux sur la route, repassons devant la basilique inondée de brume matinale. ESP20130922095120Nous rejoignons l’océan un peu avant Llanes, voulons voir les Bufones de Arenillas entre Puertas et Vidiago.

L‘accès se fait par une toute petite piste, pas de geyser aujourd’hui mais des falaises  parsemées de chèvres. ESP20130922115959L’endroit est idéal pour dormir sauf qu’il est midi.

Les voies rapides et autoroutes sont gratuites dans le secteur, nous roulons jusqu’à San Vicente Barquera puis Santander et les interminables tunnels à Bilbao (pour quelques centimes).

Nous oublions que dimanche + soleil = plages bondées, impossible de s’arrêter surtout à celle ou nous souhaitions nous poser : la plage de Laga au nord de Gernika.

ESP20130910163327Résultat nous passons la nuit à l’aire de Lekeitio, nous retrouvons des CC français aux abonnés absents dans les Picos.

  Lekeitio – Hondarribia

Nous longeons la côte, passons ou repassons à Ondarroa, Mutriku, Deba, Zumaia… des villages vus à l’aller.

ESP20130923142436Il nous reste Donostia (San Sébastian) à découvrir, pour cela nous nous garons au parking CC Paseo Nuevo idéalement situé pour la visite de la vieille ville et cathédrale, ESP20130923130503le cadre est superbe, il domine la baie et la plage Concha.

Pour 2 €, nous pouvons rester environ 4 h. C’est le festival international du cinéma, la télé est là, des vedettes aussi !!!

 

ESP20130923132454Nous mangeons au réputé bar à pintxos (tapas en basque) Beti-Jai, la spécialité d’ici, un peu plus cher qu’ailleurs mais succulents (34 € pour 2)

Courses au grand magasin C.. avant la pause et bain à la plage d’Hondarribia.

ESP20130923192316ESP20130910110600Depuis notre passage, plus question de passer la nuit au parking de la plage (autorisé de 6 à 22 h), l’aire à déménagé à côté des services et est  payante la nuit (6 € avec services, vues sur le port et la Rhune) attention le gardien surveille !!! 

  Hondarribia – Le Barcarès

C’est le retour en France, Hendaye, Bayonne, Pau, Toulouse, Carcassonne, bivouac prévu à Barcarès ou nous venons  exprès, mais ici aussi l’aire CC a déménagé vers le port et est devenue payante (9.60 les 24 h au lieu de 12 € en saison services et wifi comprise).

Moules frites au resto sur le port, calme pour la nuit…..

  Le Barcarès – Drôme

Grand marché à Barcarès, repas de midi à la Tamarissière le long du canal, retour en Drome vers 17 h après un périple de 4515 km

 

Conclusion :

La boucle est bouclée, une météo coopérante, des habitants accueillants, des rencontres CC sympathiques dont une avec un  44 de CCI Info à Hondarribia, en conclusion d’une belle découverte de l’Espagne du Nord Ouest.

Des récits et conseils CC glanés en route, les infos des Offices de tourisme, les guides Routard, Michelin ont complété la préparation de ce circuit. Nous sommes séduits par la beauté et variété des paysages : océan, ports, montagne, villes et villages, campagne verdoyante se côtoient…

Un bémol côté nourriture, nos estomacs ont du mal à s’adapter à l’heure espagnole, nous fréquentons peu les petits restos.

Un coup de cœur certain celui des Picos de Europa, les 3 randonnées effectuées à partir de Fuente De, Cain et Covadonga, toutes différentes, nous ont ravis.

Beaucoup de choses à voir, impossible de tout faire en 3 semaines malgré un bon rythme,  il faudra revenir !!!

 

Ci-dessous notre parcours

ESP20130910093202

espagne drapeauESPAGNE

 

Hondarribia

eau WC Douches à proximité

Parking bord de plage

Interdit à certaines périodes  

Hondarribia

Eau Vidanges

Aire CC en bord de mer à 500 mètres du Parking 6 € avec services

Bakio San Juan Gaztelugatxe

N43 26 499

W 2 47 054

Parking vue sur mer , restaurant proximité Départ rando vers Chapelle et presqu’île

Laredo

Camping Laredo   1 CC 2 pers = 15 €

Fuente Dé

Eau

Parking du téléphérique

Pimiango

N43 23 616

W4 32 468

Promontoire bord océan route du phare et de la grotte Pindal

Cudillero

N 43 33 972

W 6 09 027

Wifi à l’OT

Parking nouveau

port à l'ouest du village

Foz

Eau Vidanges

Parking Aire CC bord de mer

Laxe

Parking port

Bertamirans

Parking de rue à proximité Aire CC magasin Carrefour

Lugo

Eau Vidanges

Aire CC à coté Palacio municipal de Déportes

Lugo

Parking dans les remparts de la cité, payant dans la journée 9 – 22h

Castrillo de Lospolvazares

Parking à droite après le pont à l’entrée du village

Cain

Petit parking dans le village. Plusieurs parking chez restaurant

Covadonga los lagos

Parking du lac du bas (interdit au CC !!)

Lekeito

Borne

Aire CC Parking à proximité ville

Lago Carucedo

N42 29 250

W6 46 666

Bord du lac

Plentzia

N43 24 736

W2 56 637

Eau WC

Parking bord de plage

Muros

Parking port

Muxia

Parking sanctuaire

Santona

N43 27 817

W3 28 378

Bord plage

 

FRANCE

 

64 Oloron Ste Marie

 

 

  Eau Electricité

Borne gratuite

Aire CC ville à proximité

64 St Jean pied de Port

 

 

  5.50 €/ 24 h

Aire CC à coté du stade 

WC public et eau à côté de l’O.T au carrefour route de la citadelle pour info.

64 Sare

 

 

 

Parking du train de La Rhune

66 Le Barcarès

 

 

Eau Borne Wifi

Aire CC CCP vers Port nautique, loin centre ville et des commerces

9,60€ hors saison

 

ESP20130921204441

 

 
Repost 0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 14:53

CHIYUN201305031212581077Réputé comme étant la plus belle province de Chine, le Yunnan se situe à l’extrême Sud Ouest de la Chine. La proximité avec le Vietnam, le Laos, le Myanmar et le Tibet donne à cette province une identité propre, faite à la fois d’exotisme et d’authenticité. Le Yunnan est constitué de plusieurs mondes, une région tropicale, une région montagneuse au Sud dont le chef d’œuvre est les rizières en terrasses de Yuanyang, les plaines du centre de Jianshui  et Kunming, le monde Bai de Dali, le monde Naxi de Lijiang, et enfin le pays tibétain du Shangri La . Autant de différences culturelles et géographiques qui nous donnent une expérience multiple en un minimum de temps et de déplacements.

Après la lecture de cet article vous pouvez lancer un diaporama en cliquant sur la photo ci-dessous

CHIYUN201305030243000684bisC'est au Yunnan que vit le plus grand nombre d'ethnies (26 recensées) plus ou moins civilisées, encore habillées de leur costume traditionnel, ayant leur propre tradition, langue, religion. Ce sont les Yi (noirs et blancs), les Miao, les Naxi, les Bai, les Dai, les Hani, Tibétains, Jinuo, Zhao, Lisu, Bulang et d'autres encore, parfois installés dans un ou deux villages de montagne seulement.
Ce récit de voyage (comme les autres) ne se veut pas pédagogique, complet ou ethnologique et n'a pas vocation à remplacer votre guide de voyage traditionnel. Il veut juste transmettre des impressions, purement subjectives sur des lieux, des événements, des personnages, des anecdotes….

Il y a quelques années un premier voyage  nous avait permis de découvrir la Chine traditionnelle : Pékin, Shanghai, Xi’an..…pendant les fêtes du nouvel an, celui-ci nous emmène dans la Chine profonde à la rencontre des ethnies et des paysages spectaculaires. 

Paris – Kunming via  Canton

Nous sommes à Roissy depuis hier soir, à la mi journée l’avion décolle direction la Chine, 11 h de vol pour Canton + 2 h pour Kunming nous attendent. Même si elles sont enregistrées jusqu’à Kunming, il faut récupérer les valises à Canton pour dédouanement et les réenregistrer pour le vol suivant.

Kunming

CHIYUN201304300804420024En fin de matinée, nous arrivons à Kunming, capitale moderne de la province du Yunnan. Formalités accomplies et montres avancées de 6 h, nous trouvons Paul notre guide, à la sortie de l'aéroport . Il est bientôt midi, il nous emmène prendre le premier repas dans un restaurant non loin de là. Nous sommes à 1800 m d’altitude, nous retrouvons la table tournante, les baguettes, la vaisselle de poupées et les multiples plats typiques de Chine (voir en  fin d’article).

Notre circuit « Yunnan éternel » commence vraiment dans le parc du lac d’Emeraude, il y a foule c’est le pont du 1er mai pour eux aussi. Situé au cœur de la ville, on y trouve de nombreuses petites pagodes aux couleurs chatoyantes, c’est un lieu agréable pour la promenade et l’occasion pour nous de se dégourdir les jambes après ce long vol. Nous enchainons par le musée des minorités consacré à la diversité ethnique de la région. En fin de journée, Paul est tout fier de nous faire manger « la soupe de nouilles de riz qui passent le pont » une spécialité locale qui permet de se régaler et de finir de tâcher nos vêtements !!!!

Kunming – Jianshui = 310 km

CHIYUN201305010603260235Direction Shilin, à 80 km , pour une promenade de 2 heures dans la fameuse Forêt de Pierre, un des plus beaux sites du sud Yunnan. CHIYUN201305010537140214Elle aurait été crée par la mer, l'érosion et le vent au fil sur plusieurs millions d'années. Elle se compose d’un vaste labyrinthe de roche calcaire grise, où l'on marche sur des sentiers aménagés.

Nous sommes accueillies par des jeunes filles en costumes de la minorité ethnique Sani, qui habitent la région.
CHIYUN201305010512560184

La plus belle vue de la forêt de pierre se fait à partir d’un sommet belvédère d'où on a une large vision de la forêt. A midi, canard laqué au menu et toujours une dizaine de plats et le riz sur la table tournante, le tofu à moins de succès !!!

Ce soir après la longue route pour Jianshui, nous sommes récompensés par notre installation dans la maison traditionnelle de la  famille Zhu, une grande et riche famille de commerçants. CHIYUN201305011211260288

Les cours carrées, paravents ciselés, portes de lune... se succèdent, cette maison n'en fini pas de nous étonner. Nous nous perdons dans ce labyrinthe de pavillons de bois sculptés et jardins fleuris. CHIYUN201305011229040300

Nous adorons…quelle chance nous avons de dormir ici !!!

CHIYUN201305011450220342Une ballade nocturne dans la vieille ville nous conduit à la  Porte de l’Est illuminée,  magnifique de nuit !

Jianshui est l’une des plus belles villes du sud du Yunnan, elle a su conserver les vestiges qui témoignent de son passé, elle abrite de très beaux bâtiments datant du 18e et 19e siècle. Depuis 1994, Jianshui est classée « ville historique et culturelle de niveau national ».
  Jianshui – Yuanyang   : 170 km

Pour commencer la journée, retour pour une visite guidée plus approfondie de la maison Zhu. .....

CHIYUN201305020249580420CHIYUN201305020256040427

Ensuite, le remarquable temple de Confucius, fut construit vers 1285 à côté d'un plan d'eau, pas mal de flamboyants et d'albizzias en fleurs dans le secteur.

CHIYUN201305020344420458

Il est le deuxième plus grand lieu dédié à Confucius en Chine après le temple de Qufu , la ville natale du maitre. CHIYUN201305020338060450CHIYUN201305020348560466Constuit à l'époque mongole de façon symétrique, le temple se compose d'un ensemble de cours intérieures, de  superbes portiques et de pavillons flamboyants sur presque 8 hectares. Il est destiné aux lettrés et aux candidats aux examens mandarinaux.
La salle de la Grande Perfection, temple principal décoré de couleurs éclatantes,  est dédiée à Confucius, il representé entouré de ses disciples.

CHIYUN201305020421500513

Un retour sur la porte de l’Est de jour, impressionnante par ses proportions, au pied de son immense mur de soutenement, se tient le marché aux oiseaux.

CHIYUN201305020445360520

Une promenade autour du pont aux 17 arches dit du double dragon (148 m de long, au rôle militaire et péage) à 5 km de la ville, près des deux rivières de Tachong et Lu.CHIYUN201305020513300540 C’est un chef d’œuvre d’architecture autant pour ses qualités de structure que pour ses qualités esthétiques.CHIYUN201305020516280550

Pour continuer, la visite du domaine de la famille Zhang, deuxième famille riche (on peut encore y voir des femmes « petits pieds »)CHIYUN201305020630580607

Nous reprenons la route pour Yuanyang, en cours de route nous marchons dans un village d’ethnies aux traditions ancestrales, CHIYUN201305021026420642Un arrêt sur un marché exotique (racines de cana, durian, ananas, bananes ………..) nous permet de déguster les excellents ananas « prêts à manger » Dommage que les fruits ne soient que sur les marchés !!!

Nous continuons sous un gros orage jusqu’à Yuanyang, le coucher de soleil ne sera pas pour ce soir.

YuanyangCHIYUN201305030244080687

Une promenade matinale sur le marché local haut en couleurs,CHIYUN201305030247480700 c’est le rendez vous de toutes les ethnies de la région venues vendre leurs produits agricoles et artisanaux.

CHIYUN201305030239160666

Ci-dessous détails de tenues : ce sont des arrières de jupes et non pas des tabliers

CHIYUN201305030253060732CHIYUN201305030315220781

CHIYUN201305030255200738Çà y est, on y est presque, pourvu que la météo tienne !!!

les plus célèbres rizières au monde sont pour aujourd’hui

CHIYUN201305030421280802Les rizières en terrasse de Yuanyang s'étendent sur une vaste superficie au sud de la rivière Rouge de la province du Yunnan. Yuanyang est le plus important, il possède plus de 13000 ha de rizières en terrasse. CHIYUN201305030424360808Tout le district Yuanyang est une région montagneuse qui fut sculptée et exploitée en rizières par les minorités Yi et Hani depuis des siècles. CHIYUN201305030512060876Les pentes des terrasses varient de 15 à 75 degrés. CHIYUN201305031154301051Une rizière peut  posséder jusqu'à 3000 terrasses, allant de 300 à 1900 m d’altitude. Construites au 8 è s, elles sont classées Unesco, elles sont propriétés de l’état qui les redistribue aux villages en coopératives. CHIYUN201305031105461019Une randonnée pour aller jusqu'au village Hani et apprécier les rizières.  Le repiquage du riz est effectué par les femmes, les hommes préparant les terrasses à l’aide des buffles.CHIYUN201305030607240916

Mosaïques de rizières en terrasse, miroirs du ciel…les superlatifs ne manquent pas étant donnée la splendeur de ce lieu, mais des photos valent mieux qu’un long discours.CHIYUN201305030604080906

L’orage menace et éclatera ce soir, le coucher de soleil sera bref, séances photos obligatoires !!!CHIYUN201305031218561080CHIYUN201305031201221062

  CHIYUN201305031211081072Yuanyang – Kunming  360 km

CHIYUN201305031013100964 Départ matinal pour une journée de route en direction de Kunming, il n’est pas rare que des buffles ou des cochons fassent des galipettes au milieu de la route !

CHIYUN201305040637001122

A midi, est-ce les champignons roses au menu qui nous font voir les toilettes biplaces !

Nous changeons de région, le chauffeur doit faire contrôler les freins du bus, c’est rapide, payant surtout !

Nous arrivons dans un secteur producteur de légumes, tout est fait manuellement, beaucoup de main d'oeuvre dans les champs.

CHIYUN201305011459120361bisUne visite du musée des bronzes de Yuxi, des ethnies et archéologie coupera la journée.

Juste avant d’arriver, la dégustation  des fameux thés du Yunnan, thés noirs, thés verts, thés blancs, sous toutes leurs formes et à tous les prix nous régalera. Merci pour le cadeau de « Monsieur pipi » pour les achats.

A Kunming le spectacle Dynamic Yunnan est de toute beauté.

CHIYUN201305041519491167

 En cliquant sur ces 2 photos vous pouvez voir 2 vidéos différentes de ce spectacleCHIYUN201305041536201185
 La plus part des interprètes sont issus de groupes ethniques. Yang, danseuse très populaire du groupe ethnique Bai, est la danseuse la plus célèbre de la Chine  pour sa « danse du paon », une danse particulièrement belle et gracieuse.

Kunming – Dali   :   400 km

CHIYUN201305050825501228La route nous conduit à Dali ce matin région de tabac et de ciment. Pour nous accueillir, une allée de plusieurs km de jacarandas, et Claire guide Bai pour nous accompagner ici. Située au centre de la région, Dali se trouve au carrefour des routes pour la Birmanie, le Vietnam, le Laos, le Tibet et aussi entre Kunming et Lijiang.

CHIYUN201305050854581267CHIYUN201305050853561263Nous  visitons son musée régional .

CHIYUN201305050858021271

La vieille ville de Dali est entourée de remparts et de 4 portes monumentales coïncidant avec les 4 points cardinaux. CHIYUN201305051008401294La ville est quadrillée par des rues piétonnes bordées de nombreux magasins de bijoux, d’étoffes (batik), de marbre et de thé entre autres.

Le Temple des Trois Pagodes est un symbole culturel de Dali. CHIYUN201305051032321317Il se situe au pied de la montagne Cangshan, à environ 1 km à l’ouest de la vieille ville de Dali. La pagode principale  mesure 70 m de hauteur. Son architecture est typique de la dynastie des Tang  et se compose de 16 niveaux en pierre. Les deux autres pagodes du même style, hautes de 42 m chacune ne se composent que de 10 niveaux.   

Le soir nous déambulons dans le vieux Dali réservé aux piétons. CHIYUN201305051209421341Comme partout dans la région, de nombreuses peintures, véritables œuvres d’art, ornent les maisons. CHIYUN201305051436341368La ville a du charme, est éclairée de nuit et attire beaucoup de touristes.

Dali – Lijiang : 240 km

CHIYUN201305060314561398

Une promenade  dans le village Xizhou, un monastère, un théâtre, l’arbre du bouddha géant, des galettes succulentes à déguster et bien sur le marché coloré qui nous permet d’acheter du poivre blanc et noir du Sichuan (de la famille des rutacées).

CHIYUN201305060441061487

Un petit tour en charrette pour aller jusqu’au lac Erhai.

En passant nous pouvons voir les nouilles de riz qui sèchent.CHIYUN201305060515181519

CHIYUN201305060517061526Nous prenons un petit bateau pour une croisière et assister à la pêche aux cormorans.

Cette pêche, encore utilisée sur le lac, est une méthode traditionnelle dans laquelle les pêcheurs utilisent des cormorans dressés à pêcher en eau douce.


Zhucheng est un village paisible, nous découvrons leur spécialité : le Batik.CHIYUN201305060626101575

Les pièces de tissus en coton  sont teintes dans l’indigo suivant la technique de la teinture par nœuds c’est un artisanat ancestral originaire de Chine. A midi, nous sommes reçus dans une famille pour un très bon repas avec démonstration et dégustation de 3 thés locaux. Nous nous régalons.CHIYUN201305060755081598

Merci encore pour cet accueil chaleureux et cet excellent moment loin des touristes.

L’après midi nous partons pour Lijiang (qui veut dire jolie fleur), en route beaucoup de plantations de tabac, muriers, céréales, cuches de foin... les femmes  travaillent dur sur le chantier de l'autoroute, dans les champs, les rizières.

Lijiang (300 000 habitants = petite ville en Chine) est classée 4 fois par l’Unesco, c’est la capitale des Naxi,  nomades tibétains venus des montagnes et sédentarisés sur les rives du Yangzi.

Lijiang

Fan sera notre guide local francophone pour Lijiang (2400 m d’altitude)CHIYUN201305070303221668

Le parc de l’étang du Dragon Noir de Lijiang est le cliché le plus connu du Yunnan : un pont blanc de style oriental devant une pagode chinoise et un lac ayant pour arrière plan la montagne enneigée du Dragon de Jade (5596 m). CHIYUN201305070408121691Les pluies de ces derniers jours n’ont pas réussi à le remplir  et les reflets du pavillon posé au milieu sont absents, mais la promenade est très agréable. Il est considéré comme un musée de l’architecture ancienne. Dans les parcs ou les rues les gens font de la gymnastique, les hommes jouent au majong, fument la pipe à eau ……

Un cours magistral de tai-chi par Paul nous met en forme pour la journée

CHIYUN201305060335081418CHIYUN201305070640481753Après déjeuner dans un resto typique montagnard, une ballade dans les rues, ici un tracteur chinois, là les villageoises font cuire la pâte de lentille mais nous n'avons plus faim!!! Nous sommes scotchés par de superbes tableaux recto verso effectués à l'école de broderie.CHIYUN201305070930261799

Nous attendions Lijiang, surnommée la petite Venise de l’Orient,  nous y passons l’après midi,  ici c’est « un marché touristique de masse » et les quelques 10000 boutiques nous saturent rapidement. CHIYUN201305070939401804La vue panoramique sur les toits depuis la colline mérite le détour, ici c’est calme et on peut prendre un thé. CHIYUN201305071044341834

Nous arpentons les ruelles pavées, les canaux, les ponts de pierre, la place carrée, les roues à aube. CHIYUN201305071129101864CHIYUN201305071401161902Le soir, un spectacle de musique traditionnelle Naxi,  bravo aux  musiciens qui ont en moyenne 80 ans. CHIYUN201305071457081919Au retour pas mal de monde encore dans les rues éclairées.

Lijiang Shangri La ou Zhongdian) 160 km

CHIYUN201305080221521939Levés plus tôt pour ne pas partir déçu, nous parcourons à nouveau les ruelles, à pas de randonneurs, les devantures sculptées des boutiques sont visibles, CHIYUN201305080225001942C’est beaucoup mieux pour les yeux et les photos. CHIYUN201305080231261952Nous sommes réconciliés avec Lijiang.CHIYUN201305080221281937

Nous voici partis pour Zhongdian (renommée Shangri La), nous longeons le Yangzi, au menu de la journée les célèbres gorges du saut du tigre. « Om mani padme hum »  (prière bouddhiste) espérons que la pluie ne gâche pas la descente, c’est 600 marches, qui nous attendent !!! pour atteindre la rivière tumultueuse et bouillonnante et autant pour remonter, quand on aime, on ne compte pas !!!CHIYUN201305080718182013

Les Gorges du saut du tigre sont les plus profondes de Chine (3900m entre la rivière et le sommet des montagnes !)

CHIYUN201305080702302001Pourquoi pas un trek de quelques jours sur le sentier de ces gorges !!!

CHIYUN201305080725122026

L’excursion vaut autant pour les gorges que pour la route très impressionnante

Une ancienne légende dit qu’un tigre poursuivi par un chasseur, utilisa le rocher du  point le plus étroit comme point d’appui pour sauter d’une rive à l’autre, c’est pourquoi la gorge porte ce nom.CHIYUN201305081011282095bis

CHIYUN201305080912482047En route pour Shangri La, nous franchissons un col à 3200 m, un arrêt photos pour la très belle vue avec la montagne et les neiges éternelles ; CHIYUN201305080956542063bis 3

Plus loin c’est pour une colline ou une mer d’azalées qui poussent et fleurissent toutes en même tempsCHIYUN201305080953002060Invité par une famille tibétaine nous pouvons visiter sa maison de couleur blanche pour le sacré, grande, sur 2 niveaux, une grande pièce centrale avec un énorme poêle, des vaisseliers de bois ciselé, un pilier massif central, sur le toit le nombre de drapeaux varie selon la famille..

CHIYUN201305081004422081

CHIYUN201305081001242070

A Shangri La, anciennement appelée Zhongdian, c’est Droma qui sera notre guide protecteur tibétaine. CHIYUN201305081139002145Dans la vieille ville, comme en campagne, à 3315 m, nous nous imprégnons de l’atmosphère tibétaine locale, les champs d’orge, les yaks et les dzos, les monastères et les drapeaux de prières et le thé au beurre de yak. De nombreuses petites rues sont à explorer, au centre, le stupa moulin à prières est un exemple de l’ambiance typique de l’univers tibétain.CHIYUN201305081128382130Il y a ici comme une sensation de bout du monde, et un avant goût du Tibet.

Le sud de la vieille ville est plus authentique, maisons en bois sculpté  minutieusement, petites rues pavées très agréables. CHIYUN201305081150162161Plus discrètes qu’à Lijiang, les boutiques proposent toutes sortes d’accessoires en cuir de yak, tissus, bijoux, drapeaux de prières...…

CHIYUN201305081253482169Sur la place centrale, tous les soirs après le marché il faut regarder ou se joindre aux locaux de toutes les générations, pour danser au rythme des musiques tibétaines, un moment de détente !

Shangri La ou Zhongdian  (90 km)

CHIYUN201305090334182226De l’hôtel situé juste derrière le monastère, nous partons à pied, les paysans travaillent dans les champs avec les yaks. CHIYUN201305090431522283Situé à quelques km de la vieille ville, le monastère de Songzanlin a été construit en 1679 et rénové plusieurs fois. CHIYUN201305090351002257

Il est considéré comme le monastère le plus important de la Chine du sud. CHIYUN201305090417282272De nos jours, environ 700 moines et Lamas vivent à Songzanlin. CHIYUN201305090418342275Nous sommes émerveillés par les couleurs et l’architecture surprenantes, si différente  du reste du Yunnan. Nous nous promenons  parmi les centaines de fresques murales fabuleuses et chargées d’histoire, les statues bouddhistes à l’intérieur des nombreux temples qui composent cet édifice…

CHIYUN201305090524442332Une ballade à pied autour du lac, séances photos devant le temple du bonheur et de l’éternité

Après un aller retour pour voir une poterie, sous la pluie,

CHIYUN201305090924542354Visite du marché tibétain, ses étals de viandes de yak, de canards laqués, de légumes verts…  le poivre vert ne devrait pas mettre en surcharge nos valises déjà bien pleines ...

CHIYUN201305091022562387Tout au sud, au sommet d’une colline, nous pouvons visiter un  temple qui fait face au moulin à prière géant de la ville. Nous nous joignons aux bouddhistes pour faire tourner l’énorme monument doré (3 fois dans le sens des aiguilles de montre comme il se doit). CHIYUN201305091028142398Nous profitons aussi de la vue sur les toits de la vieille ville avant de redescendre dans le musée de la longue marche.CHIYUN201305091030042400

Ce soir le diner de fondue de yak et l’alcool d’orge nous réchauffera, le programme n’avait pas prévu la pluie et la dizaine de degrés manquants au thermomètre à 3300 m d’altitude !!!

Sangri La - Kunming - Canton et Paris

Après environ  3000 km de bus à travers le Yunnan, c'est le retour, la tête pleine de souvenirs, d'images, de conseils en medecine traditionnelle et philosophie chinoise. Prendrons nous de bonnes résolutions dans notre cuisine et notre quotidien ?

Du temps pour méditer, nous en avons : un premier vol d'une petite heure pour Kunming, un deuxième de 2 heures pour Canton, 5 heures d'attente avant le dernier envol de 13 h pour Paris. Entracte à Kunming pour la visite d'une soierie et un dernier repas. A l’aéroport, Paul procède efficacement à l’enregistrement des bagages directement pour Paris  sans récupération à Canton. Un petit conseil, vérifier à Canton que votre valise ne soit pas sur le tourniquet en ayant perdu son étiquette !!!    

 

1 alain chinenouvelle-prenoms-calligraphie-38463-20848 1 helene chinenouvelle-prenoms-calligraphie-20234-33714A partir en Chine, nous conseillons de commencer par un voyage dans la chine traditionnelle mais le Yunnan évolue vite, comme le reste du pays et perd chaque jour un peu de son authenticité, donc à découvrir  avant qu'il ne soit trop tard.

Possibilités pour voir les rizières en eaux : de décembre à avril/début mai sachant que l’hiver est froid et que les Chinois ne chauffent pas ou peu.

Le mois d’avril  est parfait : beaucoup sont encore en eaux, certaines sont vertes, le repiquage du riz est en cours, peu de neige sur les montagnes mais et il fait moins froid (bien que ayons eu 10° de moins que prévu)

La récolte du riz se faisant en octobre, à cette période elles sont couleurs d’automne, pas mal non plus.

                                                      Alain & Hélène               阿兰  伊莲  

  Remerciements :

CHIYUN201305050756121215guidesA  Claire, Fan et Droma guides locaux (ci-dessus), respectivement à Dali, Lijiang, et Shangri la et à  Den notre chauffeur discret et efficace;

CHIYUN201305031107201020A  Paul notre guide tout au long du circuit,  tes compétences professionnelles, tes multiples talents, ton humour, ta bonne pratique du français…… nous ont permis de découvrir et d’apprécier cette belle province de Chine, à travers, son histoire, ses ethnies, son patrimoine, ses rizières, sa culture, sa cuisine…..

Nous avons été touchés par l’accueil  chaleureux et les gentillesses.

Merci à tous pour ces brèves et sympathiques rencontres, pour ces  souvenirs et images inoubliables.

Pour utiliser ses services, voici son email xxxpaullion@126.com enlever les xxx mis comme antiSpam

    Cuisine :CHIYUN201305020716060609cuisine A tous les repas :

-  le riz 

-  une dizaine de plats sur la table tournante : concombre amer, manioc, racines de fleurs de lotus, pousses de bambou, pousses des arbres (ivoire éléphant)

Raviolis vapeur, canard laqué, criques, omelettes, yak, bœuf, poulet (toutes les viandes sont coupées en lamelles), beignets, fromage de soja (tofu), épinards, courgettes, champignons de toutes les couleurs et formes, légumes verts à feuilles, choux, soupes... entre autre, attention aux piments qui se cachent parfois.

Boissons : bières, thés, eau, alcool d’orge, thé au beurre de yak ....

Dans l’ordre les entrées froides, les plats chauds, le riz souvent à la fin et la soupe en dernier

Ne pas attendre le fromage, les desserts et le pain

 

Lectures :

"Le journal de Ma Yan"  de Pierre Haski

Cinq ans en Chine                  "

Les cygnes sauvages  de Jung Chang

Le livre des merveilles de Marco Polo

Croisières et caravanes d'Ella Maillart

Quatre générations sous le même toit    Lao She

Le Pousse pousse                                      "

Les Horizons perdus   James Hilton

Voyage au centre de la Chine    Frédéric Bobin

Les peuples oubliés du Tibet  Constantin de Slizewicz



 

CHIYUN201305070447041702bis

Nos hôtels

Kunming : Jinjiang Hôtel
Jianshui : Maison de la famille Zhu
Yuanyang :

 Yunti

Dali  :

 Landscape 
Lijiang :

 Wangfu Lijiang

Zhongdian :  Songstam Retreat At Shangri La

 

 

carte chine

 

  Informations générales

Intitulé officiel du pays : République populaire de Chine
Capitale : Pékin  19,6 millions d'habitants (2010), deuxième ville la plus peuplée de Chine après Shanghai.

 Kunming pour la province du Yunnan
Superficie : Chine 9 677 009 km² soit 17 fois la France !

 Yunnan  394.000 km² soit 60% de la France
Population : plus de 1 350 millions d'habitants dont 46 millions au Yunnan

Langues : le mandarin maintenant enseigné à tous les Chinois, les plus âgés ne parlent pas tous le mandarin et notamment les ethnies, le Yunnan est une mosaïque linguistique

Monnaie : Le yuan 1 EUR (Euro) = 7,9560 Yuan chinois) (en date du 22/05/2013)

carte-yunnan-chine trajet

Informations pratiques

Visas : un visa d'entrée est exigé, voir site ambassade pour dossier à  fournir. Passeport doit être valable au moins six mois après date d'arrivée dans le pays.

Décalage horaire : + 6 par rapport à la France en été (+7 l’hiver)

Electricité : 220 V fiches plates

Internet : Cybercafés en ville et dans les hôtels.

 

A coté notre circuit au Yunnan

 

et ci-dessous notre journal Le Crestois qui est venu avec nous

CHIYUN201305101129242435bis


  STOP c'est fini !!! 
                        vous pouvez lancer un diaporama en cliquant sur la photo ci-dessous

CHIYUN201305060608121565

 

 

 

Article du Dauphiné libéré du 7 octobre 2016
Article du Dauphiné libéré du 7 octobre 2016

Article du Dauphiné libéré du 7 octobre 2016

Repost 0
Published by alain26 - dans Chine Yunnan
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:19

OMAN20130228125308Trait d’union entre l’Inde et l’Afrique et d’une nature probablement la plus variée de la péninsule Arabique, Oman offre  un contraste saisissant entre montagnes, plaines côtières et déserts. Tout au long du circuit, nous sommes émerveillés par le désert de sable ocre, les villages traditionnels nichés dans les oasis de montagne, les canyons, les oasis et wadis,  l’océan avec ses boutres, ses tortues…..un décor digne des contes des Mille et une Nuits.

Au pays de Sindbad le marin il y a 1 700 km de plages sauvages et préservées, des mosquées et hôtels mais pas de gratte-ciel. Le Sultanat d'Oman propose à la fois un voyage authentique et le dépaysement à la frontière orientale du monde arabe où l'hospitalité est réelle.
Situé entre l’Arabie Saoudite, le Yémen, les Emirats, le Sultanat d'Oman avait comme principale ressource le pétrole, aujourd'hui le pays s’ouvre au tourisme et demeure une destination hors des sentiers battus.

OMAN20130224000200

Ce récit de voyage (comme les autres) ne se veut pas pédagogique, complet ou ethnologique et n'a pas vocation à remplacer votre guide de voyage traditionnel. Il veut juste transmettre des impressions, purement subjectives sur des lieux, des événements, des personnages.

Si vous désirez voir plus de photos cliquez sur la photo ci-dessus pour lancer un diaporama (que vous pouvez mettre en plein écran F11)

OMAN20130225072444

Lyon – Frankfort – Mascate

Départ vers 1h30 du matin direction Lyon St Exupéry, décollage pour Frankfort prévu à 6 h retardé en raison de la neige et du dégivrage des avions, 6 h de vol pour Abu Dhabi pour une courte escale et une petite heure plus tard, nous atterrissons à Mascate capitale du sultanat d’Oman. Il  est minuit lorsque nous arrivons à l’hôtel, nous avançons nos montres de 3 h, il fait 23° à minuit, en journée on avoisinera les 30° 32°.

OMAN20130225073247 Mascate

Abdallah « guide référence à Oman » et Abdallah  chauffeur sont là, le circuit « héritage du passé et audace du futur » commence par la visite de Mascate (ou Muscat), la plus petite capitale du monde, construite au milieu d’une plaine fertile entourée de rochers escarpés. Les 3 quartiers principaux de Mascate sont Mascate, Mutrah et Ruwi.

La grande mosquée Sultan Qaboos, située à l'Ouest de Mascate : Construite à partir de 1995, elle occupe 4 ha, 5 minarets comme les 5 piliers de l’islam, la salle des hommes et la salle des femmes peuvent recevoir  20 000 personnes. OMAN20130225075947Elle est particulièrement connue pour avoir le plus grand tapis de prière fait main d'une seule pièce (70 x 60 mètres = 21 tonnes) et le plus grand chandelier du monde, serti d'or 24 carats. Pour les éclairages pas de problème grâce à 35 lustres en cristal Swarovski et en métal plaqué or. Le plus spectaculaire est le lustre central de la grande salle de prières. Son diamètre est de 8 m, sa hauteur de 14 m. Il pèse huit tonnes.OMAN20130225075932

Apparemment c’est la grande mosquée d’Abu Dhabi qui détient ces records maintenant !!!!!

OMAN20130225094120

Un tour dans le souk  de Muttrah, sur la corniche et ses nombreuses boutiques. OMAN20130225095748On y trouve des kummas, abayas, des épices, de l'encens, des pashminas et peu d’artisanat local…..Les commerçants vous appellent sans vous harceler quel plaisir!!!. Que des gens charmants et souriants a l'image des Omanais.

Pour midi, le restaurant buffet "KARGEEN" de Mascate nous propose un  grand choix de spécialités orientales ou indiennes (Houmous, biryani, tandoori ou curry de poisson, poulet, agneau, brochettes, boulettes, dahl,  féves, riz, pain plat, halwa,fruits…) 

Le port de Mutrah est le centre commercial de la capitale et son marché aux poissons est typique.OMAN20130225135029

Une belle vue du vieux Mascate et de son fort avant la visite du musée de Bait Al Zubair qui présente la plus importante collection consacrée à l’artisanat et aux traditions du pays, costumes traditionnels de toutes les régions, bijoux anciens, photos retraçant l’histoire du sultanat, dans le parc, un village omanais a été reconstitué.

OMAN20130225132746Au cœur de Mascate,  se dresse le palais de réception du Sultan. Un palais évocateur des mille et une nuits où tout est quiétude et sérénité. Ce palais, connu sous le nom du « Qasr Al Alam », a été construit en 1972. Il est fait de grandes façades blanches et immaculées, de balcons superbement ouvragés, de colonnes dorées et de jolies nuances bleutées. Le palais est entouré par les forts Jalali et Mirani construits au 16ème siècle par les Portugais. Le Qasr Al Alam a été construit pour le Sultan Quabous d'Oman et ne constitue pas sa seule résidence.

A l'extrémité est de la corniche, s'élève un brûleur d'encens monumental qui forme (avec le boutre et la cafetière à long bec) l'un des emblèmes de Mascate.

OMAN20130225150357

Mascate – Sur

OMAN20130225150419Départ en direction de Sur (ou Sour) par la route côtière, arrêt au Wadi Shab pour une ballade au cœur du canyon aux eaux transparentes vert émeraude, ou se succèdent des piscines naturelles avec possibilité de baignade,  et parsemé de gigantesques blocs de pierre. Pique nique en main, nous marchons environ 3 h (aller/retour) à partir du pont de l’autoroute, après avoir traversé la rivière en petites barques.OMAN20130226085603 Au départ, il faut marcher dans le wadi puis crapahuter sur un sentier à flanc de montagne. On a un paysage fantastique sous les yeux. Il faut terminer la rando dans l'eau  jusqu’à la cascade.OMAN20130226093258

Sur : ce port était le centre de commerce avec l’Afrique orientale jusqu’au début du 20 ème et encore le plus grand port traditionnel du sultanat d’Oman. OMAN20130227080300Ici, on construit encore des boutres (dhows), ces bateaux tout en bois de tek, navires arabes traditionnels que l’on peut visiter. Le chantier naval de Sur est toujours en activité, une grande partie du chantier, en bord de mer, est consacré à la réparation. Flanerie en bord de mer et belles possibilités de photos de son phare.OMAN20130227083456

OMAN20130226205155En soirée, continuation pour Ras Al Jinz ou les tortues vertes viennent la nuit à marée basse (plus particulièrement l’été) elles sortent de la mer, creusent un trou dans le sable pour pondre,  enfouissent leurs œufs dans le sable et retournent à la mer, environ 60 jours plus tard, les nouveaux nés sortent du sable et se précipitent vers le rivage pour échapper aux prédateurs. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette réserve nous permet  de découvrir ce phénomène naturel, une tortue revient toujours pondre ses œufs sur la plage ou elle est née. (photo du net car interdite)

Au cours de notre périple, nous remarquons la façon traditionnelle dont les Omanais s'habillent. Beaucoup portent la traditionnelle dishdasha blanche (avec un pompon), un khanjar (poignard en argent à lame recourbée) fixé à une ceinture joliment travaillée, et coiffés soit d’un mussar (turban)  soit d'un kumma (chapeau brodé), alors que les omanaises portent une abaya noire et dans certaines régions un masque selon les traditions.

  Sur – désert du Wahiba

OMAN20130227110548Départ pour le Wadi bani Khalid ; l’un des plus beaux oasis du pays avec sa palmeraie, ses falajs,OMAN20130227110355 ses piscines d’eaux turquoises serpentant dans les roches blanches, possibilités de baignade et de randonnée jusqu’à la grotte, déjeuner au cœur de cet oasis verdoyant.OMAN20130227111000 avant de reprendre la route pour l'un des plus beaux déserts de sable: celui du Wahiba et ses paysages grandioses.OMAN20130227140130 En cours de route arrêt dans une communauté bédouine pour prendre le café, (et oui ils ne boivent pas ou peu de thé) accompagné des traditionnelles dattes avant d’arriver au campement.OMAN20130227141557 Des 4X4 nous emmènent dans les dunes qui culminent jusqu’à 200 m  pour assister au coucher de soleil.OMAN20130227160334

OMAN20130227160440OMAN20130227153608

  Ce désert couvre un territoire de 200 km du nord au sud et 80 km d'Est en Ouest, habité par   3 000 bédouins, 1 500 dromadaires et 15 000 chèvres. Le campement du Désert Night camp est confortable, idéal pour observer les étoiles dans un ciel pur, assister au lever et au coucher du soleil. Repas forme buffet, très varié, plus un choix de viandes cuites au barbecue, au son de l’oud. Quel dépaysement,  un décor extraordinaire. Nous serions bien restés un peu plus !!!!!!!!

Désert -  Nizwa

Dommage,  il faut déjà partir pour Ibra et son marché.OMAN20130228074139 Al-Manzifat est une cité ancienne, entourée d'un mur défensif. OMAN20130228083640Même s'il n'en reste que des ruines, celles-ci ont encore fière allure et conservent quelques très belles voûtes décorées de motifs orientaux, ainsi que plusieurs maisons à deux étages en assez bon état.  En arrière-plan, quelques collines surmontées de tours de guets en terre crue.

Visite de la ville de Nizwa ancienne capitale du sultanat, elle bénéficie d’un emplacement stratégique entre la région du Dhofar et Mascate mais c’est aussi le point idéal de rencontres et de négociations pour les bédouins des environs. OMAN20130228123226Découverte du fort (érigé au XVII ème) une des plus grandes forteresses de l’ensemble de la péninsule arabique, sa tour, son château abritent diverses salles de réunion, une medersa…OMAN20130228135511 OMAN20130228123510D’en haut très belles vues sur la ville, la  mosquée

Le Souk : Confirme la séculaire vocation commerciale de la ville et renforce encore sa position privilégiée, véritable point de rencontre entre l’intérieur des terres et la côte. OMAN20130301070717Ce souk  apparaît telle une mini-ville exclusivement consacrée au négoce. Des petites galeries et des enfilades d’échoppes s’articulent au long de ruelles qui tournent autour de la halle principale. Très animé, le souk de Nizwa est divisé en plusieurs quartiers : dattes, artisans, fruits et légumes, poissons, viande, armes, bijoux….OMAN20130301072956Il  est réputé pour ses dattes, son encens, ses bijoux en argent et ses objets traditionnels dont les Khanjars (poignards recourbés traditionnels d’Oman).

OMAN20130301072216OMAN20130301064001Cependant, le vendredi matin, c’est l’arène de vente aux enchères des animaux - brebis, cabris, chèvres, bovins… qui reste l’endroit le plus haut en couleurs, intérressant aussi le marché aux armes de collection.OMAN20130301063124A l’air libre, la vente se déroule entre deux haies d’acheteurs, entre lesquelles les vendeurs promènent leurs animaux. Ils s’arrêtent lorsqu’un acheteur se montre intéressé et veut voir les bêtes de plus près, les tâter, les ausculter. Puis la ronde reprend tant que la vente n’est pas conclue. 

Ensuite découverte de Jabreen, le château est un palais résidentiel fortifié, il date du XVII e siècle, c’est une ancienne résidence des Imans et école de médecine, d’astrologie et de droit islamique, c’est un véritable chef d’œuvre de l’architecture omanaise avec de splendides plafonds peints, ornés de délicats motifs floraux et des murs décorés d’arabesques.

OMAN20130228144315Un arrêt photo au fort de Bahla classé Unesco, ne  se visite pas en ce moment pour cause de restauration, c’est un des plus grands forts d’Oman

Nizwa - Dubaï

OMAN20130301085833Départ en 4X4 pour le Wadi Ghul l’un des canyons les plus profonds d’Oman pour atteindre le village de Nakhar ou les artisans exposent les travaux de tissage traditionnel.  OMAN20130301092714

OMAN20130301093607OMAN20130301101227Nous montons dans le Jebel Shams, la montagne du soleil, culminant à 3000 m d’altitude c’est aussi la montagne la plus haute du pays, durant l’ascension nous alternons entre hauts plateaux et sommets surplombant les gigantesques wadis, gorges verdoyantes qui entaillent le massif, le site est grandiose, le canyon impressionnant.

L'après midi  nous dominons le village visité le matin mais attention au vertige pour prendre les photos, plus de 1000 mètres d'à pic !!! OMAN20130301122034

OMAN20130301122042Continuation par le village de Misfah, perché à 1000m d’altitude, le village est exceptionnel, construit à flanc de montagne avec ses maisons taillées dans la pierre, découverte de son falaj système d’irrigation traditionnel alimentant dans sa partie haute les douches publiques et plus bas les cultures de dattiers,OMAN20130301134542OMAN20130301140133. A Al Hamra autrement dit la ville rouge qui doit son nom à ses belles maisons en terre de plus de 200 ans,OMAN20130301144558 OMAN20130301150207C’est l’occasion de visiter une maison omanaise traditionnelle, spécialement aménagée, située au cœur de la vieille ville d’Al Hamra. OMAN20130301150345Des femmes nous accueillent et nous montrent comment elles travaillent le bois de santal, les crêpes, l’huile d’argan, la farine…. fabriqués à partir de plantes cueillies dans les montagnes. Bien sûr, c’est une nouvelle fois l’occasion de savourer dattes et café.

OMAN20130301155308Arrêt photo vue panoramique de la palmeraie et du fort avant de rentrer à Nizwa ;

Demain, au revoir et merci Abdallah, bonjour Victor pour la visite des  E.A.U (Emirats arabes unis)
  Nizwa – Dubaï

Les Émirats arabes unis sont un état fédéral, ils regroupent sept émirats : ceux d'Abou Dhabi, d'Ajman, de Charjah, de Dubaï, de Fujaïrah, de Ras el Khaïmah et d'Oumm al Qaïwaïn. Ils sont situés au Moyen-Orient, entre le golfe Persique et le golfe d'Oman. La ville d'Abou Dhabi est la capitale fédérale du pays.

Les Émirats comptent parmi les plus importants producteurs et exportateurs de pétrole. Les principales réserves gazières et pétrolières sont  membres de l'OPEP. Les 7 Emirats ne sont pas égaux entre eux en termes de ressources pétrolières.
L'émirat de Dubaï s'est lui tourné depuis quelques années vers de nouvelles ressources telles que les ports francs, les nouvelles technologies mais surtout le tourisme de luxe. La ville de Dubaï (2.5millions d’habitants, 200 nationalités) est d'ailleurs devenue la capitale économique de la fédération.

4 heures de route pour arriver à la frontière Oman/ E.A.U, 1 heure et demi de formalités, photos des yeux... nous sommes prêts pour la découverte de la ville d’Al Ain (émirat d’Abu Dhabi)OMAN20130302132411, remplie de culture et empreinte d’histoire. OMAN20130302133711Cette oasis respire le charme des anciennes étapes bédouines ou nous découvrons notamment le musée national, le fort Al Jahili ancienne demeure du Sheik et symbole de puissance, ainsi que le plus grand marché aux dromadaires des émirats.OMAN20130302152959 Nous poursuivons la route jusqu’à la trépidante ville de Dubaï.OMAN20130303073919

 

 

  Dubaï

Pour commencer la visite guidée de l’étonnante ville de Dubaï, le quartier ultra contemporain de la Marina, ses quelques 200 gratte ciels, sa tour tordue (infinity tour),  Palm Island... OMAN20130303084401Nous empruntons ensuite le monorail surélevé, il  nous offre une vue imprenable sur Palm Island qui reproduit les branches d'un palmier; le gigantesque hotel Atlantis (plus de 1500 chambres) est construit à l'extrémité du tronc tout au bout d'une ile artificielle.OMAN20130303090440 Continuation par la découverte du célèbre Burj al Arab palace 7 étoiles (321 m de haut) construit également sur une ile artificielle, architecture en forme de voile dressée sur le golfe persique.OMAN20130303085616 Nous empruntons la Sheikh Zayed Road cœur des affaires ou se dressent le Dubaï Word Center, les Emirates towers et le Dubaï international Financial centre. De chaque coté de cette route à 10  voies s’alignent des gratte ciels qui forment comme une haie d’honneur et qui sont le symbole du développement effréné de l’émirat

OMAN20130303092322

OMAN20130303100931

Faire du ski, du snowbord ou du bobsleigh avec une température de 30 ou de 50 degrés, c'est possible. Ski-Dubaï est une station d'hiver d'intérieur dans un grand centre commercial !!!

La route nous emmène jusqu’à la Burj Khalifa tour la plus haute du monde avec ses 828 m et 160 étages, tour de tous les superlatifs, dur, dur pour les cervicales !!!  et pour qui veut des sensations fortes : 80€ pour monter avec l’ascenseur bien sur !OMAN20130303105412

OMAN20130303105600OMAN20130303130037Après déjeuner, visite du vieux Dubaï, nous découvrons Bastakya ancien quartier iranien ou les tours à vent sont toujours visibles, visite du musée de l’histoire de Dubaï et des émirats qui est situé dans l’enceinte du fort Al Fahidi, le musée retrace l’histoire locale de Dubaï depuis les années 1930. OMAN20130303140747Nous traversons la Dubaï Creek nous embarquons sur une "abra" ces navettes maritimes dubaïotes pour nous diriger vers le souk aux épices OMAN20130303142145et le souk de l’or OMAN20130303150727

Dubaï + Abu Dhabi + retour

Dernière journée, nous en profitons pour aller voir la grande mosquée d’Abu Dhabi en taxi van, à environ 150 km de Dubaï.OMAN20130304082031 Comme à Mascate, moyennant le respect d’un code vestimentaire (pas de chaussures, pas de short, mais manches longues et pantalon, ou jupe longue, et tête couverte pour les dames), la mosquée est ouverte aux visiteurs et gratuite.OMAN20130304082550 Cette œuvre d'art  est l'une des plus grandes mosquées au monde, avec ses 20 000 m2 et sa capacité d'accueil pour 40000 fidèles. OMAN20130304082749Elle comprend 4 minarets, 80 dômes de tailles différentes, plus de 1000 colonnes, des lustres en plaqué or 24 carats, et le plus grand tapis tissé à la main au monde. OMAN20130304085417Sa conception a fait appel à des spécialistes du monde entier, sa décoration s’inspire de la meilleure architecture du monde musulman notamment celle du Maroc et de l’Inde (Taj Mahal) et utilise les mosaïques, le marbre blanc incrusté de pierres semi précieuses, l’or le cristal….OMAN20130304084018 Vos photographes dans la salle de prière principale qui est dominée par l'un des plus larges lustres au monde - 10 mètres de diamètre, 15 mètres de haut et pesant plus de 9 tonnes. OMAN20130304085819La première cérémonie qui y ait eu lieu fut l'enterrement de Sheikh Zayed, qui est enterré sur le site et qui a donné son nom à la mosquée.

Au retour, nous passons devant une usine de désalinisation qui est aussi une centrale électrique.OMAN20130304121715Hotel Immeuble circulaire à Abu Dhabi
OMAN20130304111837Un dernier tour dans Dubaï et son gigantesque centre commercial. OMAN20130304124321OMAN20130304132439Situé aux pieds du Burj Khalifa, le Dubaï Mall est le plus grand des centres commerciaux aux Émirats arabes unis avec 800 000 m2 de surface commerciale pour 1 200 boutiques, ses murs d'eau, son aquarium (sa vitre 34 m et son tunnel de verre).

C’est un des plus grands au monde!!!.  

Derniers spectacles des fontaines de nuit pour terminer en beauté. OMAN20130304163503A noter qu’à chaque spectacle les musiques, les chorégraphies et les jets d’eau changent, à chaque fois c’est un nouvel émerveillement. OMAN20130304163532

Un peu étourdi et dépassé tout de même (sans jeux de mots) de toute cette richesse et de ce gigantisme, nous rejoignons l’hôtel en métro aérien. (Station décorée du drapeau E.A.U)OMAN20130303083629

Nous préférons la façon dont les Omanais gérent leurs retombées pétrolières, avec modernisme mais sagesse et tradition préservant leur environnement naturel et architectural à celle des Emirats d'Abu Dhabi et Dubaï qui se livrent à une course effrénée aux plus hauts buildings, aux projets les plus fous, aux événements sportifs les mieux dotés rendant cette modernité effrayante à nos yeux.

Quel contraste !!!!

Remerciements :

abdala1

Aux équipes de D' Oman Spirit, Steps Travel

Aux chauffeurs de bus, de 4X4, à Abdallah notre chauffeur à Oman,  

A Victor guide à Dubaï

A Abdallah guide à Oman,  vos compétences professionnelles, votre très bonne pratique du français, votre sourire,  …… nous ont permis de découvrir et d’apprécier ce beau pays, à travers son histoire, son patrimoine, ses cultures, la diversité de ses  paysages, sa cuisine…..

Nous avons été touchés par votre accueil  chaleureux,  votre gentillesse. Merci à tous pour ces brèves et sympathiques rencontres, pour ces  souvenirs et images inoubliables.

Nous allons surveiller les rediffusions d’émissions télé sur Oman telles qu’Echappées Belles, Voyages en beauté, Faut pas rêver, Thalassa …… ou vous étiez leur guide.

Pour le joindre (lui ou son cousin) voici son adresse mail

       xxxaaymas1@gmail.com (bien sur enlever xxx du début)

OMAN20130228135721

Informations générales

Intitulé officiel du pays : Sultanat d’Oman
Capitale : Mascat ou Muscat
Superficie : 309 500 km²
Population : 3.2 millions d'habitants
Langues : La majorité des Omanais sont arabes, mais il existe une importante minorité originaire du sous-continent indien. Comme dans la plupart des autres pays arabes, un grand nombre de travailleurs étrangers vivent dans le pays et sont principalement originaires d’Inde, du Pakistan et d'Iran. La langue officielle est l'arabe, mais Anglais largement répandu.

Religions : La religion officielle du sultanat d'Oman est l'islam ibadite. Elle est pratiquée par 75 % de la population et c'est aussi la religion de la famille royale, ce qui en fait le seul pays musulman dont la religion majoritaire n'est ni le sunnisme ni le chiisme.
Institutions politiques : Sultanat ou monarchie parlementaire

Principales activités : gaz naturel, pétrole

Informations pratiques

Visas : un visa d'entrée est exigé validité 10 jours 10€ délivré à l’arrivée (ou visa 30jours). Passeport doit être valable au moins six mois après date d'arrivée dans le pays.

Décalage horaire : + 3 par rapport à la France en hiver (+2 en été)
Electricité : 220 V fiche plate
Indicatif téléphonique : + 968

Devise : le Rial d’Oman vaut environ 2€ ; le marchandage est de règle presque partout

Quand partir : La meilleure saison pour visiter Oman est d’octobre à avril.

Route : Le réseau routier est correct.

Taxi et location : Négocier le prix avant la course. La location de voiture 4x4 conseillée pour wadis et  déserts.

Internet : Cybercafés en ville et dans les hôtels.

  Lectures :   

Le désert des déserts .      Wilfred Thesiger

Cités en abîme       :           Antonin Potoski

OMAN20130302123106

Nos hôtels

MASCATE : Al Falaj Hôtel
SUR : Sur Plaza Hôtel 
DESERT DE WAHIBA : Desert Night Camp 
NIZWA : Golden Tulip 
DUBAI : Hôtel Majestic

Quelques visages ci-dessous

adultes1enfants1oman 4 femmes

Si vous désirez voir plus de photos cliquez sur la photo du dromadaire ci-dessous pour lancer un diaporama (que vous pouvez mettre en plein écran F11)

OMAN20130228062741

oman crestois 130419 001

 
Repost 0

Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie,Pays-Bas et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations