17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 08:58

Myanmar Birmanie Janvier Février 2009

P1040354b.jpgFaut-il voyager au  MYANMAR ?

Avant de nous décider à voyager au Myanmar, l’ex-Birmanie, nous nous posions de nombreuses questions, cette destination soulèvant bien des controverses en raison d'un régime dictatorial des plus répressifs au monde.
De ce fait, serions-nous des voyageurs apportant  un soutien au régime militaire ? Certains  appellent au boycott du tourisme. Nous avons fait le choix d’y aller convaincu que le tourisme contribue non seulement à l’ouverture et à un changement positif du pays, mais aussi à assurer un certain revenu pour une partie de la population. Un boycott, en revanche, porterait préjudice plus à l’individu qu’au gouvernement. Nous ne pensons pas qu'isoler le pays l'aide à se réformer. Cela ne fait que pénaliser le peuple Birman qui a bien besoin de contact avec les étrangers. Les activités liées au tourisme ont permis à très nombreux Birmans d'avoir un revenu décent et d'apprendre un métier ou une langue étrangère. Le tourisme apporte beaucoup de choses aux Birmans. Pour beaucoup, c'est le seul contact qu'ils auront avec l'étranger (les birmans n'ont pas le droit de sortir de leur pays…). Ce contact est profitable car le touriste leur amène de l'argent, il leur amène des informations, il leur amène la TV par satellite (dans la réception de beaucoup d'hôtels, les birmans regardent les chaînes étrangères), il peut aussi amener des livres (denrée très rare et très surveillée). Le touriste est aussi le meilleur moyen de parler de la Birmanie à l'extérieur de ce pays : il repart avec des images, des impressions…

P1040351b.jpgVoilà, en conclusion, je voudrais dire : Oui, c'est un pays totalitaire dur mais il faut y aller en tant que touriste pour que les birmans puissent s'en sortir. Et puis c'est un si merveilleux pays, avec des gens formidables. Il faut donc faire du tourisme intelligent, en connaissance de cause.

La Birmanie  Myanmar, est un pays qui nous laissera à jamais de multiples images dans la tête, ce pays magnifique et secret dirigé par une sombre dictature, fascine et inquiète. Nous ne cachons avoir été envoûté par la beauté et le charme de ce pays et son peuple opprimé et soumis qui a manifestement soif de contacts avec les étrangers ; sans doute cela allège t’il le poids de la dictature dans un paradis sous surveillance.

 

Maintenant, passons à notre petit  récit du voyage "impressions birmanes". 
A la fin une rubrique "Renseignements pratiques" contient différentes impressions et informations qui ne rentraient pas dans le cadre du périple.
Vous pouvez mettre un commentaire en fin d’article .
Enfin aprés lecture, en cliquant sur le lien ci-dessous lancement d'un diaporama de nos visites

http://picasaweb.google.fr/26alain26/MyanmarBirmanie2009/photo#s5302609441456656546

Et sur le lien ci-dessous pour voir un diaporama de quelques portraits de ce peuple si attachant.
http://picasaweb.google.fr/26alain26/MyanmarBirmaniePortraits/photo#s5302251830427988482

PARIS/ BANGKOK/ YANGON:

Le voyage Paris - Bangkok se fait à bord de Thaï International sur un Boeing 747-400, départ à 13h30 pour 9448 km. Arrivée à Bangkok à 0h30 à nos montres, mais il est 6h30 !!  La température est de 22° ; l'attente n’est pas  longue, nous repartons avec un Airbus A300-600 avec 1 heure de retard soit 8h45 pour Yangon vol d’environ une heure.


YANGON (Rangoon)
Arrivés à Yangon, il faut remplir la carte d'entrée et de sortie  (distribuée dans l'avion). Le passage du contrôle des passeports et visas se fait sans problème, il faut conserver la carte rose de sortie du territoire dans le passeport tout le long du séjour.
Nous sommes accueillis par notre sympathique guide Todd, et première surprise en montant dans le bus, le volant est à droite pour une conduite  à droite. Un petit tour à l'hôtel pour mettre les pulls dans la valise, nous sommes tout proche de la pagode  Shwedagon et son grand stupa doré, haut de presque 100m. 
Ce sera notre première visite et notre premier émerveillement. C’est pieds nus  mais épaules et chevilles couvertes et sous un  grand soleil et ciel bleu que nous effectuons le tour, dans le sens des aiguilles d’une montre, au milieu d’une centaine d’édifices, pagodons, pavillons … dont 4 sont situés aux 4 points cardinaux.
P1040027.jpgLe stupa central de cette pagode est couvert de plusieurs tonnes d’or, à son extrémité, scintillent des milliers de diamants, rubis, saphir, topaze, coiffé d’une énorme émeraude… Il  règne un sentiment de calme, de plénitude, des groupes s’installent pour se recueillir, discuter, manger, la terrasse est vaste et fourmille de recoins pour qui veut se reposer. .
Les mots nous manquent, c'est juste magnifique, c’est l’édifice le plus sacré du pays.
Seconde visite, située au cœur de la ville,  la pagode Sule , nous apprenons à traverser au milieu de la circulation (ici le piéton n’est pas prioritaire). P1040273.jpgLe  quartier colonial caractérisé par de grands immeubles  à briques rouges, beffrois victoriens, construit par les Anglais, et la tour de l’indépendance .
Un arrêt au lac royal Kandawgyi situé en plein centre-ville pour admirer de loin le luxueux bateau restaurant construit à l'identique des barges royales. P1040279.jpg
Après le dîner, nous aurons un regard sur la fête du nouvel an chinois devant l’hôtel et  le coucher de soleil sur la pagode Shwedagon depuis notre chambre et sur la terrasse de l’hôtel.
YANGON/ MANDALAY/ AMARAPURA/ AVA/ MANDALAY (50 km)

Levé à 5h du matin, nous nous envolons (vol direct 1h) pour Mandalay à 7h30 avec Air Bagan (Cie privée) sur Foker 100. Cette ville  située au centre du pays, est l’ancienne capitale des rois, dont nous pouvons voir l'enceinte qui est un carré d'un mile - 1600m - de coté entouré d'une douve, plutôt impressionnante.
P1040197.jpg
Nous faisons route vers le monastère de Maha Gandayon à Amarapura (ville immortelle ancienne) pour visiter et assister à la préparation des repas dans des cuisines rustiques mais efficaces pour nourrir tout le monde, la cuisine se fait au feu de bois. Pour les moines : 2 repas par jour, le premier à 5 h du matin, et nous allons assister au dernier repas de la journée à 11h. P1040075.jpg
Ils  s'alignent en silence, pieds nus, les yeux baissés, bol à aumônes dans les bras en quête de nourriture.
Ils ne pourront plus manger l'après-midi. Dans ce monastère, les moines n'ont pas besoin de demander leur nourriture, les dons affluent.

Nous continuons vers le pont de U Bein, du 18 ème siècle, c'est le plus long pont en teck du monde (1.5km construit avec les 800 anciennes colonnes du palais royal d’Ava); une traversée aller retour, au milieu des birmans qui aiment bien flaner ici, un premier contact aussi avec nos petits vendeurs/vendeuses.P1040092.jpgAprès la visite d’une soierie artisanale, et à la sortie de notre restaurant nous avons la chance d’assister à une  noviciat bouddhique. Les personnes apportent leurs offrandes au monastère dans le cadre de la cérémonie du noviciat. Ce défilé coloré est une tradition, les enfants vont devenir des novices, ils logeront dans un monastère et décideront de leur avenir, ils seront rasés par les moines et enfileront la robe safran.
P1040119.jpgEn premier, défilent les enfants, en habits de prince, puis les adolescents, les femmes et les hommes.P1040123.jpg
Nous prenons le bac pour Ava, cela nous permet  une excursion en calèche, tranquille et champêtre, jusqu'aux monastères Maha Aung Mye Bonzan et Bargayar et à la tour penchée Nanmyint. Retour par le bac.

MANDALAY:

Départ 9h, visite du marché typique de Mandalay, femmes et hommes portent le longyi (petits carreaux pour les hommes, unis ou à ramage pour les femmes), les femmes se maquillent avec du thanaka (mélange de poudre de bois tendre et d’eau)) pour se protéger du soleil et des moustiques!!!

Un arrêt à la poste de Mandalay pour acheter des timbres (30 Kyats l’unité) pour nos cartes postales qui arriveront peut être dans 2 ou 3 mois.
Nous enchainons par la visite d’un village artisanal : Ici, on sculpte et cisèle le teck, on forge, on brode, (surtout des objets religieux).
Après un bon repas (Canard laqué au menu) nous  visitons d’un des quatre batteurs d’or qui produisent comme au moyen âge les fameuses feuilles d’or si souvent collées dans des sites religieux. Les ouvriers tapent avec une grosse masse (marteau de 7 livres pendant 5h !!)  sur un petit bloc dans lequel sont intercalés des petites feuilles d'or et des morceaux de papier de riz appliqués avec de la cire d'abeille.
P1040182.jpgAprès quelques heures de traitement, les feuilles d'or sont récupérées, retaillées au carré et enchâssées à nouveau dans un bloc pour être à nouveau frappées. P1040183.jpg
Tout près de là se trouve la pagode Mahamuni, le sanctuaire le plus sacré de Mandalay. Le bouddha assis est couvert d'épaisses feuilles d'or rendant ses formes de moins en moins sveltes. Seuls les hommes ont le droit d'approcher la statue et appliquer ces feuilles.

Un peu plus loin, le monastère Kuthodaw appelé aussi " le plus grand livre du monde"; les 739 stèles de marbre(recto et verso)  reprennent les textes sacrés du canon bouddhique, les tablettes sont disposées dans des pagodons entourant le grand stupa doré. P1040208.jpg
A Shewnandaw la magnificence du monastère témoigne de la splendeur d'alors des palais du roi Mindon qui ont tous aujourd'hui disparu, à l'exception de celui-ci.
P1040202.jpg
Les ciselages des boiseries de l'ornementation des toitures sont de très grande qualité. C'est un joyau de bois qui a miraculeusement survécu aux ravages du temps et des conflits.

En fin  d’après midi nous prenons des camionnettes pour atteindre le sommet de la fameuse colline qui domine la ville de Mandalay et assister au coucher de soleil . La vue sur la plaine est magnifique.

MANDALAY/ BAGAN (ou Pagan) (330 km en bateau):

Levé à 5h30, départ à 7h pour une croisière sur l'Ayeyarwady dont les berges sont parsemées de villages typiques. Myanmar-Birmanie05638.jpgLe grand fleuve traverse le pays, sa source est au au Kachin au nord, il  se jette dans l'océan indien.
Nous nous arrêterons dans un village et ce moment reste profondément encré dans notre mémoire.
Nous en faisons le tour, au milieu des poules, des zébus, des cochons, des charrettes ...
P1040239.jpg

Beau moment, qui permet de voir le travail et la vie, à l'ancienne, des paysans birmans.
P1040250.jpg
Une croisière sur l'Ayeyarwady permet une visite du pays à un rythme lent. Des petits bateaux de pécheurs croisent régulièrement notre route, ainsi que des trains flottant de bambous, sur les berges défilent des villages sur pilotis.

Le déjeuner se fait à bord après la découverte d’un apéritif local à base de rhum mandalais.
Arrivée à 19h à Nyaung U à côte de  Bagan, un nouveau bus nous attend pour rejoindre l'hôtel, perdu dans grand parc, un cadre splendide.





BAGAN:

Départ 9h, nous voila partis pour le marché de Nyaung U, dans la banlieue de Bagan.
P1040292.jpgBeaucoup d'étals, des légumes cultivés par les paysans, des poissons séchés, du bétel, quelques boutiques (la pharmacie où une majorité de médicaments sont des plantes) et plus surprenant une boutique de prêt-à-porter où attendent des couturières, qui après choix du tissu dans les boutiques à coté et le choix du modèle sur les affiches, réalisent le vêtement sur mesure en quelques heures. P1040301.jpg
Hommes et femmes mâchent du bétel (chewing-gum asiatique) et quand on ne chique pas, on fume des cheroots faits d’un mélange de tabac et de végétaux roulé dans une feuille de maïs.
Nous découvrons la pagode Shwezigon , le plus important reliquaire de Bagan, c'est une très belle pagode entièrement dorée entourée de nombreux petits temples en brique .
Le grand monument avec ses 3 terrasses majestueuses et son dôme massif, tout recouvert de feuilles d'or, construit par le fondateur de la Birmanie unifiée en 1060, Anawrata .
Quelle  beauté et quelle finesse, mais lorsque l’on se trouve à son pied et que l'on commence à en faire le tour, (dans le sens des aiguilles d’une montre et pieds nus bien sur), on ressent ce sentiment étrange de calme et de respect. 
Le bruit des clochettes des pagodons de coin, animées par un vent léger qui confine à la brise, les chants des oiseaux qui s'y abritent, les odeurs des brules-parfums qui consument l'encens, vous plongent presque instantanément dans une attitude de respect, devant moi des pèlerins agenouillés, les mains jointes à hauteur de la poitrine communient intensément.... A chaque angle des trois terrasses un  pagodon est décoré de plaques  vernissées relatant les Jatakas, les vies antérieures de Bouddha.  Seuls 4 grands bouddhas en bronze de 4 m de hauteur gardent les 4 points cardinaux.P1040369.jpg

 

P1040674.jpgPuis visite du temple Thatbyinngu construit vers le XIIe siècle il culmine à 61 m de haut, ce qui lui vaut d'être le plus haut du site de Bagan.Tout simplement impressionnant, ce paysage lunaire fait de milliers de temples et pagodes abandonnés au temps. Il en reste quelques 2600 sur les 10000 présentes à l'âge d'or de la cité, ancienne capitale du royaume aux alentours de l'an mille (sur une surface d'environ 48 km2)
Autre temple Ananda, un des plus grands du site et des plus majestueux à l'intérieur, quatre niches contiennent chacune un bouddha debout de 10 mètres de haut, la flèche dorée brille à l’horizon.
Les couloirs qui relient les grands bouddhas, sont percés de nombreuses niches hébergeant des bouddhas.

Ici, comme partout les femmes portent sur leur tête, des paniers remplis de bois, de fruits ou légumes.

P1040335.jpg

Repas typique dans un restaurant
P1040377.jpg
Pour continuer, la visite de la laque est très interessante. La fabrication d'un vase est longue, la première étape est l'assemblage de l'armature en bambou, puis l'enduit, le polissage, la gravure des motifs, puis la couche de peinture, ces deux dernières étapes seront répétées autant de fois que de couleurs différentes. La dernière étape est l'application la laque qui donne le brillant aux divers objets.

P1040698.jpgNous prendrons une  calèche pour se ballader au milieu des temples avant d'assister au coucher de soleil du haut d'une pagode célèbre, aux escaliers très raides, et c'est à nouveau un magnifique panorama et spectacle qui nous est offert. Partout, le rouge ou le blanc des briques des pagodes tranchent avec le vert de la végétation. Le coucher de soleil permet de faire des photos cartes postales .

Dîner du delta (riz au  lait de coco notamment) avec un spectacle de marionnettes.

BAGAN/ HEHO/ LAC INLE (70 km de route) :

Lever 5h30, départ à 8h30 pour envol pour Heho avec Air Bagan Foker ATR  à hélices. Arrivée 9h30 à Heho (altitude 1200m) .
Route pour Nyaung Shwe, porte d'accès au lac Inle après un arrêt pour visite d’un monastère en bois de teck. P1050018.jpgP1040424.jpg
Une fois de plus, c'est la photo carte postale, le jeune moine dans sa tunique bordeaux à la fenêtre du monastère.
Myanmar-Birmanie06014.jpgNous embarquons sur une pirogue pour rejoindre notre hôtel sur pilotis. Plusieurs choses distinguent le lac, c'est un havre de fraicheur au milieu des villages sur pilotis, des jardins flottants et des pêcheurs Intha. La lumière particulière, ses dimensions : 20 X 8 km, sa faible profondeur (entre 2 et 6 m suivant la saison), la population  vit  de culture et pêche. Les pêcheurs  sont une des 'attractions' de par leur mode de propulsion: la rame est maintenue avec une jambe, ce qui permet de libérer les mains pour poser ou relever les filets (très souvent filet conique).
Myanmar-Birmanie06162.jpgUne promenade sur le lac nous permet de découvrir la vie quotidienne de la population lacustre avant de déjeuner dans un restaurant sur pilotis, visite d’un atelier de soierie,  de la pagode Phaung Daw Oo, principal sanctuaire du lac, et du monastère Nga Phe Kyaung., et  des ateliers d'orfèvrerie.
Dîner (poulet aux noix de cajou)  après un bain au coucher de soleil dans le lac Inle.


LAC INLE/ INN THEIN/ LAC INLE (50 km de pirogue):

P1040955.jpgDépart 8h30 sur des pirogues de 4 personnes pour le marché typique de Taung To, Les marchés tournent de ville en ville suivant un rythme de 5 jours. Une petite partie du marché est couverte, l'autre est à même le sol. Chacun de nous déambule et se 'perd' dans les allées  parmi des étals colorés et odorants.

Une promenade à pied pour visite de la pagode Inn Thein aux stupas envahis par la végétation et plus ou moins en ruine. Il y  a des centaines de stupas. Sur certains d'entre eux il reste des statuettes, certains ont encore un bouddha au centre. Une longue descente couverte depuis la pagode principale nous ramène aux pirogues.
Nous traversons un village sur pilotis composé de maison et de grands bâtiments de plusieurs étages qui généralement sont des fabriques.

Nous naviguerons  à travers les rizières avant de déjeuner face à la pagode  Phaung-Daw-U - Oiseau royal - qui contient 5 statuettes de bouddhas, tellement vénérées et couvertes d'or qu'elles sont difformes et à coté des pirogues dorées qui servent lors des grandes cérémonies.
Visite du monastère kyaung nga Hpe du village de Nga Hpe Chaung célèbre pour ses « des chats sauteurs » 

Toujours très appréciée, une promenade à pied dans la campagne pour observer le mode de vie des paysans et artisans (chocolat/caramel à partir de sucre de canne), regards et discussions sur les arbres, les conséquences catastrophiques de l’abattage massif des tecks, les buffles que l’on baigne….
P1040923.jpgLe peuple Intha s’est installé sur ce lac construisant des villages sur pilotis au milieu des eaux et cultivant avec talent des jardins flottants. L’accueil y est très chaleureux, un signe, un sourire, une photo, une envie de communiquer certaine.
Dîner spectacle à l'hôtel, un petit coin de paradis.

LAC INLE/ THEI LEI OO/ HEHO/ YANGON (70 km) :

Départ à 9h30 en pirogue pour visite à pied du village de Thei Lei Oo. Nous rencontrerons les minorités Inn Tha et Pa-o et découvrirons leur mode de vie. (Forge, hortillonnage, école, culture de l’ail sur paille…).
P1040888.jpg
Retour en pirogue pour un excellent  déjeuner.

P1050035b.jpg
Nous quittons là nos compagnons de route qui vont vers la plage, puis envol vers Yangon à 15h50 avec Yangon Airways ATR 72 avec 2 escales.
Nous arrivons à Yangon vers 18h30, un passage dans une bijouterie avant retour à l'hôtel et préparation d’un bagage allégé pour l’excursion au rocher d’or.

YANGON : BAGO (ou Pegu) : KYAIKTIYO (ROCHER D'OR) (190 km) :
 Départ 8h pour le rocher d’or en passant à Bago,190 Km à faire, soit  environ 5 heures de route souvent mauvaise. Les arrêts photos, ravitaillement bananes,  les visites en route, les commentaires très intéressants  sur la vie au quotidien des Birmans, les différences de paysages font que le voyage est agréable et convivial.
La route est souvent cabossée, commune avec les animaux, il faut souvent mordre sur les côtés pour croiser (Croisements  fréquents avec des trishaws, des chars à boeuf, moyens de locomotion et de travail).
P1050069.jpg En route nous visiterons la pagode KyaikPun et ses 4 bouddhas assis, ainsi que le monastère du Thamané.

Le repas  prévu tardivement se fera finalement vers 13 h et il restera une petite heure pour Kin Pun, point de départ de la piste qui monte vers le mont Kyaiktiyo.
Nous avons un camion pour nous (13 personnes) alors que les pèlerins sont entassés. C’est le départ de la rude montée dans ce camion débâché (environ 45 minutes) dans la jungle sur une piste raide, sinueuse et cabossée.
Notre hôtel se trouve à 10 mm de l’arrivée des camions, les porteurs (ou plutôt porteuses !) de bagages en grand nombre nous proposent leur service.  
Nous nous allégeons au maximum pour partir à pied (en moyenne 1 h suivant les marcheurs), la piste est raide et il fait encore chaud. Pour nous randonneurs, pas de problème, pour d’autres, il y a  possibilité de monter en palanquin porté par 4 personnes (un fauteuil transat entre deux bambous - compter 15 à 20 US$).  La récompense est au sommet qui domine la région.Myanmar-Birmanie06629.jpg
Cet imposant rocher doré en équilibre et accroché au sommet de la falaise est un haut lieu de pèlerinage. Mais comment tient il ? réponse par un cheveux de Bouddha !!! Les pèlerins (hommes seulement) se succèdent pour coller des feuilles d’or sur le rocher, les femmes ont une terrasse à leur disposition pour se recueillir. Nous ferons le tour de la plate forme entre autels et sanctuaires et attendons le coucher de soleil, toujours aussi beau, avant de redescendre, dans la pénombre, (prévoir une lampe). A l’hôtel, c’est un repas Mon qui nous attend et nous récompense de ces efforts. Nous avons beaucoup aimé, comme tout le reste.

P1050203.jpg
KYAIKTIYO : BAGO (ou Pegu) : YANGON (190 km) : 

Le levé  matinal à 6h, et déjà devant l’hôtel, nous voyons une file de moines faisant l'aumône, pour récupérer de la nourriture, le travail leur étant interdit. Chacun récupère dans son bol un peu de riz, qui ensuite sera mis en commun.
Prêts pour le départ 7h pour la descente en camion  (9km).P1050213.jpg
Pas très confortable, attention au mal aux fesses à l’arrivée, nous prendrons avec nous quelques scolaires ce qui provoque l'amusement et l'intérêt de tout le monde...

Au camp de base, nous retrouvons notre bus et la route de Bago pour en faire la visite. Nous roulons  à travers les paysages du delta (rizières et maisons de bambous sur pilotis, vaches, chèvres et buffles d'eau) notre guide nous parle de la vie quotidienne des gens, (mariages, naissances, décès, l'influence importante de l'astrologie  ….). Plusieurs arrêts complètent notre vision du pays (visite d’une fabrique de meubles en bambou, travail du poisson séché…). 




P1050273.jpgNous arrivons à Bago et visitons la plus haute pagode de Birmanie Schwemandaw et son stupa haut de 114 mètres.
 








Après le déjeuner (zébu au menu), un arrêt photos à la réplique du bouddha couché à peine terminé, puis une visite à pied du village Mons : des tisserands et des fabricants de cigares.


Nous terminerons par la visite de la pagode Shwe Tha Lyaung, abritant un Bouddha couché de 55 m.
P1050301.jpg







Il faut rentrer à Yangon, en cours de route, un arrêt émotion  au cimetière militaire des alliés tombés contre les japonais, à proximité de Htauk Kyan 27000 pierres tombales, puis à « la chapelle St Christophe locale » pour le baptême des véhicules neufs ou récents

Un dernier arrêt surprise ou nous pouvons voir 3 éléphants blancs (photos interdites)

 
YANGON : BANGKOK : PARIS :

Nous avons quartier libre aujourd’hui, nous partons vers 9h, à pied  pour visiter le marché couvert Bogyoke, ainsi que le quartier chinois et indien de Yangon, nous repassons par la pagode du Schwedagon par laquelle nous avions commencé notre découverte du Myanmar.  Nous quittons l’hôtel vers 17 heures et dans le bus nous remercions nos sympathiques et  très bons chauffeur, aide chauffeur et bien sur Todd notre guide. Nous nous envolons à 19h40 pour Bangkok avec un Airbus A300 puis Bangkok- Paris.

PARIS :

Arrivée à l’heure prévue 6h30 à Paris et un TGV nous ramènera sur Valence.

 
BIRMANIEguide.jpgEn conclusion et résumé de ces "impressions birmanes", il y a au moins 3 raisons d'aller ou retourner au Myanmar: la beauté, la diversité, l'authenticité.
A la question initiale : faut il aller au Myanmar ?  nous pouvons maintenant répondre : il faut y aller ou y retourner.

REMERCIEMENTS

A toute l’équipe de Asian Trails, les chauffeurs et aides chauffeurs de bus, bateaux, pirogues, calèches, camions….. et bien sur à notre guide Todd. Ses compétences professionnelles, humaines, son sens de l’organisation, sa très bonne pratique du français, sa gentillesse ont fait que ce voyage magnifique soit très réussi avec des souvenirs et des images inoubliables.

 

Informations :

P1050316.jpgSuperficie = 676 580 km²  Longueur 2 051 km, largeur 937. soit La France et la Grande Bretagne réunies, bordée par la Chine, l’Inde, le laos et la Thaïlande Altitude maximale : Mont Hkakabo Razi 5 881 m.

Population= 50.5 millions d’habitants en 2005. Divisée en 7 divisions et 7 états.
 135 ethnies avec cohabitation pacifique (Birmans, Shans, Mons, karens, kachins, Chins, Inthas, Nagas, Arakans.... + indiens et chinois)
Indépendance anglais : 1948 Grandes villes : Yangon : 5 millions d’habitants, 6 h de courant par jour, Mandalay  2 millions d’habitants (1/4 de chinois, des commerçants), Yangon Mandalay = 600 km = 18 h de train ou 2 jours suivant la saison

Concentration islamique et chinoise importante, liberté de pratiquer la religion, mais le Bouddhisme = 80 %,  école non obligatoire et payante

Ressources principales : Riz, canne à sucre, tabac, gaz, pétrole, teck (1er exportateur)  pierres précieuses
(rubis, saphir, jade...) 

Climat tropical avec 3 saisons.


Informations pratiques :
Le visa est obligatoire. Document à remplir téléchargeable sur http://www.action-visas.com
Ambassade de l’Union Myanmar  60, rue de Courcelles 75008 PARIS

Guides et lectures :

Le guide du routard Birmanie    Guides bleus Evasion Birmanie  Lonely Planet Birmanie Myanmar
Revues: GEO oct 1996 n° 212 - TREK Birmanie Janv 2007 n°98 - Passe-frontières Déc Janv 2009

 

Le jasmin ou la lune                                                                Aung San Suu Kyi - Thierry Falise

Se libérer de la peur                                                                Aung San Suu Kyi  (prix nobel 1991)

La cage aux lézards                                                                 Karen Connely

Une odyssée birmane                                                            Pascal Khoo Thwe

Histoire de la Birmanie contemporaine, le pays des Prétoriens       Renaud Egreteau

Anna et le roi                                                  Elizabeth Hand

Le rendez- vous de Rangoon                     Evelyne Dress

 

Argent :

C'est en effet une part importante de la préparation du voyage. Impossible d'utiliser la carte bancaire au Myanmar. L'absence de distributeur de monnaie oblige à emmener la totalité  de son argent en liquide. L'argent liquide est à prendre en Euros et/ou en dollars (obligatoire 10 US/personne pour la taxe aéroport lors du départ du Myanmar.

Change pour des kyats (ne pas faire à l’aéroport) Le change de dollars ou Euros en kyats se fait au taux officieux.( prononcer tchat) attention avoir des billets neufs.
Nous avons pu échanger nos euros en moyenne à 1100 kyats pour 1€ et 900kyats pour 1 US$, inflation importante tous les jours

Routes, Conduite :

P1050253.jpgLa majeure partie des voitures a le volant à droite (mais ils roulent à droite). Le seul problème est qu’il y a donc très peu de visibilité pour les chauffeurs et  pour les bus où la descente des voyageurs se fait du côté rue au lieu du côté trottoir. Il n'y a pas trop de véhicules  car ils coûtent  très cher. Sur les routes, la majorité des voitures est de marque japonaise, les camions chinois. Nous avons vu quelques "coccinelles". Tous les tronçons de route sont payants. On trouve  des péages sur les longs tronçons, à l'entrée des villes. Tout comme les péages, le ravitaillement en essence est aussi impressionnant. Il y a les pompes officielles du gouvernement où les gens ne peuvent acheter de l'essence que quelques galons (4,5 litres). Toutefois, cette essence est rationnée : 3 galons par jour avec des limites (9 galons par mois à Bagan, 6 galons par mois à Mandalay, pas de limitation mensuelle à Yangon). A côté de ces stations officielles, se trouve le marché noir qui a pignon sur rue. Au marché noir, les prix sont négociables. Il y a des échoppes d'essence au  marché noir de partout (reconnaissables aux bidons et bouteilles en bord de route).

On voit aussi sur le bord des routes, des gens quêtant avec des bols qu'ils agitent lors du passage des voitures. Ils sont en général accompagnés de musique, il semble que l'argent récolté soit pour la création de nouvelles pagodes !!

Poste, cartes postales, téléphone, Internet:

Je ne sais pas si la poste birmane est efficace, toujours est-il qu’il faut compter de 2 à 3 mois pour recevoir le courrier (s’il arrive !!). Les 20 cartes postales coûtent 2000 K ( soit 10 centimes d'euro pièce!!) et les timbres pour la France sont de 30 K pour les cartes postales.

Téléphone portable:  impossible d'utiliser les notres, pour téléphoner à l'étranger il faut compter 7 US$ / minute... décompte dans certains lieux à partir de la première sonnerie !!!

Internet : nous n’avons réussi qu’une seule fois à passer des mails malgré de nombreuses tentatives (tarif 2 US$/heure)

Le salaire moyen d’un fonctionnaire est de 50 dollars par mois. Un téléphone portable coûte 250 dollars aux quels s'ajoutent l'abonnement, une voiture d'occasion vaut 40 000 dollars, en fait, tous les produits sont importés par un négociant qui est un proche de la junte, c'est lui qui fixe le prix.

Cuisine :

P1050030d.jpgProche de ses voisins la Thaïlande, l Inde et la Chine. La base est le riz blanc, la pâte de poisson ou de crevettes, viandes, poissons, légumes salade et bouillon maigre, desserts à base de riz gluant, fruits, thé et bière pour les boissons .

 










Nos hôtels

YANGON : Summit Parkview Hotel ****                       MANDALAY : Mandalay City Hotel ***
BAGAN :    Bagan Golf Resort ***                                  LAC INLE : Paradise Inle Resort **  
KYAIKTIYO : Golden Rock Hotel **

Aprés la lecture  en cliquant sur le lien ci-dessous lancer un diaporama de nos visites
http://picasaweb.google.fr/26alain26/MyanmarBirmanie2009#slideshow/5302609441456656546

Et sur le lien ci-dessous pour voir un diaporama de quelques portraits de ce peuple si attachant.
http://picasaweb.google.fr/26alain26/MyanmarBirmaniePortraits#slideshow/5302251830427988482

 

 
 
 
 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain26 - dans Myanmar Birmanie
commenter cet article

commentaires

voyage en Birmanie 07/12/2016 07:30

Super article. Merci bien pour le partage et ses tres belles photos. La Birmanie est encore un pays preserve en Asie du Sud Est. Bonne continuation !!! https://vietnamoriginal.com/

Metzler Claude 31/01/2016 19:24

Bonsoir,
Nous avons retrouvés notre voyage au Myanmar de novembre dernier avec tes images de ce beau pays.
Le travail d'information sur ton site est remarquable.
Bravo.
Claude

alain26 12/02/2016 14:30

Un très beau pays qu'il faut faire connaitre

Martine 28/05/2014 15:48

merci pour tous ces renseignements,au vu de toutes ces photos je suis pressée de partir et c'est pour le mois de juillet ça approche ça approche merci

alain26 31/05/2014 11:00



Bon voyage à vous en Birmanie



florencem22 14/02/2014 09:21

Très bel article qui donne envie de retourner en Birmanie rapidement! je travaille aujourd'hui pour une agence de voyage spécialisée en Birmanie, je me demandais si vous seriez interessé par une
collaboration avec nous. Nous pourrions publier un article retraçant une de vos expérience dans ce beau pays , qu'en pensez vous?
merci d'avance
florence

Emanuel 08/08/2012 06:45

Bonjour,
j'envisage un voyage en Birmanie en famille. puis je entrer en contact avec vous pour que vous partagiez votre expérience avec nous?
nous partageons votre philosophie.
cordialement,
Emanuel Gervois.

françoise 03/04/2012 11:30

Bonjour,
C'est tout à fait par hasard en cliquant sur une photo de la pagode sule que j'ai découvert votre blog. Bravo pour les photos et les commentaires.
Je suis allée en Birmanie en février 2012 et nous avons eu la chance de faire le même voyage (sauf le rocher d'or) avec le Guide Todd qui est extraordinaire.
Je garde un excellent souvenir de ce voyage, de la population si attachante, je n'ai pas vu la "dame" mais nous sommes passés devant sa maison.
Encore merci pour le partage de ce très beau reportage.
Avec quel organisme êtes-vous partis ?
Cordialement.

alain26 04/04/2012 13:32



Bonjour,


voilà un message qui nous fait un grand plaisir, nous avons essayé plusieurs fois d'avoir des nouvelles de Todd (par d'autres voyageurs en Birmanie). Pour nous ce pays est un des plus (le plus)
beau d'Asie. Paysages, population, sites...guide.. contexte du pays que nous suivons depuis avec une grande attention. Correspondant en france pour ce voyage Kuoni.


Nous rentrons du Laos, très bientot compte rendu ici.



DB34 09/01/2012 14:47

Bonjour Alain. Nous sommes sur le départ pour la Birmanie et j'ai lu et relu ton superbe reportage sur ce pays pour patienter.Avons réussi à voir The Lady.
Grand merci pour ton CR et pour tes tuyaux
Daniel

jacques fournier 21/08/2011 18:19


C'est en surfant sur VF, que j'ai decouvert votre Blog sur la Birmanie:
votre récit est tres interessant, et donne envie de decouvrir ce pays:

j'aimerais ouvrir un dialogue, avec vous pour des infos pratiques sur votre experience
Avez vous utilisé les services d'une cie locale, , quelle durée sur place, le budget, les prestations sur l'organisation de votre periple

Nous sommes un peu voisin, nous habitons l'auvergne, mon exprience sur cette region du sud est: 15 jours en thaillande( voyage organisé) et 3 semaines au vietnam, formule découverte chez Nle
frontiere

A vous lire
jacques


Le Calvé Jacques 13/02/2011 20:14


Je souscris totalement aux commentaires qui ont déja été faits. Actuellement en phase de finalisation d'un voyage en Birmanie programmé pour octobre, votre blog m'a beaucoup aidé et encore +
convaincu qu'il faut y aller. Nous sommes en pourparlers largement avancé avec Ananda.
Merci beaucoup.


alain26 21/03/2011 10:21



Bonne préparation, c'est déja un peu le voyage !!!!



CELIE Marie-Neige 15/06/2009 08:03

j'ai bcp apprécié votre blog BIRMANIE et convaincu qu'ntre boycott et voyage, le voyage dans ce pays ne pouvait être que positif pour tout le monde !!Auriez-vous l'amabilité de me dire par quel organisme vous avez organisé votre voyage et notamment si les nuits d'hôtel étaient réservées depuis la France ; comment court-circuiter les filières ETAT pour toutes réservations ? Merci d'avance....nous projetons un voyage courant octobre ou novembre . Cordialement.

alain26 17/06/2009 13:22


Bonjour,
merci pour vos remarques sur notre blog, pour la Birmanie nous avons utilisé les services de Kuoni, ils utilisent des compagnies privées, hotels privés(reservés à l'avance);
Mais je ne me fais pas d'illusions ils doivent comme tous "arroser" un peu au passage (kuoni, ou les hotels pour être tranquille !!)


Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations