21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 13:19

PEROU 1      

Petites informations générales 
SUPERFICIE TOTALE                           POPULATION
    1.285.218 km carrés.                              27 millions d’habitants dont 9 millions à Lima

Beautés des Andes est le nom de notre circuit au  Pérou et en  Bolivie qui forment une mosaïque étourdissante à vous couper  le souffle ( surtout à plus  de 4000mètres !!)  avec des richesses culturelles, humaines et des paysages extraordinaires.

                      Si vous désirez voir plus de photos cliquer sur la photo ci-dessus pour lancer un diaporama

FRANCE PEROU  LIMA 

 

2h du matin ! C’est le jour J, nous partons direction Lyon St Exupéry, pour un vol vers:
Madrid (1H50), ensuite c’est vers Lima (environ 11 h50) la capitale du Pérou.

Arrivée à Lima, en fin d’après midi (avec le décalage horaire de -7h) nous filons à notre hôtel dans le quartier Miraflores.
Nous sommes accueillis par Martha de l’agence Solmartour et dégustons notre premier apéritif local et national : le pisco 


LIMA
/ PACHACAMAC / LIMA


Parmi les premiers levés (le décalage aidant), nous effectuons une petite ballade pour voir le Pacifique qui est à 10 minutes de l’hôtel. La ville de Lima est sur un plateau à une soixantaine de mètres au dessus du niveau de l’océan et ne pourrons pas toucher l’eau (pas d’accès piéton à cet endroit à cause des falaises).

Notre première surprise  est que la ville est envahie par la brume la majeure partie de l’année.
Le soleil à du mal à percer, le ciel est constamment gris, c’est un peu triste, même s’il n’y pleut pratiquement jamais.

Notre première visite est pour le site de Pachacamac.
Visite des ruines de ce centre religieux le plus important à son époque, situé
à 18km au sud de Lima,
sur la côte du Pacifique.
Les ruines du sanctuaire sont composées d'environ 15 pyramides
à degrés construites en adobe.
Ce matériau, constitué de paille et d'argile est peu coûteux et abondant et jouit d'une très grande
popularité au pays, depuis des siècles. De plus, les maisons d'adobe sont simples à construire
(aucune spécialisation requise) et sont à l'épreuve du feu. Cependant, l'adobe ne résiste pas aux
secousses telluriques.
 


Pour midi, nous rejoignons  la Finca Casa Bianca, une grande ferme écologique.
Là, nos très sympathiques hôtes Carmen et Ulysse nous démontrerons tout leur combat pour les produits bio et  l’écologie ; nous y découvrons les élevages de cochons d’inde (un plat national).
Notre déjeuner de spécialités locales préparées
à la ferme, cuisson par des pierres dans la terre entre des feuilles de bananiers nous permet de goûter aux patates douces (4 ou 5 parmi les mille qui existent), aux racines, au cochon d’inde, du chicharon (peau de porc grillée). Les cobayes consommés au Pérou sont d'une variété particulière appelée Cuy, déformation du mot cuijes ce qui nous a valu le plaisir de tous les jeux de mots possibles !!!!

A notre retour à Lima nous visitons le marché artisanal ou l’on peut trouver des produits
divers tels que céramiques, lainages, tissus, couvertures, sacs, bijoux en or et en argent,
pour l’instant pas question de se charger, nous aurons l’occasion de faire des achats lors
de notre circuit dans des lieux encore plus typiques.

LIMA

/ PARACAS / ILES BALLESTAS / NAZCA (444km)


Tôt le matin 4h, nous prenons la route Panaméricaine, bordée de belles dunes de sable et qui longe la
côte du Pacifique.


Nous découvrons également les nombreux élevages de poulets tout au long de la route.


A Paracas, un petit bateau nous emmène aux îles Ballestas  paradis des oiseaux, pour observer de près les multitudes de pingouins, pélicans, fous de Bassan, goélands, phoques, ainsi que le grand Chandelier dessiné sur le sable. Cette figure énigmatique de 200 m taillée sur sable suscite toujours des interrogations.


 





Les Îles Ballestas sont couvertes de
« guano», déjections des oiseaux et engrais naturels, qui ont fait la
richesse de la région au siècle dernier. Des colonies impressionnantes de mouettes, de cormorans, mais
aussi d'otaries et de lions de mer nous attendent
à grands cris.





































Le Pérou est après la Colombie le pays qui a le plus d’espèces d’oiseaux !

Dans un véritable oasis au milieu du désert : Huacachina , (un petit lac entouré de dunes), nous
déjeunerons avec du poisson le Pelico, de la chicha (bierre de maïs).
Pour nous désaltérer nous n'apprécions pas trop la boisson appelée Inca kola qui est trop
sucrée à notre gout.


Nous continuons vers Nazca par une route  assez spectaculaire, entrecoupée de désert de sable, désert de
pierre, et des petits villages paumés sur une rivière pouvant permettre un peu d’agriculture.


Nous arrivons à Nazca. Le survol des lignes étant une option, c’est un minibus de l’aéroport qui viendra nous chercher à l’hacienda ou nous dormirons ce soir.


Le ciel est d’un bleu parfait, pas de vent et les couleurs de fin d’après midi sont belles. Nous effectuons le
survol (à environ 300 mètres d’altitude) des lignes de Nazca avec un petit avion à 5 places.

Les lignes furent découvertes en 1941 par un archéologue américain. Elles s'étendent sur environ 520km².
Le pilote suit une route qui regroupe les principales figures et s’incline à droite puis à gauche pour voir les différentes figures, qui ne sont visibles que du ciel.
Puisqu'il est impossible de les observer à même le sol, pour qui furent-elles tracées et par quels moyens ?
 la question est posée, plusieurs hypothèses :

Au début on croyait que ces lignes étaient le chemin sacré des Incas. On a ensuite déterminé qu'elles avaient
un sens du point de vue calendrier solaire; le mystère persiste encore. 

Que peut'on voir de là haut ?
L'astronaute, gravé sur le flanc d'une colline en pierre, le singe, la figure mesure 80m pour le corps et 30 pour la queue. Le chien, le condor lui mesure 136m. L'araignée mesure 46m. Le colibri est l'une des figures les plus marquées avec le perroquet, à côté de la panaméricaine, on peut observer 3 figures, un lézard, des mains et un arbre. ci-dessus l'araignée ci-dessous le colibri









































Le vol n’a duré que 40 minutes, il faut déjà rentrer, et laisser la place à d'autres et pour certains quelques minutes permettront aux estomacs de se remettre de leurs émotions !!

NAZCA / AREQUIPA (565km)


Ce matin nous partons à  7h30 vers Puerto Inka : un ancien port de pêcheurs Incas .
Puis nous prenons la direction de Challa en passant par le village fantôme de Tanaka
.
Un tracto pelle dégage la route de son sable pour  permettre le passage des véhicules.
(comme un déneigement chez nous avec le vent!!!)











L'eau du Pacifique est plus que fraîche!!

















Dans le village de Challa nous mangeons des poissons ( Pelico) des eaux froides du Pacifique.















Les taxis pour passagers ou marchandises sont à trois roues













Après la vallée de Ocona avec de belles vues panoramiques, et des cactus énormes.

Nous atteignons dans la soirée, Arequipa, située à 2 360m d'altitude, au pied de trois volcans, ses gardiens, le Chachani, le Misti et le Pichu Pichu.




Arequipa est la 2eme ville du Pérou a été fondée par l’inca Huayna Cápac qui donna l’ordre à ses guerriers de “Arequipay” (qui veut dire “restez ici”). Lors de la Conquête, l’espagnol Manuel Carbajal fonda de nouveau la ville, en 1540 en lui décernant le titre de ”Ciudad de la Asunción de Nuestra Señora del Valle Hermoso de Arequipa”, la très noble Ville de l’Assomption de Notre Dame de la belle vallée d’Arequipa.







Cette ville est une oasis au milieu d’un grand désert. Les Andes forment dans cette région un inextricable ensemble de volcans qui s’entrelacent créant ainsi une écologie et des paysages d’ombres et de couleurs diverses. Dans la vallée d’Andaguas, le décor est composé de nombreux volcans de hauteurs différentes et de beaucoup de sommets enneigés qui dépassent les 6.000 m d’altitude.

La ville est entièrement construite en pierre de lave blanche aussi nommée Sillar, d'où son surnom de « ville blanche ».


































La place d’Armes de nuit sera notre dernière sortie de la journée, mais cela valait la peine !

 

AREQUIPA / PUNO (230km

Nous commençons  la visite de la ville d’Arequipa par le Couvent Santa Catalina, le monastère possède 3
clôitres et environ 100 cellules distibuées en 6 rues et un passage.





























Au fil des années, le couvent s’est agrandi. Il occupe aujourd’hui 20.000 mètres carrés. A l’intérieur on trouve des ruelles, des cellules, des petites habitations austères, des chapelles, de merveilleuses peintures et des ornements religieux.







A gauche les lavoirs des soeurs (anciennes amphores cassées)





























Nous continuons la découverte de la ville d’un million d’habitants: la Plazza de Armas qui est fermée sur 3 côtés par des arcades, et de l'autre par la façade de la cathédrale. C'est la seule cathédrale ayant une façade tout en largeur.
Les arcades abritent au 1er étage des restaurants et des cafés.


Après le déjeuner direction Puno, en passant par l'impressionnant point culminant de notre circuit à 4 528 m.

L'Altiplano est vraiment un lieu magique, on se trouve à 4000m sur un plateau immense entouré par les cordillères. Ici l'échelle des distances est inestimable !

Parmi les cultures nous y trouvons la Quinoa (riz des incas)  que nous mangerons sous toutes les formes possibles : soupe, taboulé, gratins, desserts ....


















Le mal d'altitude (le soroche) se fait rapidement sentir, la tête tourne, et avons l’impression de planer,  maux de tête,  essoufflement.... Un remède efficace : Le maté de coca au petit-déjeuner. C'est une infusion de quelques feuilles de coca. Nous  faisons également comme les populations locales, nous mâchons des feuilles de coca contre ces méfaits.

Nous traversons  la réserve naturelle des camélidés ; cette famille comprend, actuellement, 4 espèces en Amérique du sud: Lama, guanaco, alpaga et vigogne.  Les vigognes (photo ci-dessous)  ne peuvent se reproduire qu'en liberté, les troupeaux appartiennent à un village, et ils sont marqués. Les paysans ne peuvent tondre les vigognes qu'une fois tous les 2 ans. La laine de vigogne est très contrôlée et est excessivement chère.

Le voyage se poursuit jusqu'à Lagunillas où se trouve le lac où l'on peut admirer quelques flamands.


Arrivée à Puno, à prés de 3 900m d'altitude, une soupe de frites au lait sera la bienvenue.

 

PUNO / DESAGUADERO / Bolivie LA PAZ  

Ce matin nous découvrons et longeons le fameux lac Titicaca (Titi = léopard ou chat félin et Caca= Rocher du Puma) le lac navigable le plus haut du monde, superbe sous le soleil, avec en fond les montagnes enneigées . Nous sommes à 3820 mètres au dessus du niveau de la mer (température constante du lac entre 9°et 11°).
D’après la mythologie la plus ancienne le lac sacré Titicaca est le lieu d’origine du Soleil et le berceau des races humaines aux premiers jours de l’humanité. Il est aussi le lieu de naissance des fondateurs de l’Empire et toujours selon la légende, c’est au fond de ce lac que le dernier Inca, afin d’éviter la rapacité des conquistadores, aurait jeté de fabuleuses quantités d’or.

Visite en cours de route, des villages de Juli et sa basilique cathédrale coloniale St Pierre, Pomata son église
St Jacques et le marché très typique de Tchakachaka.

















Ci-dessus: Moutons vivants sur le toit du taxi            et       ici  vente de laine

Nous passons la frontière pour la Bolivie, à pied vers midi car nous devons changer de véhicule, de guide et aussi de monnaie, sans oublier d’enlever une heure à la montre!!

Notre article ci-dessous se poursuit au Pérou mais entre temps nous irons découvrir un peu de la Bolivie.
(voir un autre article sur ce superbe pays : la Bolivie)

Nous voila revenus de Bolivie et c'est toujours à pied que nous passons la frontière
(à Kasani  cette fois ci) pour rentrer au Pérou, nos valises suivent sur des triporteurs !
Une fois les formalités effectuées au bureau de la "migraciones", nous modifions une
fois de plus l’heure de la montre, et nous retrouvons notre
guide laissé il y a quelques jours.


C'est au temple de la fertilité à Chucuito (20km avant Puno) que nous reprenons
notre circuit au Pérou, les photos ci-dessous expliquent le nom ! 



























Nous admirons au passage la belle Kantuta (fleur symbole du Pérou et de la Bolivie) sur les bords de la route et du lac.(ci-dessous)



















A Puno, et pour un moment seuls, une promenade dans les rues de cette ville nous fait découvrir un marché couvert
.

 















PUNO / CUSCO (390km) 


Levé matinal pour prendre un bateau à moteur vers les Îles Uros sur le lac Titicaca.
Sur ces plateformes flottantes, construites avec les « totoras » (roseaux), qui abondent au bord du lac,
les Aymaras vivent dans des huttes en roseaux, c’est très mou pour marcher dessus, ils utilisent
des embarcations construites avec ces mêmes matériaux (les balsas). Ils continuent les traditions des
Uros et vivent de pêche, d'élevage de canards et poules d'eau apprivoisés et d'artisanat.

Les heures passées en leur compagnie sont très sympathiques  les communications se font avec des
gestes et des sourires (plus le guide bien sûr!).
Nous effectuons avec eux une petite promenade sur leur embarcation en roseaux.

Même si cette visite est très touristique, cela nous permet de participer au maintien de ces populations sur
ces îles évitant ainsi  d’augmenter les bidonvilles des grandes cités. Quelques chansons (françaises) et un
petit cadeau à chacun clôtureront ce passage parmi eux.

 

Départ vers Cusco et traversée intéressante des nombreux villages dont Juliaca- ville de la contrefaçon.
La route nous emmène ensuite par un col à 4300 m, ou commence la chaîne orientale des andes.

Nous longeons la rivière sacrée et admirons la beauté des patchworks des paysages andins dus aux
cultures à plus de 4000 mètres d’altitude. (photo ci-dessous)




































Au passage nous pouvons voir : le train le plus haut du monde, des bains d’eau chaude, des fabriques






































de briques, ainsi que les drapeaux rouges indiquant les maisons vendant la « chicha »
la bière de maïs.


Nous sommes toujours admiratifs devant les tenues très colorées des femmes, tantôt portant dans le dos
des provisions, tantôt leur bébé ; tout le long de la route, au bord
 les gens attendent le passage
des « collectivos » (mini bus taxi collectif) pour se rendre au marché.

L'Altiplano à cet endroit est plus fertile. On y voit de la culture céréalière. Il y a aussi pas mal d'élevage de vaches et moutons. La route est toujours bordée de ces petites maisons en briques de terre.

Plus on avance vers Cusco, plus les villages paraissent plus "riches" (tout est relatif), mais des maisons en dur, avec toit de tuiles apparaissent.

Il y a de l'eau… et donc de la verdure. Nous traversons des villages avec des marchés animés. La plaine est de plus en plus fertile et nous pouvons constater que le travail des champs, le battage du blé se fait à la main. Les femmes lavent le linge à la rivière et le font sécher sur l'herbe.
La vallée, qui arrive sur Cusco est très fertile, verte, avec
des forêts d'eucalyptus. Il y a une rivière qui court ce qui explique toutes ces cultures


Avant d’arriver à Cusco, nous pouvons voir les murs du « péage – contrôle » mis en place par les incas.
A Cusco 5 ème ville du Pérou, située à 3 400m d'altitude, dont le nom quechua signifie "le nombril du monde", u
n tour de ville de nuit nous fait découvrir cette ville très plaisante qui recèle beaucoup de vestiges coloniaux, de petites rues pittoresques, de boutiques d'artisanat. les murs Incas aux pierres taillées et ajustées au millimètre: du beau boulot, on se demande encore comment ils ont fait !

CUSCO / VALLEE SACREE / CUSCO    

 

Départ vers Pisac par la vallée sacrée des Incas, en cours de route, visite des sites
archéologiques des environs : Sacsayhuaman, K'enko, Puca Pucara et Tambomachay.







































Ci-dessus porte inca typique en forme de trapèze 

Le bus continue par la Vallée de l'Urubamba et la visite du marché
de Pisac avec du temps libre pour les achats.
On y trouve une grande variété d’artisanat : des vêtements en alpaga tels que pulls,
écharpes, ponchos, couvertures, tapisseries, des minéraux et des pierres semi précieuses,
des bijoux des sculptures en bronze et en pierre serpentine, des poteries , des instruments de musique ...

Nous verrons également d'anciens fours ou l'on continue de cuire le pain, les cuy .....







A  droite quelques jolies cuy ....



























 

 

 

 

 

 

 








Après le déjeuner dans un restaurant de la vallée avec notamment au menu graines de lupins, de la purée citronnée farcie à l’avocat.


Dans l'après-midi, visite du site archéologique d'Ollantaytambo, à  93 km au nord-est de Cuzco.






































La forteresse d’Ollantaytambo à flan de colline (130 marches) réuni un superbe site
archéologique datant de l'époque Inca, avec des terrasses de cultures, des maisonnettes,
un complexe religieux, et notamment l'impressionnant assemblage de 6 énormes et
pesant blocs de porphyre rose dans la partie haute de la structure.
Ceux-ci auraient été amené depuis le somment de la montagne de l'autre côté du
fleuve Urubamba. Ils furent hissés jusqu'à la partie haute de la forteresse, poussés
et tirés sur des plans inclinés par des centaines d'hommes.







































Le diner sera accompagné d'un spectacle folklorique dans un restaurant
typique dans le centre historique de Cusco.

 

 

 Nous aurons droit à quelques danses enflammées.....!!!!




Pour la suite de ce voyage voir l'article Pérou suite, il vous permettra de nous suivre vers CUSCO , bien sûr le MACHU PICHU ainsi que LIMA  

 

 

 

  et pour plus de photos vous pouvez aussi cliquer ci-dessous

https://picasaweb.google.com/26alain26/PerouMaiJuin2008#slideshow/5215059908972661314

Partager cet article

Repost 0
Published by alain26 - dans Pérou
commenter cet article

commentaires

Madikéra 02/12/2010 00:52


Bonjour,
Il est vrai que nos voyages sont en résonance. Voir les souvenirs d'autres éveillent toute une série d'émotions multiples et c'est l'intérêt de ces moments de partage.
Madikéra


Pierrette 01/07/2008 17:19

Super, le récit et les photos. J'ai l'impression que l'environnement urbain a bien changé en un peu plus de 30 ans ! Et c'est normal, chez nous aussi !
Merci pour cette balade

Notre Site

  • : Blog alain26 Voyages en camping car
  • Blog alain26 Voyages en camping car
  • : Voyages dans divers pays du monde
  • Contact

Site randonnées

Cliquez sur cette image pour

 

r201007240097

 

notre site randonnées 

Rechercher Dans Ce Site

Présentation Alain

        Alain et Hélène : 
Nous pratiquons le camping car (en plus de la randonnée) depuis plus de 30 ans . Nous avons pu découvrir par ce moyen : L'Espagne (3fois), Le Portugal, l'Irlande, la Tchéquie, l'Autriche, l'Italie (5 fois),la Sardaigne, la Croatie,la Slovénie, la Turquie (2 fois), la Grèce (14 fois et une trentaine d'îles), l'Albanie,Pays-Bas et bien sur des régions de France: Bretagne Normandie,Auvergne, Jura, Camargue, Cote d'Azur, Oléron, Ré....

Les voyages plus lointains, généralement sous la forme de circuit en 4x4, 6x6,voiture et bus nous ont permis d'apprécier le : Maroc (2 fois),la Tunisie (2 fois),la Libye, les Baléares, les Canaries Ténerife et  Lanzarote , Madère, Malte, l'Egypte (2 fois), le Mexique, le Sénégal, le Vietnam, le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pérou ,la Bolivie ,le Myanmar (Birmanie) ,l'Equateur ,l'Ouzbékistan, le désert blanc en Egypte, Singapour, l'Indonésie Java, Bali, Sulawesi ,le Laos,
mais aussi Oman Dubaï Abou Dhabi,le Yunnan en Chine , Cuba, Iran et dernièrement le Bhoutan, le Japon et la Colombie

Il nous reste encore beaucoup de projets, de rêves.la Jordanie,l'Ethiopie, la Réunion....et en CC Chypre, la Roumanie, les pays Baltes, la Sicile ...

Image-241.jpg

Choix de la langue

Cliquer sur le drapeau pour lancer traduction automatique

Anglais

800px-Flag of the United Kingdom.svg 

 

 

 

Allemand

134px-Flag of Germany.svg

 

 

 

 

Grèce

drapeau-grec

 

Espagnol

120px-Flag of Spain.svg

 

 

 

 

Italien

italie

Compteur origine des consultations